TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





V - Voyages-SNCF.com : ''les acteurs en ligne vont développer des méga-niches de compétences''

L'été des agences de voyages en ligne


Rédigé par Propos recueillis par Céline EYMERY le Jeudi 11 Septembre 2008

Baisse du pouvoir d'achat, hausse du baril du pétrole, économie en berne.... Les agences en ligne ont-elles réussi à tirer leur épingle du jeu cet été malgré une conjoncture morose ? TourMaG.com a fait un tour d'horizon chez les principaux acteurs en ligne. Pour ce cinquième volet, la parole est à Pierre Alzon, Directeur général adjoint de Voyages-SNCF.com.



V - Voyages-SNCF.com : ''les acteurs en ligne vont développer des méga-niches de compétences''
TourMaG.com - Globalement comment s'est passé l'été chez Voyages-SNCF.com ?

Pierre Alzon -
L'été a été correct. Du côté du train, la saison a été un peu compliquée car le site a eu des instablilités fortes. Toutefois nous avons établi un nouveau record le 7 juillet dernier avec 148 283 billets vendus.

Globalement la dynamique est très favorable sur la distribution "train", cependant, nous avons noté une accalmie durant l'été, tout en gardant une progression. A noter par ailleurs que les opérations de promotions sur le train fonctionnent extrêmement bien.


TourMaG.com - Et pour la partie agence...

Pierre Alzon -
Sur la partie agence, nous avons remarqué deux phases. La première conrrespond à un printemps dynamique soutenu par la campagne de promotion télé. Nous avons enregistré des réservations anticipées. La seconde phase, a été en revanche plus molle, début juillet. Il y a eu un certain attentisme. Puis les ventes sont reparties sur août, avec une forte concentration des départs.

V - Voyages-SNCF.com : ''les acteurs en ligne vont développer des méga-niches de compétences''
TourMaG.com - Quelles sont les destinations qui ont tiré leur épingle du jeu, et quelles sont celles qui ont marqué le pas ?

Pierre Alzon -
La France a explosé chez Voyages-SNCF.com. Traditionnellement, l'Hexagone est une destination qui marche bien, mais cette année nous affichons une croissance de +62% par rapport à 2007. C'est un axe de vente très porteur, qui correspond aussi à un choix de déplacement orienté par le ferroviaire. Les régions Rhône-Alpes, Provence-Alpes-Côte-d'Azur, et Loire Atlantique se partagent les 3 premières places du podium.

Après la France, suivent dans le Top Ten : la Tunisie, l'Italie, la Grèce, le Maroc, l'Espagne, l'Egypte, la Croatie, la Turquie et la République Dominicaine. La Tunisie, le Maroc et la Turquie ont marqué le pas. Ces baisses ont été conpensées par les progressions de la France, bien sûr, de l'Egyprte et de la Croatie.


TourMaG.com - Quel a été le comportement des internautes : early booking ou dernière minute ?

Pierre Alzon -
Alors que ces dernières années les fenêtres de réservations s'agrandissaient, on note en 2008 une montée en puissance des ventes de dernière minute (VDM), notamment en août. Nous enregistrons une hausse de 7% à 8% des VDM.

TourMaG.com - Avez-vous ressenti l’effet baisse du pouvoir d’achat ? Le comportement des internautes est-il en train de changer en terme de consommation de voyage ?

Pierre Alzon -
Oui, il y a un effet baisse du pouvoir d'achat. Plusieurs constats le montrent : le succès de la destination France qui a progressé au détriment de la Tunisie et du Maroc, le succès des hôtels clubs tout compris et des séjours en pension complète. Un segment qui progresse de 41% chez Voyages-SNCF.com cet été. Enfin dernier symptôme : la hausse des VDM.

Les clients opèrent un arbitrage entre les destinations, attendent le dernier moment pour se décider, et souhaitent boucler leur budget avec des offres tout compris, preuve qu'ils regardent leur porte-monnaie.

TourMaG.com - Dans ce contexte, est-ce un avantage d'être une agence de voyages en ligne ?

Pierre Alzon -
Il n'y a pas un effet significatif au fait d'être une agence en ligne sur cette problématique. Internet est globalement un outil qui permet d'avoir une vision large du marché. L'internaute peut balayer les offres facilement.

TourMaG.com - Comment voyez vous le marché à moyen et long terme dans la conjecture actuelle (hausse du prix du pétrole, le pouvoir d’achat en baisse) ?

Pierre Alzon -
Nous allons continuer à nous développer. Nous devons continuer à rendre plus simple et plus visible la lisibilté des offres. L'enjeu majeur reste l'interconnectivité entre les différents acteurs distributeurs et fournisseurs, la capacité à répondre très vite aux disponibilités et aux rafraîchissements des offres en ligne.

Le marché arrive à maturité, la croissance reste soutenue mais est moins forte. Il n'y a pas de raison que le marché des agences en ligne rallentisse, nous avons des perspectives ambitieuses chez Voyages-SNCF.com. En revanche le nombre et la nature des acteurs présents sur le marché va évoluer.


TourMaG.com - Evoluer de quelle manière ?

Pierre Alzon -
Il devrait y avoir une clarification des rôles de chacun. Le marché du voyage en ligne arrive à une phase dans laquelle chacun des acteurs devraient se spécialiser. Tout simplement, il est difficile d'être performant sur tous les fronts : hôtels, vols secs, packages, séjours... Cela demande de gros investissements.

Les développements devraient s'orienter en fonction des points forts de chacun. Nous allons, je pense, vers des méga-niches de compétences chez les acteurs en ligne.

TourMaG.com - Une étude récente parue aux Etats-Unis fait état d’un retour vers les agences traditionnelles ? Qu’en pensez-vous ?

Pierre Alzon -
Il n'y a jamais eu de lutte fratricide entre agences en ligne et agences traditionnelles. Les deux approches sont différentes et le marché est volatile. Les clients peuvent aussi bien aller dans un point de vente classique car il a besoin de conseils, et un autre jour il sait ce qu'il veut et où partir, et acheter son voyage sur Internet.

TourMaG.com - Les problèmes techniques du site Voyages-sncf.com sont-ils résolus ?

Pierre Alzon -
Actuellement les audits réalisés après les pannes de l'été, sont en train de délivrer leurs recommandations. Le niveau de débogage à la rentrée est satisfaisant, nous ne recensons aucune anomalie grave. Les équipes ont été renforcées. Nous avons préféré lever le pied sur l'innovation pour se concentrer sur la résolution des problèmes.

Dès octobre une nouvelle version, plutôt technique, sera mise en place. Elle touche à l'architecture du site et ne sera pas forcément visible par les utilisateurs, mais indispensable pour développer de nouvelles fonctionnalités.


TourMaG.com - Quels sont les projets à venir ?

Pierre Alzon -
Notre objectif est de communiquer davantage sur les temps de maintenance du site ou sur les interventions. Nous souhaitons également mettre en avant les nouvelles fonctionnalités qui passent parfois inaperçues chez les utilisateurs. A terme, notre objectif sera de pré-tester les versions du site en béta auprès des internautes.

Au niveau des fonctionnalités, d'ici la fin de l'année, le site devrait proposer le voyage ''de porte à porte'' sur certaines villes, de nouveaux outils pour faciliter la visualisation des tarifs, ou encore la mise en place d'une recherche par dates en fonction des prix.

Lu 3992 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 15:43 Selectour : retrouvez l'album photos du Congrès...


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com