TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Transports du futur : techno et robots prennent les commandes !

Article extrait de l'édition spéciale "papier" IFTM Top Resa


Rédigé par Laury-Anne CHOLEZ le Mardi 4 Octobre 2016

Robot, réalité virtuelle, bio-carburant, nouveaux matériaux, nouvelles façons de voyager... Quelles sont les innovations qui vont révolutionner l'industrie du transport ? TourMaG.com fait le point sur les dernières tendances du secteur.



Léo, le robot bagagiste

Léo le robot - SITA DR
Léo le robot - SITA DR
En mai dernier, un drôle de petit robot a sillonné les allées du terminal 1 de l’aéroport de Genève. Baptisé Léo, ce robot bagagiste crée par l’entreprise suisse Bluebotics, aide les passagers à enregistrer leur valise, avant de l’acheminer jusqu’à la zone de manutention des bagages. Mais ce n’est encore qu’un prototype, sa commercialisation n’est pas d’actualité.

Les lunettes 3D d’XL Airways

Les lunettes 3D - XL airways
Les lunettes 3D - XL airways
Un film en immersif à 30 000 pieds ? C’est possible à bord des avions d’XL Airways, qui a testé avec succès des lunettes Skylights, permettant aux passagers de voir des films en 3D. Une véritable expérience cinématographique qui devrait équiper une partie de sa flotte en décembre prochain.

Air France : de la canne à sucre dans le moteur

Les avions tournent au biocarburant - DR Air France
Les avions tournent au biocarburant - DR Air France
Le transport aérien représente 2% des émissions mondiales de dioxyde de carbone (CO2). Pour tenter de réduire (un peu) cette pollution, Air France expérimente depuis l’automne 2014 l’usage de biocarburants sur la ligne Paris-Toulouse. Au total, 54 vols ont été effectués avec du farnésane, produit par la fermentation de la canne. Une expérience renouvelée sur la ligne Paris-Nice à l’occasion du festival de Cannes en 2016. La compagnie étudie actuellement d’autres destinations qui seront desservies avec ce carburant vert.

Un avion transparent

Avion transparent  - DR Centre for Process Innovation (CPI)
Avion transparent - DR Centre for Process Innovation (CPI)
Voler la tête dans les nuages. Un rêve qui pourrait devenir réalité grâce au projet d’un centre de d’innovation britannique (CPI) qui travaille sur un fuselage en panneaux ultrafins, semblables à de grands écrans. Les passagers pourraient ainsi utiliser la carlingue de l’appareil pour regarder des films, consulter leurs mails, ou simplement voir le ciel.

90 minutes pour aller en Australie

Spaceliner - DR e centre allemand pour l’aéronautique et l’astronautique (DLR)
Spaceliner - DR e centre allemand pour l’aéronautique et l’astronautique (DLR)
C’est le projet le plus avancé d’avion suborbital. Le SpaceLiner développé par le centre allemand pour l’aéronautique et l’astronautique (DLR) est ce
qu’on appelle un engin de vol hypersonique.

Le véhicule décollerait à la verticale, à la façon d’une navette spatiale et les passagers voyageraient à 80 kilomètres d’altitude. De quoi relier l’Australie à l’Europe en 90 minutes. Si le centre allemand arrive à boucler son budget, les premiers vols de test pourraient avoir lieu en 2035. Soit trente ans après le démarrage du projet.

SkyDeck : une bulle accroché à l’avion

Skydeck - DR  Windspeed technologie
Skydeck - DR Windspeed technologie
Imaginez une bulle accrochée au fuselage d’un avion. Un cocon vitré dans lequel deux passagers pourraient s’installer et profiter d’une vue panoramique à 360°.

Ce concept baptisé SkyDeck a été développé par une entreprise américaine : Windspeed technologie. Un lieu ultra-VIP, accessible par un ascenseur et proposé aux passagers de business ou première classe. La compagnie qui décidera de l’installer devra débourser entre 8 et 25 millions de dollars pour un gros-porteur.

Hyperloop : le train du futur sponsorisé par la SNCF

L’Hyperloop DR Hyperloop
L’Hyperloop DR Hyperloop
L’Hyperloop a été lancé en 2013 par un inventeur américain : Elon Musk. Il s’agit de capsules qui se déplaceraient sur des coussins d’air à l’intérieur d’un tube surélevé.

Un moyen de transport plus sûr que l’avion et qui pourrait être deux fois plus rapide. Le concept a séduit la SNCF, qui a participé à la dernière levée de fonds de la start-up américaine en mai 2016.

Elon Musk estime pouvoir relier les villes de Los Angeles à San Francisco, distantes de 614 kilomètres, en seulement 30 minutes. Le projet a eu une première phase de test dans le désert du Nevada en mai 2016. Signalons qu’aucun brevet n’a été déposé, l’inventeur préférant encourager la construction en open source.

Les voitures volantes de Google

Voiture volante du film retour vers le futur. DR
Voiture volante du film retour vers le futur. DR
Plus de 30 ans après le film Retour vers le futur, la voiture volante va-telle enfin voir le jour ? C’est en tout cas le souhait de Larry Page, le cofondateur de Google, qui a lancé la société Zee.Aero comme l’a dévoilé le journal Bloomberg.

Cette start-up reste assez mystérieuse sur son projet, indiquant sur son site travailler au développement “d’une nouvelle forme de transport révolutionnaire“. « Nous concevons, fabriquons et testons de nouveaux moyens de se rendre plus rapidement d’un point A à un point B. » Alors que Google est déjà très avancé dans son projet de vehicule sans conducteur, la voiture volante sera-t-elle la prochaine étape ?

Un siège d’avion modulable

Les futurs sièges d'Airbus. DR Airbus
Les futurs sièges d'Airbus. DR Airbus
Les ingénieurs d’Airbus ne manquent pas d’imagination pour aménager la cabine de leurs avions. L’avionneur européen a déposé en février 2016 un
nouveau brevet pour des sièges modulables selon la taille des passagers. Une sorte de banc qui pourrait permettre aux voyageurs en surpoids de s’assoir plus confortablement ou qui autoriseraient les familles avec jeunes enfants à s’installer ensemble.

Ne plus choisir entre le train ou l’avion

ClipAir DR  l’École Polytechnique Fédérale de Lausanne
ClipAir DR l’École Polytechnique Fédérale de Lausanne
Un hybride entre le train et l’avion. Voici l’idée développé depuis 2009 par l’École Polytechnique Fédérale de Lausanne avec Clip-air. Les passagers s’installeraient dans des capsules qui seraient fixées à une grande aile volante.

Une fois de retour au sol, ils pourraient continuer leur voyage en restant à bord de ces modules, qui deviendraient une rame de train. Une idée encore à l’état de projet qui pourrait mettre encore dix ans avant de voir le jour.

#Tourisme du Futur, notre édition spéciale IFTM TOP Resa

TourMaG.com a publié une édition spéciale "papier" dans le cadre de l'IFTM-Top Resa 2016.

Ce magazine au contenu exclusif a été édité à 3 000 exemplaires.

Pour ceux qui n'auraient pas eu la chance de tenir entre leurs mains cette édition "collector", vous pouvez vous rattraper en accédant à la version digitale en cliquant ici !


Lu 3755 fois

Tags : futur, transport
Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com