TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e
Loading





Tripnlive propose des vidéos de voyageurs comme outil marketing

La start-up e-tourisme de la semaine


Rédigé par Johanna Gutkind le Vendredi 1 Avril 2016

La "Start-up de la semaine" braque chaque vendredi ses projecteurs sur une jeune pousse innovante, proposant un concept nouveau et/ou une nouvelle approche d'une thématique tourisme ou loisirs. Aujourd'hui, la start-up Tripnlive propose au voyageur de laisser son avis en vidéo. A terme, la jeune pousse cherche à proposer un outil marketing dédié aux professionnels du Tourisme pour afficher les vidéos de voyageurs sur leur site internet à l’aide d’un widget.



Le concept initial ?

Tripnlive propose une alternative aux commentaires en proposant une plateforme de vidéos pour rassurer les voyageurs et les inciter à partir en toute confiance  (c) capture d'écran Tripnlive
Tripnlive propose une alternative aux commentaires en proposant une plateforme de vidéos pour rassurer les voyageurs et les inciter à partir en toute confiance (c) capture d'écran Tripnlive
Tripnlive a l’ambition de remplacer les avis sous formes de commentaires par des vidéos de voyageurs.

Nous aimons nous présenter comme l’avis de voyageurs 2.0.

Nous offrons la possibilité aux voyageurs de prendre des vidéos d’hôtel, restaurants et activités touristiques pour les partager via notre application avec les futurs voyageurs pour les aider à mieux préparer leur séjour.

Quel est votre « plus » pour le tourisme ?

45% des avis postés sur internet sont faux selon la DGCCRF.

Tripnlive propose une alternative pour lutter contre les faux avis par l’intermédiaire de vidéos postées par les voyageurs.

Les vidéos apportent de la confiance et de la transparence lors de la préparation du séjour.

Une vidéo permet par l’image de voir ce qui attend le voyageur qui prépare son séjour.

Quel est le cœur de cible ?

Nos utilisateurs sont des voyageurs connectés.

Nous ciblons des voyageurs entre 20 et 36 ans ce qui correspond à l’âge des personnes qui partagent le plus de contenu sur les réseaux sociaux durant leur séjour.

Notre cible jeune est également dû à l’usage mobile que nous proposons via notre application.

Quel est le marché potentiel ?

Aujourd’hui plus d’1 voyageur sur 2 regardent déjà des vidéos de voyageurs avant de partir.

Le marché est donc énorme à conquérir. Potentiellement le marché mondial représente plus de 400 millions de personnes mais nous concentrons nos efforts sur le marché français qui correspond pour nous à 46 millions de voyageurs.

Quel est votre business model ?

Nous avons deux business models : nous allons proposer de réserver en direct un hôtel ou une activité touristique directement à partir des vidéos.

Nous allons nous appuyer sur les centrales de réservations existantes ( Booking, expedia, hotels.com, ….) pour les hôtels et Ceetiz, Viator... pour les activités. Nous allons utiliser les affiliations dans un premier temps.

Notre deuxième business model repose sur notre widget : Nous proposons un widget aux professionnels du tourisme pour qu’ils puissent afficher sur leurs sites internet des vidéos de voyageurs Tripnlive.

Grâce à ce widget, nous améliorons le taux de conversion des établissements. Notre plateforme de partenaires (dispo fin Mai) nous permet de donner à nos clients le contrôle sur la récupération des vidéos ainsi que tous les éléments statistiques pour étudier l’efficacité du widget.

Nous fonctionnons au coût par vue qui oscille entre 0,03 centime et 0,01 centime la vue. (fonctionnement dégressif).

Quels sont vos concurrents ? Quel est votre élément différenciant ?

L’élément différenciant par rapport aux différents acteurs sont les vidéos de voyageurs.

Nous sommes les premiers à proposer la préparation du séjour via les vidéos de voyageurs.

A l’inverse de Tripadvisor qui accepte depuis 2010 des vidéos sur sa plateforme, nos vidéos sont courtes, 15 secondes max, et standardisées, c’est à dire qu’aucune retouche n’est possible.

Nous voulons des vidéos authentiques qui représentent la réalité des lieux.

Nous géolocalisons les utilisateurs qui prennent des vidéos ce qui nous permet d’assurer que les utilisateurs ont bien filmé le bon établissement.

Où en est le lancement de votre start-up ?

Nous avons lancé le site le 17 Mars et nous avons déjà 700 vidéos disponibles.

Nous allons lancer l’application IOS fin Avril et l’application Android fin Mai.

Nous sortirons également fin Mai l’espace partenariat avec la plateforme destinée aux professionnels ainsi que le Widget.

De quel accompagnement avez vous bénéficié ? Avez-vous un incubateur ?

Nous venons d’intégrer la prochaine promo du Welcome City Lab (Promo 2016-2017).

Kevin, le CEO étant également étudiant-entrepreneur, nous sommes accompagnés par le Pepite Languedoc-Roussillon.

Avez-vous une actualité à annoncer ?

En terme de besoin, nous allons chercher à lever des fonds dans les 6 prochains mois.

Nous voulons d’abord tester notre commercialisation au travers de différents partenariats qui interviendront cet été.

Notre site internet regroupe déjà 700 vidéos sur des dizaines de destinations. Maldives, New York, Paris, Marseille, Cancun et bien d’autres. Nous recherchons des partenaires pour tester notre solution pour cet été.

L'équipe

Kevin Gauthier, CEO de Tripnlive
Kevin Gauthier, CEO de Tripnlive
Kevin Gauthier – CEO : Encore étudiant à Montpellier Business School, je m’occupe de la stratégie et de la commercialisation au sein de Tripnlive.
Mes problématiques de tous les jours sont les stratégies d’acquisition B to C, la conception produit et la mise en place d’une offre B to B adapté aux professionnels du Tourisme.

Benoit Compere – CTO : Benoit gère la conception des produits techniques notamment lié au web (site internet et API). Il a fait SUPINFO Lille et a travaillé chez Veolia.

David Gauthier – CFO : David bénéficie d’une expérience de 15 ans dans le tourisme en tant qu’hôtelier et restaurateur.
Son rôle de chef d’entreprise du tourisme lui permet d’avoir un avis de professionnel sur les produits mise en place par Tripnlive. I
l s’occupe de la partie financière de la structure et gère les partenariats grâce à son réseau d’hôteliers et d’offices du tourisme

Le « + » de l’info

Tripnlive propose des vidéos de voyageurs comme outil marketing
i-tourisme : Qu’est-ce qui vous a donné envie d’entreprendre ?

Kevin Gauthier
: Après avoir lu des avis en ligne sur un hôtel en Thaïlande, j’ai réservé et une fois sur place j’ai été vraiment déçu de la prestation ( plage sale qui ne correspondait pas aux photos prises et retouchées).
Suite à cette déception, j’ai cherché un moyen de résoudre ce problème de confiance dans la préparation du séjour et la vidéo courte s’est présentée comme le meilleur média grâce à son format et son côté tendance.


i-tourisme : Quelles qualités doit avoir un entrepreneur ?

Kevin Gauthierb : La qualité d’un bon entrepreneur et selon moi la capacité à écouter les autres sans pour autant changer de ligne directrice tous les 2 jours.
A 22 ans la tentation est grande d’b[écouter des mentors
qui ont une grande expérience du secteur mais il faut savoir écouter tout en respectant sa vision de départ.
En générale, les mentors sont d’une aide précieuse !
Même si l’intuition d’un entrepreneur est sa première force, il faut savoir quelque fois prendre des décisions en fonction d’un ressenti.


i-tourisme : Quelle ambition ?

Kevin Gauthier
: Devenir un acteur incontournable dans la préparation du séjour.
Nous souhaitons étendre nos partenariats pour que nos vidéos soient présentes sur le maximum de sites de manière à offrir à tous les voyageurs la possibilité de visionner l’endroit où ils vont séjourner avant de réserver.

Nous voulons à terme étendre notre offre aux grandes centrales de réservations et chaines hôtelières pour que nos vidéos couvrent l’ensemble des acteurs du tourisme au niveau mondial.

Lu 4622 fois

Notez


1.Posté par Thomas Yung le 22/06/2016 09:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour,

ca me désole encore de voir l'amalgame qui est fait sur les faux avis.
En tête d'article vous dites que selon la DGCCRF 45% des avis postés sur internet seraient des faux. Vous faites un lien vers la DGCCRF mais pas vers l'étude en question.
La DGCCRF ne dit pas que ces avis sont faux, mais que près d'un avis sur 2 présente une anomalie. Ce qui n'est absolument pas pareil. L'anomalie peut simplement être l'impossibilité d'identifier le rédacteur, par exemple, alors que l'avis est sincère et véridique.
A force de crier sur les toits que les avis sont faux, les consommateurs et les professionnels vont le croire et cette formidable chose qu'est le dialogue va perdre en pertinence, c'est dommage
Thomas Yung
Artiref

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Ombeline POIRON
publicite@i-tourisme.fr
+33 1 85 74 23 33










Dernière heure










Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com