TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Tourisme et Loisirs PACA : "Nous donnons une touche sociale à nos voyages..."

La parole à Eric Cavaleri, commercial groupes


Rédigé par Anaïs Borios le Lundi 31 Octobre 2011

A deux pas du Vieux Port de Marseille, dans des locaux haut en couleurs, l'agence Tourisme et Loisirs PACA continue de défendre le "droit aux vacances pour tous". Éric Cavaleri, commercial au service groupes adhère à ses valeurs sans pour autant afficher une étiquette politique. Il raconte à TourMaG.com, son quotidien, parfois complexe face aux acteurs du tourisme marchand.



TourMaG.com - Quel a été votre parcours professionnel jusqu'à votre arrivée chez Tourisme & Loisirs PACA (voir encadré en bas d'article), qui est une association de tourisme social ?

Éric Cavaleri :
"J'ai obtenu un BTS action commerciale avec pour objectif de travailler dans l'événementiel, et je me suis progressivement rapproché du tourisme, en organisant des séminaires à l'étranger.

En 2005, j'ai postulé une première fois chez Tourisme & Loisirs Paca, au poste de forfaitiste groupes, mais c'est ma collègue Christelle qui a obtenu le poste.

J'ai retenté ma chance un an plus tard en tant que commercial au service groupes et j'ai démarré à ce poste en juin 2006."

TourMaG.com - Pourquoi avoir préféré le tourisme social au tourisme marchand ?

E.C. :
"Pour 2 raisons principalement. Tout d'abord, je recherchais un CDI. Et puis, le tourisme social comporte des valeurs d'équité et de solidarité que je défends, avec la notion de "vacances pour tous".

Cet aspect de partage, d'échanges et d'actions solidaires complétait les actions que j'ai pu mener auprès du Secours Populaire étant plus jeune.

Chez Tourisme & Loisirs Paca, en plus de l'offre classique, nous proposons des séjours dans les 19 villages vacances en France que comprend l'association à laquelle nous appartenons, à savoir l'ANCAV.

Ces résidences sont la copropriété de CE, tels France Télécom, la RATP, EDF, la DCNS à Toulon. Mais à la différence de groupes qui pratiquent la défiscalisation comme Maéva ou Pierre et Vacances, dans le tourisme social, nous n'avons pas d'actionnaires. L'ensemble des bénéfices est redistribué pour améliorer les villages vacances.

Il y a aussi une dimension humaine importante : les salariés sont payés à juste titre, ils sont protégés par une convention collective, bénéficient d'une formation et ont la possibilité d'évoluer dans leur carrière. D'ailleurs, il y a peu de turn-over."

TourMaG.com - Tourisme & Loisirs est-il toujours lié avec la CGT ?

E.C. :
"Non, c'est une association de loi 1901, immatriculée auprès d'Atout France. Elle a été créée en 1985, après la faillite de Tourisme et Travail, qui était un département de la CGT.

Aujourd'hui, certains salariés sont également membres du syndicat, mais hormis les valeurs de partage et d'accès aux vacances pour tous, nous n'avons pas pour obligation d'adhérer à la CGT."

TourMaG.com - Cela n'est-il pas compliqué de travailler pour une enseigne qui porte une étiquette syndicale, d'autant que vos offres sont confrontées à d'autres venant du tourisme marchand ?

E.C. :
"Il est vrai que notre passé CGTiste peut nous porter préjudice, quand certains CE sont composés d'élus venant d'autres syndicats, qui vont refuser de passer par notre agence.

Une fois, j'ai dû annuler un dossier déjà signé à cause de ça !"

TourMaG.com - Parlez-nous un peu de votre travail au quotidien...

E.C. :
"Nous sommes 2 salariés au service groupes. Je fais principalement du démarchage sur la région PACA, d'Arles à Nice en passant par Marseille.

Je relance d'abord les adhérents (comités d'entreprises, communes, associations, groupes d'amis, club de sports) par téléphone, sur des propositions été/hiver, France/étranger, avant de les rencontrer, lors du dépôt du dossier.

Ensuite, je fixe une date butoir avec le groupe pour laisser le temps aux membres de s'inscrire. La validation du dossier s'opère en fonction du nombre d'inscrits.

Ma collègue Christelle, quant à elle, s'occupe de la préparation des voyages, de la gestion des appels et du suivi des dossiers. Comme cela représente une charge de travail conséquente, je l'aide autant que je peux."

TourMaG.com - Pourquoi avoir choisi de travailler avec des groupes plutôt qu'avec des individuels ?

E.C.
: "Je préfère le contact avec les pros, je me sens plus à l'aise, les échanges sont plus intéressants. Et puis, je ne tiens pas le même discours quand je démarche une banque ou la RTM (Régie des Transports de Marseille, ndlr), je n'adopte pas la même attitude."

TourMaG.com - Vous n'avez donc jamais été agent de comptoir ?

E.C. :
"Non. Cela me motive plus de faire partir plusieurs personnes à la fois, plutôt qu'un interlocuteur unique. Et puis, au niveau de la rémunération, je touche un fixe et une commission, ce qui est beaucoup plus motivant pour moi-même et pour l'association. Quand l'argent rentre, c'est un signe qu'elle tourne bien."

TourMaG.com - Qui sont vos concurrents ?

E.C. :
"Il y a Tourisme & Loisirs Provence, qui ne fait pas partie de l'ANCAV, VTF à Aix-en-Provence et Polygone Loisirs + à Marseille.

Et puis, bien évidemment, il y a tous les mastodontes du tourisme marchand, qui rachètent les petits TO et peuvent faire de la publicité, contrairement à nous.

Face à eux - et aux touristes qui sont toujours plus dans l'hyperconsommation, notre défi est de perdurer, avec une offre qui correspond à nos valeurs."

TourMaG.com - C'est-à-dire...

E.C. :
"Nous essayons de donner une touche sociale à la plupart des voyages que nous organisons, notamment en France.

Cela est plus difficile à organiser à l'étranger, mais nous faisons alors appel au tourisme solidaire. Par exemple, lors d'un récent voyage en Thaïlande, nous avions organisé pour les salariés de la DCNS de Toulon, une réunion de sensibilisation aux dangers du tourisme sexuel et du trafic d'enfants, en partenariat avec une ONG de Bangkok.

Les personnes intéressées ont eu également la possibilité d'accompagner l'ONG sur le terrain pour comprendre leur démarche.

Un autre exemple, au Sénégal, où nous avons organisé pendant 2 ans des séjours dans un petit village, avec une association locale.

Les bénéfices et l'argent des touristes dépensés sur place étaient reversés au village pour la construction des écoles. Nous avons même envoyé des jeunes en chantier pour la construction des écoles."

TourMaG.com - Travaillez-vous avec des producteurs en particulier ?

E.C. :
"Nous avons l'habitude de travailler avec Plein Vent qui, avant son rachat par Fram, était le TO régional proposant plusieurs départs de province et à budget modéré.

Nous traitons également avec Visiteurs, mais pas avec Thomas Cook ou Marmara. En règle générale, nous essayons de ne pas faire affaire avec des TO qui vendent également en direct.

A la place, nous allons privilégier le travail avec les petits TO et des réceptifs, comme Amérigo, pour les destinations Canada, Pérou, Costa Rica ou Bolivie."

TourMaG.com - Doit-on devenir membre de l'association pour acheter un voyage ?

E.C. :
"Oui. D'ailleurs, nous n'appelons pas les touristes des "clients", mais bien des "adhérents".

Ils peuvent choisir d'adhérer de façon individuelle, en prenant la carte Loisirs, qui coûte 30 euros à l'année et est valable pour toute une famille. Elle permet notamment de bénéficier d'une assurance et de réductions sur les activités loisirs de la région.

Ou bien, ils peuvent opter pour l'adhésion collective, qui se calcule en fonction du nombre de salariés et donne droit à une réduction sur la carte individuelle.

Les frais d'adhésion remplacent les frais d'agence."

TourMaG.com - Êtes-vous adhérent au SNAV ?

C.E. :
"Non. En tant qu'association, nous nous référons à l'Union Nationale des Associations de Tourisme (UNAT), qui constitue également notre garantie financière. "

A propos de Tourisme et Loisirs PACA

- Tourisme et Loisirs PACA fait partie de l'ANCAV (Association Nationale de Coordination des Activités de Vacances), avec 30 autres associations.

- Elle a été créée en 1985, suite à la faillite de "Tourisme et Travail", un département de la CGT qui organisait les vacances pour les CE.

- L'association de tourisme social et familial vend l'offre de 19 villages vacances en France à une clientèle venant de la région PACA. Ces villages de vacances sont la copropriété de plusieurs CE, adhérents à l'ANCAV.

- Tourisme et Loisirs porte également l'enseigne Touristra, le gestionnaire technique et commercial des villages de vacances, car il est son représentant pour la région.

Lu 3616 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com