TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Tourisme en France: un été 2005 supérieur à 2004

mais des disparités régionales


Rédigé par La Rédaction (HD) - redaction@tourmag.com le Dimanche 28 Août 2005

La saison touristique estivale en France devrait être cette année meilleure que celle de 2004, grâce principalement à une fréquentation étrangère supérieure, selon les professionnels du secteur. Mais le plus inquiétant reste la désaffection des locations et le recours de plus en plus grand à l'hébergement non marchand.



les régions de la moitié Sud et notamment les littoraux languedociens (ici le Grau du Roi), provençaux et corses ont retrouvé le niveau de 2003 selon Christian Mantei, directeur général d'Odit-France.
les régions de la moitié Sud et notamment les littoraux languedociens (ici le Grau du Roi), provençaux et corses ont retrouvé le niveau de 2003 selon Christian Mantei, directeur général d'Odit-France.
"Globalement à la mi-août, la saison 2005, bien que perçue comme moyenne, est néanmoins jugée un peu meilleure que 2004", estime Odit-France, organe de la direction du Tourisme.

"Si au redressement d'août s'ajoutent des conditions météorologiques favorables en septembre, l'année 2005 devrait être meilleure que l'année 2004, sans toutefois retrouver le niveau de 2003", précise-t-il.

Christian Mantei, directeur général d'Odit-France, a précisé à l'AFP que "fin août apparaît bon en réservations" et que "selon les premières indications septembre le sera également".

"Le pessimisme de rigueur fin juillet est tempéré par une bonne première quinzaine d'août conforme aux résultats de l'année dernière", reconnaît l'Union des métiers et des industries de l'hôtellerie et de la restauration (Umih).

Résultats contrastés selon les régions

Selon l'étude réalisée par Odit-France en commun avec la Fédération nationale des comités départementaux de tourisme (FNCDT) et la Fédération nationale des offices de tourisme et syndicats d'initiative (Fnotsi), la situation reste très différente selon les régions.

"Si les régions de la moitié Sud et notamment les littoraux languedociens, provençaux et corses ont retrouvé le niveau de 2003, en revanche dans la moitié nord et notamment en Vendée, en Bretagne et en Normandie d'une part, dans les Vosges et les Alpes d'autre part, l'année 2005 est jugée inférieure à 2004", précise l'Odit.

M. Mantei précise cependant que "2004 en Normandie avait été une année de commémorations, et qu'il est donc difficile de comparer avec 2005". Il fait état également d'un "étalement dans le temps de la saison dite d'été, qui va aujourd'hui du printemps à l'automne, notamment dans les zones littorales".

Retour des touristes étrangers

Selon Odit-France, "la fréquentation étrangère est globalement jugée supérieure à la clientèle française".

"On observe partout une bonne tenue des clientèles belges et dans une moindre mesure scandinaves et espagnoles", la poursuite de la baisse de la clientèle allemande et le retour des clientèles nord-américaines et asiatiques, à Paris et dans le Sud-Est notamment, selon l'étude.

Dans ce contexte global plutôt favorable, "la situation se détériore nettement pour les meublés sur l'ensemble du pays". M. Mantei relève également un "fort développement de l'hébergement non marchand", dans la famille ou chez des amis.

D'une manière générale, note Odit, les professionnels signalent "le raccourcissement général de la durée des séjours et la baisse des dépenses".

L'Umih relève que le fractionnement des vacances "au détriment de la saison longue d'été" est une tendance qui "s'est amplifiée en 2005". "La gestion du budget des vacances est à l'économie et privilégie le logement (obligatoire) et le transport en voiture dont le coût est en augmentation de 16,6% en un an en raison du prix de l'essence", selon l'organisation.

Hébergement touristique: "une clarification de l'offre"

"La multiplication des chambres d'hôtes et résidences de tourisme devient une véritable préoccupation", indique l'Umih. "Une clarification de l'offre est plus que jamais indispensable. Les acteurs doivent répondre aux mêmes règles de concurrence sous peine d'asphyxie", ajoute le syndicat patronal.

"Plutôt que d'inciter à leur création (des chambres d'hôtes, ndlr) par des conditions particulières et par une défiscalisation, il serait temps d'avoir une véritable politique nationale de rénovation pour soutenir le secteur hôtelier", selon le communiqué. "De part son maillage national, le parc hôtelier indépendant est un formidable atout pour la France", argue l'Umih.

L'Umih fait aussi valoir que "le nombre de nuitées a augmenté de seulement 4%, confirmant ainsi une baisse de la durée des séjours", précisant que "Paris et l'Ile-de-France est l'une des rares régions de l'Hexagone où le nombre de touristes continue de bien progresser en juillet et août".

Selon les tendances de la saison estivale 2005 communiquées par diverses sources professionnelles, l'hôtellerie ne s'est ainsi pas redressée sur le littoral méditerranéen.

Par ailleurs, selon l'Umih, "on doit s'interroger sur la conception du tourisme en France et s'orienter vers un tourisme qualitatif qui offre des produits ciblés plutôt que le tourisme de masse qui a tendance à traverser la France sans s'arrêter pour consommer".


Lu 2814 fois
Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com