TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





VI. R. Soubielle : "Il reste tant de choses à faire sur les études et les statistiques..."

L’interview du président de la Commission Etudes et Statistiques


Rédigé par Anaïs BORIOS le Mardi 25 Mars 2014

A l'approche des élections du SNAV, TourMaG.com dresse le bilan de plusieurs commissions techniques. Pour ce sixième volet, Richard Soubielle, président de la Commission Etudes et Statistiques revient sur la mise en place du Baromètre de la Distribution, en partenariat avec Atout France.



TourMaG.com – De la Commission Etudes et Statistiques du SNAV, on connait surtout le Baromètre mensuel de la Distribution, publié en partenariat avec Atout France…

Richard Soubielle :
"Ce projet est né à l’initiative de Franck Voragen en 2010.

Il a élaboré les grandes lignes du baromètre et la rédaction d’un protocole d’accord avec Atout France.

Je suis arrivé à la tête de la Commission en 2011, à l’époque où le baromètre paraissait tous les deux mois.

Il m’a semblé nécessaire que les résultats des études soient relativement plus proches et, en concertation avec Atout France, nous avons décidé de les publier de façon mensuelle."

TourMaG.com – Comment fonctionne le Baromètre ?

Richard Soubielle :
"Il s’agit d’un outil évolutif qui se base sur les données récupérées automatiquement et de façon anonyme par le logiciel Gestour d’Amadeus, auprès de 700 agences de France.

Nous avons essayé de répartir ces agences d’une manière juste et équilibrée, entre les différents types de réseaux (intégrés, volontaires, grande distribution, indépendants, etc.) et les différentes zones géographiques.

Nous envisageons d’atteindre le millier d’agences participantes et, peut-être, de travailler avec d’autres agrégateurs, afin de rendre l’outil toujours plus fiable.

Une fois récupérées, ces données brutes sont mises à la disposition de la direction de la Statistique d’Atout France, qui met en forme les résultats et les accompagne d'un commentaire dans un langage technique et pédagogique, sans interprétation."

Richard Soubielle - DR
Richard Soubielle - DR
TourMaG.com – Quel est le rôle du SNAV ?

Richard Soubielle :
"Le SNAV apporte sa sensibilité professionnelle, en veillant à ce que les graphiques soient les plus clairs et les compréhensibles possible.

L’idée est d’apporter chaque mois une photo instantanée du marché, à 30 à 45 jours de délai, assortie d'un point sur l’anticipation des achats et la durée des séjours.

Nous espérons, par ce biais, apporter des réponses aux interrogations des professionnels : comment se porte le marché ? Vers quelles tendances tend-il ?

Les résultats ne sont pas aussi détaillés que l’étude envoyée chaque mois à ses adhérents par le SETO.

Les deux baromètres ne s’opposent pas, ils sont plutôt complémentaires, mais nous avons voulu proposer un outil simple et efficace, consultable par tous."

TourMaG.com – Quels sont les effets bénéfiques du Baromètre pour le SNAV ?

Richard Soubielle :
"Il est devenu un bon outil de communication pour le Syndicat. Il nous permet, chaque mois, d’apporter une information valable et fiable si l’on en juge à la façon dont la presse professionnelle le reprend dans la journée qui suit sa publication.

Je sais qu’il est également attendu par les offices de tourisme, les producteurs et les distributeurs, notre ministère du tourisme et les ministères étrangers.

Après deux ans de publication, il nous permet également de prédire certains phénomènes. Nous constatons, depuis décembre 2013, que nos prévisions pour le mois suivant sont très proches des réalités.

Par exemple, en 2013, nous avions vu la montée graduelle et soutenue de la Grèce et de la Turquie pour l’été, la stabilité du Maroc et la baisse, malheureusement, de la Tunisie.

Nous publions également des études semestrielles, une pour l’été (1er mai - 31 octobre), l’autre pour l’hiver (1er novembre - 30 avril), dans lesquelles nous tenons compte du calendrier des vacances scolaires pour être au plus proche des phénomènes constatés."

TourMaG.com – Comment voyez-vous évoluer le Baromètre à long terme ?

Richard Soubielle :
"Nous continuons à travailler sur son aspect visuel, son référencement, mais aussi l’élargissement de la base de la collecte.

Tout ceci dans l’optique d’en faire un outil toujours plus fiable, qui puisse participer à la création d’un big data français, avec d’autres outils du marché.

L’autre objectif serait d’élargir sa diffusion à un plus grand nombre d’agents de comptoir et au grand public.

J’aimerais que, lorsqu’un agent de voyages a des interrogations telles que « Quelles destinations vont se vendre cet été ? » ou « Suis-je en avance dans mes résas par rapport aux autres agences ? », le baromètre puisse l’aider à se faire un avis des tendances du marché, à se décider pour adapter sa stratégie de vente."

TourMaG.com – Quels autres projets sont en cours ?

Richard Soubielle :
"Il faudra attendre la fin des élections pour dévoiler les nouveaux projets. Il reste tant de choses à faire sur les études et les statistiques.

L’accès à l’opendata et au big data est essentiel, c’est ce qui est ressorti récemment des Assises du Tourisme.

En attendant, je peux dire que l’équipe est fière du travail accompli. Une dynamique de groupe et une sympathique complicité se sont tissées avec Atout France et le Baromètre a bénéficié de ces compétences et de ces échanges.

Le SNAV a fait quelque chose pour la collectivité et ses adhérents, qu'il continue à vouloir améliorer.

J’aimerais que les agents utilisent le Baromètre, au même titre que les Conseils aux Voyageurs du Ministère des Affaires Etrangères, pour prouver à leurs clients que telle ou telle destination marche bien.

J’aimerais également que la vue de certains résultats fasse réagir les agents. Quand on constate une baisse significative des ventes en agences sur une destination comme la Réunion ou l’Île Maurice, alors que les chiffres de l’Office du tourisme ou des compagnies aériennes restent stables ou augmentent, alors se pose la question d’un début important de désintermédiation.

Il est important pour les agents de le noter afin de réagir : comment revenir dans le marché et redevenir un intermédiaire possible et actif ? On en revient aux valeurs de l’agent de voyages."

Lu 1074 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com