TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





V. Le tourisme français a encore les moyens de relever le défi

La chronique de Frédéric Pierret


Rédigé par Frédéric PIERRET (fpierret@unwto.org) le Dimanche 24 Novembre 2013

Cinquième et dernière partie de la chronique de Frédéric Pierret sur l'évolution du secteur du tourisme au niveau mondial et français en particulier. Il revient sur deux événements "touristiques" qui se sont déroulés au Etats-Unis et en Chine d'ici 2010 et qui sont passés inaperçus en France.



La "Loi sur le tourisme de la République populaire de Chine" est devenue effective le 1er octobre - DR : © chungking - Fotolia.com
La "Loi sur le tourisme de la République populaire de Chine" est devenue effective le 1er octobre - DR : © chungking - Fotolia.com
Les trois dernières années ont été marquées par deux événements largement passés inaperçus en France.

De l’autre côté de l’Atlantique, nos pragmatiques partenaires américains ont pris la mesure de l’enjeu économique, culturel et politique du tourisme.

Coup sur coup, par le Travel Promotion Act (mars 2010) puis l’Executive Order 13597 (janvier 2012), le gouvernement fédéral a mis en place les pièces décisives d’une vigoureuse politique du tourisme.

"Je veux qu'il y ait plus de touristes ici à l'avenir. Je veux que les Etats-Unis soient la première destination touristique au monde. (…)

Davantage d'argent dépensé par davantage de touristes veut dire que davantage d'entreprises peuvent embaucher davantage d'employés", déclarait le président Obama dans son discours d’Orlando.

On ne peut être plus clair, surtout lorsqu’on met en place un fonds de promotion du tourisme américain qui devrait atteindre 300 millions de dollars et qui a la sagesse de dédier 78% de son budget à la promotion et aux études de marché, les frais de personnel et de structure restant strictement limités.

"Loi sur le tourisme de la République populaire de Chine"

De l’autre côté de l’Eurasie, nos autres pragmatiques partenaires chinois ont aussi pris la mesure de l’enjeu économique, culturel et politique du tourisme.

Ils viennent d’adopter, en avril dernier, la « Loi sur le tourisme de la République populaire de Chine » qui est devenue effective le 1er octobre.

Bien plus qu’un texte normatif, il s’agit d’une impressionnante politique publique qui met en ordre de marche l’ensemble des acteurs publics et privés du secteur.

Ainsi, par exemple, tous les niveaux de l’administration nationale, du niveau national au niveau local, sont invités à définir une stratégie de développement du tourisme, à incorporer le tourisme dans leurs plans de développement, à prendre en compte les besoins d’espace et de terrains à bâtir pour le tourisme dans leurs plans d’urbanisme, à financer les infrastructures, les services et la promotion touristiques.

Il serait illusoire de penser que les deux énormes machines de guerre qui viennent de se mettre en branle seront sans effet sur les flux internationaux de touristes et, notamment, sur la fréquentation de la destination France.

Grâce aux avantages comparatifs qui ont fait sa fortune, le tourisme français a encore les moyens de relever le défi, de rester dans le peloton de tête du tourisme mondial et, à horizon de 10 ans, de créer plusieurs centaines de milliers d’emplois et de générer plusieurs milliards d’euros de revenus supplémentaires.

C’est possible.

LIRE AUSSI : I. Le tourisme devient-il un enjeu stratégique mondial ?
II. Le monde bouge, la France montre des signes d’essoufflement...
III. Pourquoi la France est-elle devenue la 1ère destination touristique du monde ?
IV. Pourquoi la France perd-elle des parts de marché ?

V.  Le tourisme français a encore les moyens de relever le défi
Né en 1953, Frédéric Pierret est actuellement Directeur exécutif de Programme et Coordination à l’Organisation mondiale du tourisme (OMT), à Madrid (Espagne) où il occupe ce poste depuis janvier 2010.

Avant de rejoindre l’OMT, il était Directeur du tourisme au sein de l’Administration du tourisme française (de 2005 à 2007).

Frédéric Pierret a été en parallèle conseiller de l’OMT et présidé notamment le groupe de travail sur l’évaluation des risques et la gestion des crises (de 2005 à 2007).

Il a également travaillé comme consultant pour l’élaboration d’un manuel concernant la recherche de financements du tourisme en Afrique (en 2009).
Entre 1984 et 2004, il a occupé différents postes de Secrétaire général au sein du Ministère de l’intérieur français.

Il s’exprime ici à titre personnel.

Lu 2557 fois

Tags : pierret
Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com