TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Tourisme d’affaires : la France est en perte de vitesse, avertit le CES

une concurrence toujours plus vive


Rédigé par Vincent de Monicault le Mardi 26 Juin 2007

Le nouvel avis du Conseil économique et social (CES) souligne la perte de compétitivité du secteur du tourisme d’affaires en France. Son rapporteur Bernard Plasait y détaille toute une série de mesure à même de permettre à l’hexagone de reprendre des parts de marché.



La France conserve d’indéniables atouts mais voit sa position s’éroder progressivement...
La France conserve d’indéniables atouts mais voit sa position s’éroder progressivement...
Le Conseil économique et social a consacré son quatrième avis sur le tourisme à un secteur rassemblant des activités complexes et variées, le tourisme d’affaires.

Son champs d’activité recouvre les foires salons et congrès, événements et conventions d’entreprises, voyages de motivation, séminaires et réunions ou encore voyages d’affaires individuels.

Selon son rapporteur, Bernard Plasait, la France conserve d’indéniables atouts mais voit sa position s’éroder progressivement.

Ainsi, sur les foires salons et congrès, ses parts de marché sont en forte baisse (13% en 2003 contre 24% en 1990).

Même constat pour Paris dont on vante depuis près de trente ans sa place de leader (3,3% en 2005 contre 5,3% en 1999, d’après une étude plus ou moins sujet à caution).

«La concurrence devient plus vive avec nos voisins européens sur le segment des grands congrès internationaux. Leurs équipements sont déjà plus nombreux et les projets se multiplient, comme à Barcelone, Madrid ou Milan» s’inquiète Bernard Plasait.

Pour l’ancien chargé du tourisme à la mairie de Paris, la France doit adopter une stratégie résolument offensive.

Quelle desserte pour Paris-Nord Villepinte ?

Des équipements importants doivent être construits ou développés en province. Le Conseil économique et social propose que les pouvoirs publics financent directement la réalisation d’équipements structurants dans les régions, comme le font les Landër en Allemagne.

Les efforts doivent porter aussi sur une meilleure connaissance de la concurrence, une harmonisation juridique et fiscale au niveau européen, une amélioration de l’offre d’hébergement.

Sur Paris, l’effort devrait porter plus particulièrement sur l’accueil et l’accessibilité. Sur ce dernier point Bernard Plasait souligne la situation du parc de Paris-Nord Villepinte, amené à doubler en taille à l’horizon 2015 : «Il serait positif que les pouvoirs publics étudient sa desserte, y compris par le biais du CDG Express qui doit relier Paris à Roissy en 2012».

Le Conseil économique et social propose en outre, en s’inspirant sur ce qui a été fait en 2006 avec la création du Comité national de pilotage des foires salons et congrès, que soit créée une structure permanente qui élargirait ce comité à l’ensemble du tourisme d’affaires.

Ce qui sera peut-être l’occasion de trouver à ce comité un nom générique plus évocateur de la nature de l’activité concernée que celui qui inclut le vocable «tourisme».

www.ces.fr

Ci-dessous en PJ à télécharger une note plus exhaustive sur le sujet

Notes_d_Iena_Tourisme_d_affaires.pdf Notes d'Iéna-Tourisme d'affaires.pdf  (189.65 Ko)


Lu 4058 fois

Notez


1.Posté par Kristel TAMBY le 06/11/2007 16:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
A Monsieur Vincent de Maunicault

Je suis étudiante en Licence (Diplome Européen D'études Supérieures) a IGOGES(Institut de Commerce et de Gestion) a Paris.
Je travaille actuellement sur le sujet de mon mémoire de fin d'études qui s'intitule -L'activité des séminaires dans les hotels de Paris'. J'ai lu votre article que j'ai trouvé très intéressant d'ailleurs, ainsi que plusieurs autres .
Ce qui m'intéresse c'est de savoir si lorsque vous parlez de perte de vitesse pour le tourisme d'affaires cela inclut également les séminaires?
2ème point y'a-t-il un moyen de déterminer exactement la part qu'occupe les séminaires dans les hotels ou bien doit-on obligatoirement en parler comme du tourisme d'affaires?
Enfin si jamais vous avez des informations susceptibles de m'éclairer sue ce sujet ou un élément sur lequel il faudrait que je m'attarde dans le développement de mon titre n'hesitez pas a partager votre idée.
Je vous remercie d'avance.
Cordialement
Kristel


Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com