TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Thomas Cook se dit prêt à renouer avec Wasteels, sous condition...


Rédigé par Geneviève BIEGANOWSKI le Dimanche 14 Décembre 2008

La décision du juge-commissaire du TC de Bobigny oblige le BSP à rétablir le lien télématique avec le réseau Wasteels d’une part, et Thomas Cook à reprendre les relations commerciales. Dès mercredi soir, le BSP se rangeait à la décision du juge, et le lendemain, Thomas Cook faisait de même.



Thomas Cook se dit prêt à renouer avec Wasteels, sous condition...
Thomas Cook, le franchiseur du réseau Wasteels va s’exécuter, puisque l’ordonnance du juge-commissaire du tribunal de commerce de Bobigny du 10 décembre l’oblige à reprendre les relations commerciales avec Wasteels.

Ces relations avaient été interrompues depuis le 22 octobre, avant même le dépôt de bilan, du fait de factures impayées dans les délais, rappelle Jérôme Delente, directeur des accords commerciaux chez Thomas Cook.

Sous la menace d’une astreinte de 13 000 euros par jour, Thomas Cook s’apprête donc à renouer les liens mais Jérôme Delente tient à le préciser : «  nous n’avons pas résilié le contrat nous liant à Wasteels, nous l’avons juste suspendu car la créance était trop importante ».

Et le franchiseur confirme avoir été en contact avec l’administrateur judiciaire de Wasteels.

« Nous avons exigé des garanties financières... »

« Nous avons exigé des garanties financières afin de nous protéger et de protéger les intérêts de nos tour-opérateurs référencés, contre le risque potentiel d’une augmentation de la créance ». Et, ajoute-t-il « nous avons été très proches d’un accord ».

Mais l’ordonnance du juge-commissaire est tombée avant. Les 68 agences Wasteels vont donc pouvoir commercialiser à nouveau non seulement la production « maison » de Thomas Cook mais également celles des TO référencés par le distributeur Thomas Cook.

« Il nous faut néanmoins prévenir tous les producteurs concernés de la décision du juge et cela devrait prendre un jour ou deux »,
ajoute Jérôme Delente qui reconnaît que le franchiseur Thomas Cook doit se porter garant des paiements de Wasteels aux producteurs tiers, selon les termes du contrat initial.

Du côté des compagnies aériennes, toutes ne sont pas prêtes à collaborer à nouveau avec Wasteels. Trois, au moins, ont des créances dépassant les 400 000 euros et celle que nous avons interrogée est ferme sur sa décision : "Le BSP peut bien rouvrir les tuyaux, nous interdirons la vente de nos billets. Que Wasteels paie ce qu'il nous doit !"

Lu 3606 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com