TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e
Loading






TourCom veut améliorer la présence en ligne de ses réceptifs

Refonte graphique et nouvelles fonctionnalités


Rédigé par Ophélie Surcouf le Mercredi 8 Avril 2015

Tourcom va sortir en juin une nouvelle maquette pour ses sites d’agences. Nouveaux modules, nouveaux design : 45 thèmes seront proposés. En plus de garantir plus de personnalisation aux agences, Tourcom veut améliorer la présence en ligne de ses réceptifs.



Tourcom lance une nouvelle maquette pour les sites des réceptifs : plus immersive et dynamique. Elle sera en responsive design et proposera de nouveaux modules pour les agences réceptives. © Prod. Numérik - Fotolia.com
Tourcom lance une nouvelle maquette pour les sites des réceptifs : plus immersive et dynamique. Elle sera en responsive design et proposera de nouveaux modules pour les agences réceptives. © Prod. Numérik - Fotolia.com
Après avoir refondu son portail B2B, Tourcom propose à ses agences réceptives de nouvelles maquettes de sites qui devraient sortir en juin.

Pour les plus frileux, pas besoin de s’inquiéter, il sera encore possible d’utiliser l’ancienne : l’agence Stock2Com gérera les deux.

A terme, toutefois, le but est de basculer sur la nouvelle, au webdesign plus souple et moderne.

« Les sites seront en responsive design et bien plus dynamiques », explique Olivier Martin, directeur général de la société Stock2Com, fournisseur technologique pour Tourcom.

Donner plus d’importance aux sites internets

« Nous proposerons 45 thèmes », annonce Olivier Martin. « Plus immersifs, les sites seront actualisés par Tourcom. »

Pour beaucoup d’agences, le site en ligne a plus valeur de carte de visite que de canal de vente. Il est compliqué de sortir du lot : au point qu’il n’y ait parfois que 5 clics par jours.

Tourcom tente donc de résoudre une partie de ces problèmes en proposant aux agences des outils sur mesure.

« Il faut que l’internaute aie conscience, dès qu’il se connecte, qu’il a un catalogue de vente en ligne face à lui », développe Olivier Martin.

« C’est pour cela que nous avons axé sur un accès plus rapide au contenu. Les produits apparaîtront d’emblée, contrairement aux pure players. »

Des vendeurs-clients

Le réseau propose aux agences une newsletter pré-formatée, mais aussi de nouveaux outils de flux.

L’un d’eux sert notamment à mettre automatiquement des informations sur Facebook, car les agences le demandaient de plus en plus.

« Par soucis de temps, les agences aiment que leurs sites tournent tous seuls », affirme Olivier Martin.

« Ceci dit, on voit émerger une curiosité pour les nouvelles technologies et un désir de s’informer de plus en plus forts… et de plus en plus pointus.

La plupart des agents sont devenus des consommateurs en ligne et ont donc une meilleure compréhension de ce que désirent les clients. »


Déléguer grâce à des modules

Une fonctionnalité permettra d'ailleurs de créer des groupes.

L’agence crée un groupe dont l’accès est verrouillé par mot de passe. Elle donne les identifiants à son client, un conseil d’entreprise par exemple, qui gèrera alors le groupe à sa place.

Cela permet à deux personnes de payer séparément pour la même chambre par exemple.

« Cette malléabilité est la force des petites structures. Cette innovation devrait intéresser au moins une cinquantaine d’agences ! », s’enthousiasme Olivier Martin.

Un module, développé sur le même modèle, permettra aussi de gérer les places dans les autocars.

Les codes d’accès sont donnés au responsable d’association pour qu’il gère les placements. L’agence n’a plus à gérer les conflits d’intérêts.

Personnaliser les services

La tendance émergeante du partage de fichiers en ligne est également un nouvel outil à disposition des agences.

Le client peut accéder en ligne à ses factures en format pdf, par exemple.

« Mais nous nous adaptons aussi aux particularités de nos agences. A la Réunion, l’agence Papangue Tours fait office d’agence de voyages, mais aussi d’agence réceptive », développe Olivier Martin.

« Elle a demandé un module de location de voiture pour les excursions. Il fonctionne comme un caddie : les gens choisissent le produit puis achètent.

L'aspect visuel est donc aussi, voire plus important que les fonctionnalités, c'est pourquoi nous nous sommes concentrés là-dessus.

Il a fallu réécrire tout le code de nos plateformes : la demande technologique évolue. Tout doit être très dynamique, sans quoi, il est difficile de vendre.

Le changement est nécessaire. »



Lu 1590 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Ombeline POIRON
publicite@i-tourisme.fr
+33 1 85 74 23 33








Dernière heure











Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com