TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e
Loading






Transport fluvial de passagers : des Sea Bubbles inspirés de l'hydroptère pour Paris ?

« Voler » sur la Seine


Rédigé par Pauline Cao le Lundi 22 Février 2016

Après l'hydroptère, Alain Thébault créé le Sea Bubble, une capsule de la taille d'une petite voiture, capable de transporter 4 personnes. Équipée de patins immergés et de deux moteurs fonctionnant à l'énergie solaire, la capsule devrait faire son apparition sur la Seine dès juin 2016.



L'hydroptère d'Alain Thébault - (c) Capture http://hydroptere.com/
L'hydroptère d'Alain Thébault - (c) Capture http://hydroptere.com/
Alain Thébault, l’inventeur de l’hydroptère, s’est associé à Henry Seydoux, président de Parrot pour créer le Sea Bubble, une capsule capable de transporter quatre personnes au-dessus de l’eau.

Équipée de 4 foils, des patins immergés, et de deux petits moteurs électriques alimentés par panneaux solaires, la capsule avance en suspension au dessus de l’eau et peut atteindre une vitesse maximale de 18km/h.

Naviguer sur des foils présente des avantages : en "volant" ainsi au dessus des flots, le Sea Bubble ne crée pas de vagues susceptibles d’endommager les berges et est plus économique en énergie.

En outre, la navigation fluide est plus confortable pour les passagers.

Ce nouveau type de transport fluvial, destiné à des milieux urbains, a pour ambition de décongestionner la circulation dans les grandes villes en servant de moyen de transport.

Les Sea Bubbles fonctionneront tout d’abord à la manière des VTC avec un chauffeur. L’objectif est toutefois de les rendre progressivement automatiques et autonomes.

Alain Thébault travaille actuellement avec Henry Seydoux à la réalisation de deux prototypes à l’échelle un huitième avant un troisième prototype à l’échelle un. Ce dernier devrait être en mesure de naviguer à la fin du printemps 2016.

Une opportunité pour le tourisme

La capsule avance en suspension - (c) Sea Bubble
La capsule avance en suspension - (c) Sea Bubble
Le concept a déjà séduit Anne Hidalgo, la Maire de Paris, qui souhaite tester les premiers prototypes sur la Seine.

Plus qu'un moyen de transport, ce concept risque de séduire les millions de touristes qui viennent à Paris.

D’autres villes comme Londres, San Francisco et Hong Kong ont déjà montré leur intérêt pour l’invention.

Alain Thébaut a pour objectif de vendre au moins 500 Sea Bubbles dans le monde à partir de 2017.
Le prix de vente sera compris entre 12 000 et 30 000 euros.

Lu 1718 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Mardi 6 Décembre 2016 - 16:28 Quand Uber mise sur l'Intelligence Artificielle


PUBLICITÉ
Ombeline POIRON
publicite@i-tourisme.fr
+33 1 85 74 23 33








Dernière heure











Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com