TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Toronto se veut une destination de citybreak


Rédigé par Geneviève BIEGANOWSKI le Mercredi 17 Novembre 2010

Le marché français aura, dès le début de l’année prochaine, un représentant de la ville de Toronto. Il aura pour fonction de mieux faire connaître la destination et son potentiel aussi bien auprès des voyagistes que des vendeurs.



La richesse touristique de la ville de Toronto, côté Canada anglais, est sous-estimée par la clientèle française. C’est, en tous cas, le point de vue des représentants de son Office de tourisme.
Il est vrai que la destination est souvent « survolée » dans les itinéraires des circuits qui prévoient davantage de temps à passer sur les chutes du Niagara.

Les Français ne sont que 70 000 à se rendre à Toronto quand les Anglais atteignent les 200 000. Même si le nombre de Français devrait croître de 5% en 2010, il reste beaucoup à faire pour rattraper ce retard.

Toronto va faire le premier pas d’une démarche de séduction en nommant un agent général pour le marché français. Cet interlocuteur privilégié des voyagistes comme des vendeurs devrait être opérationnel dès le début de l’année prochaine.

Il aura pour tâche de convaincre que la ville vaut le détour. Les Britanniques l’ont d’ailleurs rattachée à la liste des city breaks possibles.

Toronto a fait sa mue pour devenir plus « fun »

Un exemple que les Français pourraient suivre puisque la ville est desservie quotidiennement par Air Canada au départ de Paris. Et pourquoi pas un combiné Montréal et Toronto ?

Depuis Montréal, c’est une véritable navette qui est mise en place avec 25 vols par jour. Toronto est également à cinq heures de train de Montreal.

L’aéroport Person de Toronto est également présenté par Air Canada comme une plate-forme de correspondance notamment à destination des Etats-Unis avec contrôle de police américain réalisé sur place.

Air Canada prévoit également d’ouvrir des vols vers les Etats-Unis au départ de l’autre aéroport de Toronto, situé beaucoup plus près du centre ville. De quoi multiplier les possibilités de faire un arrêt à Toronto entre deux avions…

Ville financière un peu stricte pendant longtemps, Toronto a fait sa mue pour devenir plus « fun ». Animations, spectacles, shopping, musées, gastronomie : tout y est pour « célébrer la vie », comme le laisse entendre la communication officielle.

« Nous ne nous présentons pas comme une destination bon marché. Les visiteurs ont généralement un profil CSP+ », explique Andrew Weir, vice président communications du Toronto Convention & Visitors Association.

A voir la liste des hôtels qui vont y ouvrir bientôt, on le croit bien volontiers : Shangri La, Trump International, Four Seasons, Ritz Carlton. Au total 8000 chambres supplémentaires haut de gamme qui viendront s’ajouter au potentiel hôtelier actuel de 40 000 chambres.

Lu 966 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 22 Octobre 2017 - 23:16 Plongée sous-marine : le TO Subocea refait surface

Vendredi 20 Octobre 2017 - 11:06 Evaneos vise les 800 000 voyageurs cumulés en 2020


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure

















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com