TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





UPAV : les absents ont toujours tort


Rédigé par Michel Ghesquière - michel.ghesquiere@skynet.be le Mardi 13 Mars 2007

Le 21 mars aura lieu l’Assemblée Générale de l’UPAV, l’Union Professionnelle des AGV francophones Belges. Plus que jamais, cette assemblée sera importante. Car derrière l’ordre du jour classique et l’élection de nouveaux administrateurs se cachent la nomination du futur Président de l’association professionnelle.



Comme on le sait, en Belgique on aime bien les sociétés, les clubs et autres associations. Et le secteur du tourisme respecte la tradition puisque pas moins de 5 associations différentes défendent les intérêts des AGV : la BTO (organisation fédérale s’occupant des grandes AGV, des AGV business et des AGV avec grands réseaux), la VVR (les AGV flamandes), VLARA (également les AGV néerlandophones), FAVI (les petites AGV francophones) et naturellement l’UPAV. En fait, les trois plus importantes unions sont la BTO, le VVR et l’UPAV.

Une représentation faussée

En ce qui concerne l’UPAV, le conseil d’administration de celle-ci n’est pas, ce que l’on pourrait dire, représentatif de toutes les tendances du secteur. Mais avant toute chose, il est faux de croire qu’il n’y a que des AGV membres du GIE Travel Group au conseil de l'UPAV. Parmi les réseaux, on retrouve Alain Varenne de Flash Travel, Jean Taibi des Voyages Wasteels, Alexandre Lembourg du GIE Mercatour, etc.

Par contre il est tout à fait regrettable de noter que les femmes propriétaires ou gestionnaires d’AGV sont absentes et ainsi que pour les AGV membres de Gigatour, l'un des plus important GIE de Wallonie et de Bruxelles.

Or ce qui est amusant de constater, c’est qu’aussi bien les femmes que les membres de Gigatour râlent régulièrement. Ils et elles reprochent à l’UPAV d’être contrôlée par le GIE Travel Group ou d’être phallocrate.

La faute à qui ? A ces membres eux-mêmes. Chez Gigatour, nous avons constaté que depuis Eric Dubois de l’agence Tour du Monde, il n’y a pas de candidat (s) provenant de ce groupement au conseil de l’UPAV et que, mieux est, sauf erreur de notre part, lors de la dernière assemblée, pas une seule AGV de ce GIE n’était présente.

Questionné, Eric Dubois nous a expliqué qu’il pourrait se représenter mais à la condition qu’il reçoive un soutien réel de la part des membres de Gigatour et que ceux-ci fassent le déplacement à l’Assemblée Générale du 21 mars.

Quand aux femmes, Dieu sait qu’elles sont importantes pour le secteur, depuis Dominique Stuyck de Voyages Plus à la fin du millénaire passé, pas une femme n’a siégé au conseil. Interrogée, celle-ci nous a expliqué que si on lui fait la demande, elle pourrait accepter de se présenter aux suffrages.

Une assemblée prioritaire

Ce qui est très important à retenir, c’est que le nouveau Conseil d’Administration qui verra le jour au lendemain du 21 mars devra nommer le nouveau Président de l’union professionnelle. Tache d’autant plus difficile que Jean Philippe Cuvelier est en fin de mandat et qu’il ne pourra pas, statutairement, postuler une nouvelle présidence. Or celui-ci a marqué, de par sa personnalité et son engagement, profondément le mouvement. Sa succession devrait être difficile.

Comme il nous l’a été dit : « Le profil idéal du nouveau président ? Etre trilingue (français, anglais et néerlandais), être plutôt provincial, appliquer strictement les règles déontologiques édictées par l’UPAV, avoir du charisme, avoir du temps à consacrer à l’Union et à ses membres, être à l’écoute des petites AGV comme des grandes ou des réseaux et prendre la défense de chacun de manière impartiale, … » Bref la quadrature du cercle.

La liste actuelle des candidats


Le travail d’administrateur de l’UPAV est très variable et dépend du volontarisme de chacun. Pour un membre passif, il s’agit de 6 à 12 réunions annuelles, mais si celui-ci veut être actif et par exemple prend en charge un comité, la charge peut s’alourdir considérablement.

4 mandats sont à pourvoir et la durée de ceux-ci est de trois ans. Selon nos informations, le secrétariat a enregistré 5 candidatures : Marcel Urmetz (Autocars Urmetz de Charleroi), Alain Varenne (réseau des AGV Flash Travel), Denis Pappi (Belgotrip-Jetexpress de Bruxelles), Alain Carie (RTA de Bruxelles), Jean Christophe Weicker (Voyages Copine de Namur).

Comme nous l’a expliqué Jean Michel Vlassembrouck, secrétaire général, « Si d’autres candidats souhaitent se présenter, ils sont les bienvenues. » Si l’idéal pour voter est de participer à l’Assemblé Générale, il est également possible de le faire par procuration.

Lu 2015 fois
Notez


1.Posté par Durand Philippe le 14/03/2007 09:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mon cher Michel,
J'ai lu avec attention ton article... Ce qui me fait réagir, en tant que président de Gigatour, c'est que tu nous présente comme étant des raleurs professionnels! Je n'irai pas jusqu'à dire que chez nous il n'y a que de super caractères conciliants comme toi et moi, mais par contre, tu ne trouveras nulle part une trace d'un communiqué officiel, prise de position publique contre l'UPAV.
J'ai personnellement regretté, il y deux ou trois ans, l'éviction d'Eric Dubois au conseil d'administration de l'UPAV, au profit d'un membre travel group, que je trouvais déjà bien représenté. Je l'ai regretté publiquement au sein du conseil d'administration de Gigatour. Je l'ai dit lors d'une conversation à Jean-Christophe Weicker, et je t'ai fait part de mes sentiments, autour d'une tasse de café, alors que tu m'interrogeais sur le sujet. C'est tout. C'est peu pour des gens qui passent leur vie à râler.
Pour le reste, d'accord avec toi pour dire qu'il est dommage que Gigatour n'ait pas de candidat. J'en ai encore parlé il y a huit jours avec Eric Dubois, qui n'était pas très chaud. S'il pouvait changer d'avis, cela serait un très bon membre s'il était élu : c'est quelqu'un qui connait le métier, qui travaille en agence (face à des clients en vrai!), qui a gardé toutes ses facultés d'indignation, capable de piquer une colère écrite toujours agréable à lire, mais aussi quelqu'un qui ne croit pas tout savoir et qui respecte les autres!
Pour terminer, je souhaite bonne chance au futur président de l'UPAV. J'espérais que cela soit Jean-Christophe Weicker, mais apparemment, il ne serait pas candidat.
L'occasion aussi pour moi de remercier Jean-Philippe Cuvelier, pour le travail accompli.


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 15:43 Selectour : retrouvez l'album photos du Congrès...


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com