TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Touriscopie: «on connaît mal la diversité du vacancier français»

L'interview de Josette Sicsic


Rédigé par Propos recueillis par VdM le Lundi 10 Juillet 2006

Selon Josette Sicsic, le départ en vacances estivales n’est pas qu’une question de moyens financiers. La responsable de Touriscopie recommande de mieux appréhender le vacancier à partir d’une segmentation psychologique.



Touriscopie: «on connaît mal la diversité du vacancier français»
TourMaG.com - Que peut-on déjà savoir des vacances d’été des Français ?

Josette Sicsic :
Cette année encore, on sait que les Français sont un peu plus d’un sur deux à se dire prêts à partir en vacances d’été. Sur ceux qui partiront, les trois quarts choisiront la France. Sans aucune surprise, 47% d’entre eux choisiront de passer leur séjour au soleil, notamment sur le littoral. La durée moyenne de leur séjour sera de 15 jours s’ils restent en France ou de 17 s’ils vont à l’étranger !

Sur un plan qualitatif, en revanche, les éléments d’information sont nettement moins nombreux. Ils sont pourtant les plus révélateurs de la personnalité des vacanciers français. Une connaissance d’autant plus utile que la mosaïque n’a été aussi complexe. Un marketing psychologique devrait voir le jour.

T.M.com – Quelle est votre «mosaïque» des partants ?

J.S :
On distingue une grande diversité d’attitudes allant d’un goût immodéré pour le voyage à une certaine indifférence. Les «enthousiastes» adorent les vacances et sont sur les starting-blocks des mois à l’avance. Les «compulsifs» veulent se défouler, se décomplexer et transgresser la réalité ; ces consommateurs névrotiques sont des clients idéaux. Les «indifférents» font au contraire preuve de peu d’excitation quant à la perspective de devoir quitter leurs domiciles et de cesser leurs activités pour paresser.

Les «angoissés», eux, sont effrayés par la perspective de changer de rythme. Les «blasés» ne sont motivés que par des propositions très originales. Les «routiniers» s’évadent en général sur une destination étalon parfaitement rôdée.

T.M.com – Vous étudiez aussi les «non partants» ?

J.S :
Les motifs de non départs sont nombreux et très dépendants des profils psychologiques des individus. Les non partants «économiques» sont la majorité. Même l’achat d’un simple billet de train est au dessus de leurs moyens. Et quand une aide s’esquisse, ils s’en excluent par crainte de ne pas savoir consommer une forme de bonheur qu’ils considèrent «étrangère» à leur culture et à leur mode de vie.

Les non-partants «ostentatoires» affichent leur différence et leur mépris de la foule, laissant ostensiblement passer le raz-de-marée estival. Les non partants «occupés» ont tout simplement d’autres occupations, «refaire» leur appartement, travailler, étudier. Malades ou handicapés et personnes âgées, beaucoup d’entre eux aimeraient bien s’évader, mais les dispositifs existants ne suffisent pas à sécuriser leurs déplacements.

Les rangs grossissent du côté des «anti vacanciers». Pour eux, les vacances sont synonymes de déprime. Ils préfèrent s’y soustraire et vaquer à leurs tâches quotidiennes. Les «home sweet home» vivent dans des régions touristiques et ont tout sous la main : la plage, la nature, des loisirs. Les «solitaires» veulent bien partir mais ne savent pas avec qui. Quant aux «alter-vacanciers» ils partent une fois sur deux, c’est une méthode, un mode de vie…

Touriscopie édite une newsletter mensuelle sous forme de fiches. Pour en savoir plus, consulter le site www.touriscopie.com

Lu 2570 fois

Notez


1.Posté par Bernard Personnaz le 11/07/2006 09:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Merci Josette, article très clair. D'après moi, on pourrait aussi ajouter certaines clientèles de groupes et particulièrement tous ceux dont on ne parle pas dans votre article mais qui partent pourtant et font "du volume": les ados en colonies de vacances, en classe verte (ce sont aussi des "vacances"), les chorales, les scouts ou tous ces groupements inclassables parceque dans plusieurs catégories. Il y a ainsi plein de groupes au Québec. Ils doivent être dans plusieurs catégories...
Amicalement
Bernard


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com