TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





TourCom : « Depuis 2001 nous nous préparons à une crise économique...»

Un entretien avec Richard Vainopoulos, président du réseau Tourcom


Rédigé par Michèle SANI le Mercredi 12 Novembre 2008

Dans une dizaine de jours les adhérents du réseau Tourcom se retrouveront à Strasbourg pour leur convention annuelle. En cette période de turbulences financière et économique ce réseau volontaire semble tirer son épingle du jeu. Répondre à une situation de crise de façon pragmatique sera d'ailleurs le fil rouge de cette convention. Pour Richard Vainopoulos, savoir anticiper et instaurer une gestion rigoureuse, font partie des réponses.



''Nous sommes un réseau de proximité qui a tissé des liens étroits avec ses adhérents. Personnellement je me déplace souvent. Je suis à l'écoute de tous. Nous sommes réactifs et équipés pour répondre rapidement à leur demande.''
''Nous sommes un réseau de proximité qui a tissé des liens étroits avec ses adhérents. Personnellement je me déplace souvent. Je suis à l'écoute de tous. Nous sommes réactifs et équipés pour répondre rapidement à leur demande.''
TourMaG.com. Comment ça va chez Tourcom en cette période de crise ?

Richard Vainopoulos.
"Bien. Nos adhérents ont une situation financière qui leur permet d'affronter cette crise.

Depuis 2001, nous travaillons sur l'éventualité d'une crise économique. Celle que nous traversons est particulièrement violente et angoissante pour un bon nombre d'entreprises qui paient les erreurs des banques.

C'est la première du genre mais dans notre réseau nous avons pris l'habitude d'agir en amont. Nous aidons nos adhérents à avoir des fonds, à consolider leurs bilans".


TourMaG.com. Êtes-vous satisfait des carnets de commandes « automne 2008 » ?

R.V.
"Nous avons toujours pris en considération les chiffres et les résultats d'une année dans sa globalité et non sur une saison. Il y a quinze ans, les clients partaient sur une période assez concentrée, quatre mois sur douze, qui correspondait aux vacances scolaires.

Aujourd'hui, les départs s'échelonnent sur toute l'année. Les clients s'inscrivent en dernière minute, ils sont moins nombreux mais les dossiers augmentent en valeur.

Cela donne aux vendeurs davantage de temps pour finaliser leurs dossiers en répondant au plus près à la demande de leurs clients.
Pour répondre à votre question en départs effectués sur dix mois, du 1er janvier au 31 octobre 2008, notre réseau est en augmentation de + 2 % en tourisme et de + 6 à 7 % en billetterie. J'observe que les offres moyen et haut de gamme sont bien placées. L'entrée de gamme est plus risqué.


TourMaG.com. Quand le marché est atone, voire en régression, les concurrences sont plus marquées. Comment vous définissez-vous par rapport aux autres réseaux volontaires ?

R.V.
Nous sommes un réseau de proximité qui a tissé des liens étroits avec ses adhérents. Personnellement je me déplace souvent. Je suis à l'écoute de tous. Nous sommes réactifs et équipés pour répondre rapidement à leur demande.

Nous mettons à leur disposition en interne ou avec des partenaires extérieurs, toute une palette de services, juridiques, financiers, après ventes etc.
Ils sont contrôlés par des organismes financiers, ils ont des audits, un suivi. Nous sommes rigoureux et convoquons nos adhérents quand des difficultés se font pressentir.

Plus d'une centaine d'adhérents sont dans une même banque et dans une même compagnie d'assurance. Cette mutualisation des comptes nous permet de faire des gains financiers. Nous sommes le réseau le mieux noté par la Coface avec 16 sur 20."

TourMaG.com. Vous donnez beaucoup de poids à « Tourcom à la carte ». Considérez-vous une production « maison » comme perspective d'avenir pour la distribution ?

R.V.
Avec nos portails « Tourcom Groupes » et « Tourcom à la carte » nous donnons à nos adhérents la possibilité de répondre rapidement aux demandes de leurs clients. Nos vendeurs sont souvent plus performants que beaucoup de tour-opérateurs.

Ils ont la possibilité d'être en liaison directe avec les réceptifs étrangers référencés qui, de leur côté, sont garantis par notre centrale des paiements. Avec Tourcom à la carte nous réalisons plus de chiffres que certains TO considérés « haut de gamme ».


TourMaG.com. L'activité « Affaires » et « Billetterie » est-elle à la hauteur de vos ambitions ?

R.V.
"Dans notre réseau la billetterie a pris beaucoup d'importance et nous avons un important portefeuille de PME.
Nous sommes leader sur ce marché qui préfère aux grands plateaux impersonnels. des vendeurs disponibles offrant un service personnalisé. La billetterie, c'est un métier. A ce jour, je vous l'ai dit, nous sommes en augmentation de 6 à 7 % par rapport à 2007.

A partir du 1er janvier 2009 les agences de voyages auront des agréments par compagnie aérienne avec des cautions bancaires. Le BSP continuera à jouer son rôle centralisateur. Il faudra régler tous les 15 jours alors que nos clients règlent entre 30 et 90 jours pour les entreprises d'Etat. Là encore, il faut anticiper et nous préparer à ces nouvelles donnes afin d'être performant.


TourMaG.com. Quelle est la tendance des mouvements dans votre réseau. Démissions ? Nouvelles adhésions ? Radiations ? Avez-vous un objectif en terme de licences ou de points de ventes ?

R.V.
Notre réseau regroupe 540 points de ventes sans compter les franchisés Havas et Marmara. Nous n'avons pas d'objectif particulier. Nous avons de fortes demandes. Des agences d'autres réseaux nous rejoignent. L'étude des dossiers est en cours. Nous sommes sains et solides financièrement ce qui rassure. Nous obtenons des facilités de crédits, même en ce moment.

TourMaG.com. Dans une dizaine de jours vous réunirez vos adhérents à Strasbourg pour votre Convention annuelle . Quel en sera le thème ou le fil conducteur ?

R.V.
Trois thèmes liés à la conjoncture seront développés. 1. « Tourcom Groupes » et « Tourcom à la carte », pour mieux vendre. 2. Gestion de crise financière. 3. « La billetterie », un secteur d'activité où nous voulons consolider notre position."

Lu 2829 fois

Notez


1.Posté par VAINOPOULOS le 18/11/2008 17:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Juste une précision: la date du 1er janvier 2009 correspond à un nouveau parcours possible pour obtenir son IATA, notemment par le fait que certaines compagnies réclameront des cautions bancaires supplémentaires.

Mais cette date ne concerne pas les échéances de règlements BSP, aujourd'hui mensuelles

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 15:43 Selectour : retrouvez l'album photos du Congrès...


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com