TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Tour de France - Thonon-les-Bains, une ville de hauts et de bas

TourMaG.com fait son tour de France


Rédigé par Jean-François RUST le Mercredi 20 Juillet 2016

A l'occasion du Tour de France 2016, TourMaG.com a choisi ses propres étapes - qui suivent plus ou moins le tracé officiel - à la découverte des régions de France. Aujourd'hui, alors que l'étape relie Berne à Finhaut-Emosson, en longeant une partie du lac Léman, nous faisons un crochet à Thonon-les-Bains. Dans cette « cité lacustre » du Léman, jalonnée d’édifices de la Maison de Savoie, Thonon laisse découvrir ses rues, animées de louables intentions artistiques. La balade s’achève immanquablement au bord du lac, à la rencontre des pêcheurs et de la « station nautique ».



Il est possible de partir en croisière sur le lac, un voyage splendide vers les rivages cossus de Lausanne, Montreux ou Vevey - DR : Jamcib, Wikimedia
Il est possible de partir en croisière sur le lac, un voyage splendide vers les rivages cossus de Lausanne, Montreux ou Vevey - DR : Jamcib, Wikimedia
Rien de commun entre le Thonon animé de l’été et la ville, provinciale, de l’automne.

Aux beaux jours, tout concourt à se précipiter sur les rives. Les quatre plages, le port de plaisance, les plaisirs nautiques, la plongée, les berges aménagées, les terrasses de cafés : sous le soleil savoyard, il flotte un air de Dolce Vita à faire pâlir d’envie les stations de Méditerranée.

En prime, il est possible de partir en croisière sur le lac, un voyage splendide vers les rivages cossus de Lausanne, Montreux ou Vevey.

Sans renier les agapes lacustres estivales, il faut profiter de sa venue à Thonon pour investiguer la ville des quartiers hauts.

Depuis le square Paul Jacquier, tout se joue dans un petit périmètre. Un passage à la Maison des Arts nous apprend que Thonon revendique un statut artistique.

Salle de 600 places, soixante représentations par an, espace consacré à la photographie contemporaine, organisation du Montjoux Festival (chansons et musique du monde, en juillet), expositions : la programmation, dynamique, attire les spectateurs bien au-delà des rives du Léman.

La culture se joue aussi au musée du Chablais. Installé dans le château de Sonnaz, un bâtiment du 17ème s. qui servait de résidence aux souverains de Piémont-Sardaigne, les expositions sur la contrebande et la navigation du Léman renseignent mieux que n’importe quel guide sur l’histoire des relations franco-suisses.

Plages, port, plaisirs nautiques, plongée… un air de Dolce Vita

Question patrimoine, le « château » de Bellegarde (15ème s.) vaut le détour.

Caché derrière l’hôtel de ville et ses arcades sardes, l’ancien tribunal de Thonon est surtout remarquable pour ses figures grivoises sculptées sur la frise extérieure.

L’histoire raconte qu’au 19ème s., un client autrichien n’ayant pu régler sa chambre à Thonon, paya sa dette en dessinant des scènes « hot », d’inspiration rabelaisienne ! A ne pas mettre entre tous les yeux…

Toute aussi peu banale est l’église « deux en un » de Thonon, dans Grande Rue, l’artère principale et commerçante de la ville.

On s’explique. A droite, l’église Saint-Hippolyte, d’origine romane mais rhabillée d’un Baroque Savoyard exubérant, au 17ème s. A gauche, accolée et communicante, la basilique Saint-François-de-Sales, une « froide » œuvre néo-gothique.

Pourquoi deux ? Si l’on était en Alsace, on supputerait l’existence d’un double culte catholique et protestant. Rien de tel ici : devenue trop petite pour accueillir les fidèles, on décida au 19ème s. d’adjoindre à Sainte-Hippolyte un nouvel édifice.

Et c’est ainsi que Thonon se retrouva avec deux églises jumelles…

Etals savoyards du marché hebdomadaire

Voir double n’est pourtant pas dans les habitudes des Savoyards, sauf quand ils ont abusé des vins du Chablais !

A Thonon, où la tentation des plaisirs de bouche est grande, un tour au marché s’impose.

Chaque jeudi, entre vieille ville et quartier de la Rénovation, les étals attirent jusqu’à la gent féminine de Lausanne, venue faire ses courses à meilleur coût, avec les bateaux du Léman.

Fruits et légumes des villages alentours, charcuteries savoyardes, poissons : difficile de résister au goût du terroir !

D’autres tentations attendent en ville, à la fromagerie Boujon, à la boulangerie Le Mirliton et même Chez Le Pêcheur, une antique boutique de la rue Chante Coq.

Dans la plus vieille rue de la ville, on propose appâts et cannes à tous ceux qui préfèrent le poisson pêché soi-même…

Pôle culturel du Couvent de la Visitation

A côté, le pôle culturel est le témoin de la lente réhabilitation des bâtiments historiques de Thonon.

Cet ancien couvent de la Visitation, en pleine réhabilitation, accueille à la fois, une médiathèque, une école de musique et un espace dédié à l’art contemporain (la Chapelle de la Visitation).

Il est temps de retrouver les « frivolités » du rivage.

Passons sur les thermes, et concentrons-nous sur les très pittoresques rues qui bordent le chemin de fer du funiculaire, avec leurs maisons à balcons de bois et leurs deux lavoirs.

Près du port, un autre Thonon, villageois, populaire, s’impose. Là où la vie bat son plein aux beaux jours.

Adresses utiles

Office de Tourisme de Thonon-les-Bains
Château de Sonnaz
2 Rue Michaud
74200 Thonon-les-Bains

Téléphone : 04 50 71 55 55

www.thononlesbains.com/fr/

Retrouvez tous les articles sur notre Tour de France 2016 en cliquant ici.

Lu 1116 fois

Notez

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com