TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Tsunami: ouverture au Sri Lanka d'un sommet des donateurs

Toujours en attente des promesses d'aide


Rédigé par La Rédaction (hd) - redaction@tourmag.com le Lundi 16 Mai 2005

La présidente du Sri Lanka, Chandrika Kumaratunga, a ouvert lundi un sommet des donateurs destiné à coordonner sur l'île l'aide bilatérale et multilatérale après le tsunami du 26 décembre.



La dirigeante a entamé la conférence de deux jours, tenue dans la ville de Kandy (centre), en respectant une minute de silence en mémoire des 31.000 Srilankais tués dans le cataclysme qui a fait au total plus de 200.000 morts sur le littoral de l'océan Indien.

Le Sri Lanka a été une des zones les plus touchées, avec un million de personnes affectées et une grande partie de son rivage dévasté, mettant sérieusement à mal l'industrie du tourisme.

La réunion, qui regroupe une centaine de délégués des pays donateurs et des organisations internationales, est perçue par le gouvernement srilankais comme un moyen de confirmer une aide de deux milliards de dollars promise après le raz-de-marée.

L'Est du pays à la recherche d'accords

La Banque mondiale a prévenu mercredi que le Sri Lanka risquait de ne pas recevoir cette somme, dans un rapport publié avant le sommet. "Il reste une certaine incertitude quant au calendrier et à l'ampleur de l'assistance réelle", avait dit la BM, soulignant la faiblesse de Colombo à faire accomplir les travaux de reconstruction, ce qui représente un "défi".

Plus de quatre mois après le raz-de-marée, les autorités et les Tigres de libération de l'Eelam tamoul (LTTE) n'ont toujours pas réussi à conclure un accord sur un organisme conjoint destiné à gérer l'aide dans les zones rebelles.

Le Japon, premier donateur du Sri Lanka, a averti au cours du week-end que l'absence d'un accord représentait un "obstacle majeur" aux perspectives d'aide. L'émissaire du Japon, Yasushi Akashi, a également souligné que Tokyo ne pouvait pas prendre pour garantie la fragile trêve qui est en place depuis février 2002 entre l'armée et les Tigres.

Les LTTE réclament la mise en place d'une autorité autonome provisoire chargée d'administrer le Nord-Est. Plus de 60.000 personnes sont mortes dans la guerre civile depuis 1972 et les négociations de paix sont interrompues depuis avril 2003.

300 M$ dépensés...pour 130 M$ reçus

La présidente sri-lankaise est prête à conclure un accord avec les LTTE qui y sont favorables également mais elle doit faire face à l'opposition de son allié marxiste dans la coalition gouvernementale, le JVP ou People's Liberation Front, selon qui une telle entente ouvrirait la voie à l'établissement par les LTTE d'un Etat séparé.

A ce jour, le Sri Lanka a déjà dépensé près de 300 millions de dollars tirés de ses propres caisses et a reçu 130 millions de dollars en dons privés.

Mme Kumaratunga a récemment déclaré que son pays n'avait "pas même reçu cinq cents" sur la somme d'argent promise par les donateurs internationaux.


Lu 636 fois
Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com