TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Tourisme d’affaires/Côte d'Azur : ''On s’est endormie sur nos lauriers''

la Côte d’Azur crée un club


Rédigé par Louis Salvaret le Lundi 12 Novembre 2007

La création d’un club tourisme d’affaires réunissant les professionnels et institutions veut relancer l’activité sur la Côte d’Azur. Les organisateurs de congrès-expositions ou d’évènementiels préfèrent désormais s’installer à Barcelone, Lisbonne, Athènes, Prague, Malte voire Lyon qui ont su s’équiper en infrastructures et hôtels. L'interview de Gaston Franco, président du Crt Riviera Côte d’Azur.



TourMaG.com - Vous revenez d'un voyage à Lyon, quel est le constat par rapport à la Côte d'Azur ?

Gaston Franco -
"Nous revenons de Lyon où l’on a été impressionné non seulement par leurs équipements dont un palais d’exposition de 100.000 m2 et la mise en place d’une politique commerciale agressive.

La Côte d’Azur était leader sur ce marché. On est devenu challenger. Sachant qu’un congressiste dépense en moyenne 340 euros soit quatre fois plus qu’un touriste de loisirs, cinq cent mille congressistes générèrent autant de retombées que 2 millions de touristes de loisirs. On comprend mieux l’enjeu."


TourMaG.com - Vous avez mené une enquête, quels en sont les résultats ?

Gaston Franco -
"On a demandé une étude à KPMG auprès des congressistes venus dans notre région. Leur constat est édifiant. Ils citent des hôtels trop petits, peu disponibles ou dispersés. Des palais des congrès obsolètes.

Un accueil dans la région peu à la hauteur de sa réputation. Sont mis en cause des déplacements difficiles par la route depuis l’aéroport vers Cannes ou Monaco. Ils soulignent le manque de lieux d’accueil pour les réceptions, les galas en contradiction avec l’image de la destination. C’est un manque d’affirmation du tissu économique local et d’un environnement propice à des manifestations professionnelles."


TourMaG.com - C'est pourquoi vous avez créé un club ?

Gaston Franco -
"En effet, il fallait un club qui en regroupant tous les acteurs intéressés sera chargé de pousser les initiatives publiques et privées susceptibles de replacer la Côte d’Azur sur le marché du tourisme d’affaires.

Nous avons de nombreux atouts pour réussir, mais à l’instar de l’activité croisière on est d’abord défaillant par l’offre en infrastructure d’accueil et d’hôtels de grande taille. On s’est endormie sur nos lauriers.

Certains hôtels emblématiques envisagent de fermer durant l’hiver, cela serait catastrophique pour notre attractivité et le maintien des manifestations existantes. Nous avons un potentiel de 400.000 chambres invendues de janvier à mars et d’octobre à décembre, il faut savoir les remplir et nous ne pouvons jouer que sur le tourisme d’affaires."

TourMaG.com - Quelles sont les solutions ?

Gaston Franco -
"Le départ de Gsm de Cannes a été un signal de notre capacité à retenir ou pas les grandes manifestations. Nous avons mobilisé l’IAE de Nice pour lancer une étude sur l’évolution du Mipim à Cannes et évaluer le degré de satisfaction des visiteurs. On sait que la manifestation pourrait atteindre le seuil de 27.000 à 30.000 participants au-delà duquel nous ne pourrons les accueillir dans de bonnes conditions.

Face à l’inflation du nombre de participants, l’organisateur Reed Midem Organisation a divisé en deux la manifestation en créant à l’automne un second Mipim destiné aux destinations émergentes. Pour faciliter les transports de participants dont certains sont logés à Nice voire à Monaco, nous avons demandé une ouverture plus tardive de la manifestation à 10 h. Nous avons également demandé à une entreprise de Sophia Antipolis de créer un logiciel qui permettra d’avoir accès par SMS sur son mobile et PDA l’état du trafic routier à Cannes et la disponibilité des parkings.

Pour éviter la saturation de Cannes, le CRT propose au Mipim de délocaliser des réunions de 3 à 4000 personnes à Nice où Monaco. En attendant la mise à niveau des équipements, il faut maintenir les grandes manifestations existantes.

Il faut remettre à niveau les Palais des congrès de Nice et de Cannes et proposer une structure pour l’accueil de grands salons professionnels. Avec le Conseil général et la CCI nous ressortons un projet de surfaces d’exposition d’au moins 100.000 m2 qui pourrait prendre place près de l’aéroport dans le plaine du Var. Un projet qui s’inscrirait dans l’opération d’intérêt national et le projet de gare intermodale."

Tourisme d'affaires : Monaco joue cavalier seul

La cinquième édition du MICE Europe, qui s’est tenue à l’hôtel Fairmont de Monaco, a évoqué les dernières tendances du tourisme d’affaires en Europe. Michel Bouquier, président de la Direction du Tourisme et des Congrès, en a profité pour vanter la destination monégasque et inciter les 175 acheteurs présents de la choisir pour organiser leurs événements.

Depuis 2003, le congrès annuel MICE Europe, organisé par Naseba, Europe qui se tient à Monaco acquiert progressivement une notoriété. Réservé aux professionnels, il permet à 175 acheteurs de découvrir de nouvelles destinations et prestataires de services pour organiser leurs événements (congrès, salons, séminaires, voyage incentive et autres…).

Monaco accueille 700 congrès par an

La plate-forme de rencontre attire des experts de renom tels que Vishal Patel (Google), Francesca Tornaghi (Adecco) ou encore Emeshe Coop (Motorola Inc)… La Direction du Tourisme et des Congrès ne pouvait rater leur présence pour vanter les atouts de la Principauté.

Une véritable opération séduction à base de reportage montrant la Principauté comme une terre d’accueil privilégié. Monaco accueille 700 congrès et manifestations assimilées par an qui contribuent à 23 % des nuitées hôtelières majoritairement en dehors de la saison estivale.

Monaco utilise ces réunions pour vanter les pôles d'excellence de la Principauté

Mais Monaco utilise aussi ces réunions pour vanter auprès des participants ses pôles d’excellence dans la finance, le médical, les assureurs et les nouvelles technologies qui façonnent aussi l’image dune Principauté économique.

Et dans ce domaine la Principauté marque des points avec l’accueil en février de la création d’un salon mondial de la finance « Global Asset » organisé par Reed Midem, un des acteurs mondiaux dans le tourisme d’affaires professionnels.

Parmi les atouts de la Principauté, sa taille ou les congressistes peuvent se déplacer à pied des hôtels aux lieux de séminaires, la présence d’ un « convention bureau » qui coordonne l’ensemble des partenaires monégasques et un parc hôtelier en pleine mutation avec l’ouverture du Novotel Monaco en novembre qui succède au magnifique Monte Carlo Bay resort de la SBM.

Le tourisme en général représente 15 % du PNB de Monaco et le tourisme d’affaires compte un quart de ces 15 % un pourcentage qui ne demande qu’à grandir.

Lu 1787 fois

Notez


1.Posté par Dominique Rossi le 15/11/2007 09:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
on peut noter quelques autres bonnes nouvelles dans les ouvertures :
- ouverture de l'hôtel ibis (90 ch ) au pied du centre de congrès de Cannes-Mandelieu
- ouverture en mai 2008 du Resort MMV ( 280 suites ) à 1000m du centre de congrès de Mandelieu
- 4000 m² de salles supplémentaires au centre de congrès de mandelieu
- ouverture de nouvelles lignes aériennes et en particulier low cost sur l'aéroport de Nice
D.Rossi ( COSAE événementiel freelance )

2.Posté par FRIART Edo le 19/11/2007 23:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Effectivement, on notera plus précisément les ouvertures de Madrid et de Barcelone depuis Nice à raison de 4 vols par semaine sur chaque destination. Cela permettra peut être d'inverser la tendance de la fuite des congrès vers Barcelone et attirer les espagnols sur la côte d'Azur.


Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com