TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





USA : passe… port, impaire et manque !

Faudra-t-il descendre dans la rue ?


Rédigé par Jean da Luz - redaction@tourmag.com le Dimanche 12 Février 2006

Quel gâchis ! Quand on pense à ce que l’imbroglio corporo-administrativo-économique risque de coûter à l’industrie du tourisme française, on ne peut s’empêcher de poser des questions sur la compétence des hommes qui nous gouvernent et se demander s'il faudra descendre dans la rue pour leur faire entendre raison...



USA : passe… port, impaire et manque !
La profession est montée au créneau. Les spécialistes des USA et le Snav se sont émus de la situation auprès de Matignon.

Une démarche volontariste certes, mais il y a fort à craindre que cette affaire qui a pris une tournure politique tourne aussi au bras de fer entre adeptes de Villepin et Sarkhozistes, si le premier décidait d’arbitrer le conflit qui oppose l’Imprimerie nationale au ministère de l’Intérieur.

Or, l’affaire est d’autant plus rocambolesque que la semaine dernière les Fédérations CGT du Livre et des Finance qui réclament un monopole sur la fabrication de ces titres, ont écrit au Premier ministre pour l'assurer que « l'Imprimerie nationale possédait tous les moyens techniques et les savoir-faire pour débloquer en moins d'un mois la réalisation des passeports ».

France : le "politiquement correct" ne fait pas recette...

Un pied de nez au Ministre de l’Intérieur qui a décidé de démarrer la fabrication desdits passeports à partir de mai prochain. Or, en mai la saison sera fichue pour bien des producteurs sur les USA qui ont mis en exergue le "manque à gagner" évalué à "500 millions d'euro", et une saison qui s’annonce "catastrophique" avec d’ores et déjà des résa en chute de "de 30 à 40%".

La profession sinistrée depuis des mois par les cyclones, les maladies, les épidémies et les moustiques, n’avait pas besoin d’y ajouter les avatars de la politique. Faudra-t-il descendre dans la rue, brûler des voitures ou briser des vitrines pour se faire entendre ?

La question mérite d’être posée dans un pays où le "politiquement correct" ne fait pas recette et où seul les « casseurs » semblent avoir droit de cité.

Lu 4673 fois
Notez


1.Posté par Le Clerc Jean-Christophe le 13/02/2006 09:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Descendre dans la rue, cela fait longtemps que les professionnels du tourisme auraient du le faire... si "notre syndicat" s'était fait entendre, au regard des multiples tempêtes traversée par notre profession depuis quelques années, afin de défendre les droits des salariés et des PME du secteur... Mais l'univers des voyages invite à la fête et il est plus dans le vent d'organiser des "congrès vacances" que de réagir avec force à des situations de crises, comme l'auraient fait depuis longtemps des syndicats d'autres secteurs d'activité. Combien d'emplois au tapis, de petits tour operators spécialistes et autres réceptifs en difficulté ou en dépôt de bilan (avec les réactions en chaîne que cela implique), décideront enfin le SNAV (il faut le nommer) à mobiliser ses troupes ?

2.Posté par bruno le 13/02/2006 10:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
une proposition: que le SNAV édite un texte expliquant les causes d'un tel gachis, texte diffusé à l'ensemble des AV, à elles ensuite de l'afficher en évidence en vitrine afin que tous les passants puissent être informés de l'état dans lequel syndicats de la fonction publique d'une part, élus politiques d'autre part se joignent pour mettre à mal une activité qui ne demande qu'une chose: la paix pour travailler !

3.Posté par Lebrun Lionel le 13/02/2006 16:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bjr
A quand un SNAV vigoureux, qui va taper du poing sur la table et bruler quelques voitures (c'est trés tendance en ce moment).
Mon imprimeur à Auray se dit prêt à faire les passeports en moins de quinze jours.....qui dit mieux ?
que fait le SNAV ?
que fait le gouvernement ?


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com