TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Tunisie : les hôteliers veulent assigner A. Chaoui, patron de Royal Tours !

l'interview de M. Barbouchi, président de Leader Tours


Rédigé par La Rédaction le Mercredi 21 Juillet 2010

Début juillet, plusieurs hôteliers tunisiens refusaient d'accueillir les clients Royal Tours pour cause d'impayés. Le montant global des impayés – pour certains remontant à 2008 – était de l'ordre de 800 000 euros. Mongi Barbouchi, président de Leader Tours le réceptif du TO déclarait alors avoir l'espoir de résoudre la situation par la négociation. Depuis, le TO Royal Tours a été mis en liquidation judiciaire. Nous l'avons joint pour faire le point de la situation.



Tunisie : les hôteliers veulent assigner A. Chaoui, patron de Royal Tours !
TourMaG.com - Votre position d'agence réceptive tunisienne, intermédiaire entre les hôteliers et Royal Tours, tour-opérateur défaillant, est inconfortable. Comment avez-vous géré cette situation ?

Mongi Barbouchi
: "Pour l'essentiel les hôteliers traitaient directement avec Royal Tours. Mon rôle de réceptif consistait essentiellement dans les transferts et excursions.

J'ai tenté de soutenir et de défendre les intérêts des hôteliers en faisant valoir et mon expérience et mon image. Je suis présent sur le marché français depuis plus de 30 ans.

Les professionnels du tourisme, tour-opérateurs et réseaux de distribution me connaissent bien. J'ai d'ailleurs protégé les clients des réseaux au moment du clash.

François-Xavier de Boüard, co-président de AS Voyages le sait bien. J'étais un intermédiaire «moral ». De son côté, Monsieur Chaoui multipliait les promesses."

''sa démarche était mal intentionnée et frauduleuse...''

T.M.com - Mais certaines factures étaient impayées depuis 2008 !

M.B. :
"Il disait qu'il paierait, qu'il s'agissait d'une « affaire d'honneur ». Il savait rassurer son auditoire. Il disait qu'il trouverait des solutions, qu'il allait revendre des biens personnels.

Nous sommes restés sur ses belles paroles et ses promesses non tenues. Je suis aujourd'hui convaincu que sa démarche était mal intentionnée et frauduleuse.

Nous avons eu accès à certains éléments du dossier. Il disait être lui-même en attente des virements des réseaux de distribution français. C'était faux ! Il y aurait une enquête à faire du côté de Excel Tours, sa société réceptive marocaine..."


T.M.com - Où en est ce dossier aujourd'hui ?

M.B.
: "Le dossier est sur le bureau du Ministre du Tourisme Slim Tlatli et sur celui de Mohamed Belaajouza, président de la Fédération Hôtelière de Tunisie.

Nous allons déposer une plainte collective auprès du Tribunal de Paris. A titre personnel je l'attaquerai pour diffamation."

T.M.com - Comment les hôteliers et les réceptifs tunisiens pourraient-ils se prémunir contre la défaillance de leurs clients, tour-opérateurs et agences de voyages ?

M.B.
: "C'est une réflexion que nous menons avec les responsables du tourisme tunisien. Mon objectif est d'arriver à avoir une véritable déontologie de la profession. Je souhaite aussi que les institutions françaises soient plus vigilantes.

T.M.com - Royal Tours adhérait à l'APS. Avez-vous eu des contacts avec cette institution ?

M.B. :
"Royal Tours avait été convoqué en avril dernier en comité élargi par l'APS vraisemblablement inquiétée par sa situation financière.

Une telle convocation n'a pas lieu d'être quand tout va bien. L'APS n'a alors donné aucun suivi et n'a pas engagé de radiation.

Royal Tours a peut être présenté des comptes et des rapports justifiant la position de l'APS. J'aimerais le savoir. Je viendrai à Paris la semaine prochaine et je demanderai un rendez-vous à l'APS."

Lu 5484 fois
Notez


1.Posté par ALEXANDRA le 22/07/2010 09:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Une petite pensée aussi aux salariés de Royal Tours pour lesquels nous avions beaucoup de respect et d'estime. Bon courage à vous tous...

2.Posté par Masmoudi, hôtelier tunisien le 22/07/2010 12:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Sur le même sujet, M. Barbouchi s'est prononcé il y a quelques jours. Voici le lien : http://www.businessnews.com.tn/BN/BN-lirearticle.asp?id=1090447

3.Posté par Citizen le 22/07/2010 21:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
A mon sens, il faudra créer un registre public géré à cet effet par L'O.N.T.T. Ce registre servira à enregistrer tous les incidents de paiement communiqués par les hôteliers et les autres professionnels du tourisme. Il va sans dire que toute déclaration doit être étayée par des justificatifs. D'ailleurs, avant de mettre l'information en ligne, les agents de L'O.N.T.T. affectés à cette tâche doivent scruter tous les documents fournis. D'autres détails pourront être exposés davantage, mais pour le principe, il faut imaginer un mécanisme destiné à aviser, en temps réel, les professionnels du tourisme et ce, avant que la situation devienne critique, comme celle que vous venier d'exposer dans votre article.
Bonne continuation !

4.Posté par cathy le 25/07/2010 11:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je comprends bien la situation pré-citée, mais qu'en est il des voyageurs qui ont payé leur séjour avec Royal Tour...
Pour ma part j'ai eu la chance d'être transférée dans un autre hôtel le jour de mon arrivée , après plus de 6h d'attente dans l'hôtel d'origine, pour ensuite y retourner 2 jours après.
Il m'en a couté un large dépassement de mon forfait téléphonique ainsi que 3 jours de vacances à attendre les décisions sans poser les valises .
De plus Leader Tour nous ayant réceptionné à l'aéroport s'est bien gardé de nous tenir au courant de ces informations. Nous avons été transférés à l'hôtel, point final, pour nous entendre dire que la chambre ne nous serait pas donnée car non payée...
Sans la grande insistance et prise en charge des membres de la réception de l'hôtel Le Laico à Djerba nous étions complètement laissés à l'abandon .Ce sont eux qui ont négocié notre transfert dans cet autre hôtel avec Leader Tour .
J'estime qu'il y a dans cette affaire un certain préjudice subit ne serait-ce que par le stress qu'elle a procuré, de plus le séjour a été faché par deux jours d'attente et d'interrogations ce qui n'est pas le but ...
Y a t il moyen de réclamer réparation et de quelle manière



5.Posté par Lino le 30/07/2010 16:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Perso, je suis arrivée dans l'hôtel Eden Andalou resort à Marrakech de Monsieur Chaoui (propriétaire de Royal Tours et d'Excel Tours) le 9 juillet, le transfert n'a pas été assuré et en plus il a fallu repayer l'hôtel, Monsieur Chaoui présent sur place nous a demander de payer et de nous retourner vers son assurance, sauf que ça a tué notre budget, nous sommes revenu en France 2 semaines plus tôt que prévu, dégoutés, moi pauvre cliente je n'y suis pour rien dans cette faillite, Monsieur Chaoui SI, Royal Tours c'était SA société donc pourquoi me faire payer SES pots cassés?! Mes premières et dernières vacances au Maroc...

6.Posté par paucot emmmanuel le 07/06/2011 20:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
monsieur barbouchi travaille depuis trente ans pour faire decouvrir la beauté de la tunisie et non vendre des hôtels ou du béton, il m'a fait aimer ce pays "choukran l'azziizz" excusez moi pour l'orthographe rare sont ceux qui ont compris que la tunisie n'etait pas que la mer mais que l’intérieur et que ses valeurs historiques étaient importantes. C'est l'un des premiers a avoir investi dans un hôtel qui ne sois pas sur la mer (je ne me souviens plus du nom) , c’était un club mais surtout pour organiser des excursions et découvrir le pays. toute personne qui cherche des infos peuvent me contacter je suis Emmanuel Paucot et l'année de la guerre du golf grâce a mongi barbouchi et sa phylosophie nous avons maintenu l'amour de ce pays et nous avons reussi a faire revenir les francais en tunisie

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com