VISITE GUIDEE



Au centre : Nicosie, la culture au cœur de l'histoire

VISITE GUIDEE
Située au centre de l'île, c’est la dernière capitale divisée. La vieille ville, habitée depuis l'âge de bronze, offre un riche panorama des périodes culturelles successives de l'île. Les Lusignan l'ont dotée d'églises et de palais, les Vénitiens l'ont enchâssée de remparts en étoile.

Une découverte des collections du musée archéologique est la première visite incontournable à Nicosie pour prendre la juste mesure de ce passé vieux de 8 000 ans, tandis que les amateurs d'icônes se régaleront plus particulièrement devant les collections du musée d'Art byzantin.

Le visiteur se perdra ensuite dans les ruelles bordées d'églises comme celle de la Sainte-Croix ou de bistrots comme dans le quartier de Laïki Yitonia. Un arrêt au monastère de la Vierge, aujourd'hui mosquée Omériyé, ou dans la cathédrale Saint-Jean pour l'architecture religieuse, une visite de la maison Hadjigeorgakis pour le patrimoine civil, ou une balade autour de la porte de Famagouste pour le bâti militaire, emplissent largement une journée de visite.

Au sud : Limassol, pour rayonner sans effort sur toute l'île

VISITE GUIDEE
La deuxième ville de l'île est idéalement située pour le voyageur qui veut découvrir l'île en rayonnant, sans avoir à refaire sa valise. Elle s'est développée sous Richard Cœur de Lion après la destruction de l'ancienne capitale du royaume d'Amathous, et les ruelles de la vieille ville serrées autour du château fourmillent d’artisans et petits commerçants.

Il fait bon y flâner, visiter le musée d'Art populaire ou écouter du bouzouki sur la place d'Iroon. Des zones touristiques bien aménagées s'étendent en bord de mer et à l'est de la ville, et offrent de nombreuses possibilités de séjours et divertissements balnéaires.

Deux sites historiques attirent les visiteurs : Amathous, à 10 km à l'est, capitale d'un royaume commerçant prospère au 11e siècle, et surtout Kourion, à 19 km à l'ouest.

La cité gréco-romaine a conservé un magnifique théâtre ouvert sur la mer, des mosaïques de villas patriciennes, un stade et un sanctuaire à Apollon. Proche de Kourion, on peut visiter un des édifices les mieux conservés de l'époque franque, le château de Kolossi avec son donjon carré.

Limassol est très réputée pour ses fêtes de carnaval (février-mars), son festival de la Tragédie antique sur le site de Kourion (juillet-août) et son festival du Vin (septembre). Les nombreux villages viticoles établis dans les montagnes voisines sont réputés pour leur vin : Koilani et la collection d'icônes de son église du 12e, Omodos aux ruelles pavées menant au monastère, Foini, ses potiers et ses loukoums, Vasa ou Arsos.

À l'est : Larnaka, l'équilibre entre plaisirs de la plage et excursions culturelles

VISITE GUIDEE
Porte d'entrée principale des touristes grâce à son aéroport, l'ancienne Kition peut être aussi fière de ses origines historiques. Patrie de Zénon, le fondateur du stoïcisme, elle accueillit ensuite saint Lazare et fut à l'origine du développement du christianisme sur l'île.

Joliment situé au creux d'une anse naturelle, son port devint vite florissant. Elle arbore aujourd'hui une promenade de bord de mer moderne qui dissimule à peine les rues sympathiques d'une ville nonchalante que se partagent artisans et commerçants dans une ambiance très levantine, balcons de bois et cours intérieures fleuries.

On visite Larnaca à pied en une journée, depuis le musée archéologique jusqu'à la vieille ville autour du fort et de l'église Saint-Lazare.
Les amateurs de nature protégée découvriront les flamants roses du lac salé, à 6 km au sud de la ville, où se reflètent les coupoles de la mosquée Tekkesi. En continuant sur la route de Limassol, ne pas manquer l'église de Kiti et sa très rare mosaïque du 6e siècle.

En une heure par autoroute, on rejoint les resorts et stations balnéaires d'Agia Napa et de Paralimni, réputés pour leurs plages de sable fin doré.

À l'ouest : Pafos, la conque d'Aphrodite inscrite à l'Unesco

VISITE GUIDEE
Splendides rivages, magnifiques montagnes où monastères et villages cohabitent en harmonie, on dirait bien qu'Aphrodite n'a jamais quitté son lieu de naissance qu'elle a inscrit sous le signe de la beauté, avant que le siècle dernier ne l'inscrive sur la liste du Patrimoine mondial de l'Unesco.

La cité a gardé le charme ancien de son port de pêcheurs dominé par le fort ottoman, la gaieté grecque de ses tavernes, ses vestiges et trésors archéologiques, et offre au voyageur une riche palette de plaisirs culturels et ludiques.

On découvre, dans la ville basse où sont concentrées les infrastructures touristiques, les ruines de la ville antique avec les superbes mosaïques de la maison d'Aïon, de celle de Dionysos et de la villa de Thésée, l'Odéon toujours utilisé pour le festival de théâtre antique (juin à septembre) et l'agora voisin.

Toute proche, l'église de la Chryssopolitissa est connue pour avoir abrité la conversion de saint Paul. Les musées archéologique ou byzantin sont, eux, dans la ville haute, non loin du marché central.

De nombreuses plages festonnent la côte occidentale de Chypre, devenant plus sauvages en montant vers le nord, comme celle de Lara Bay où s'ébattent encore les tortues de mer, protégées dans la réserve naturelle de la péninsule d'Akamas.
C'est aussi autour de Pafos que l'amateur de golf testera trois parcours dans des sites magnifiques.

Au sommet : le massif du Troodos, pour amoureux de loisirs verts et d'âme grecque

VISITE GUIDEE
Séduisant mélange de forêts de pins ou de cèdres parfumés et de monastères sereins, de fraîcheur ombragée estivale et de ski insolite l'hiver, le massif du Troodos culmine à 1952m et réserve de multiples plaisirs aux amateurs de loisirs verts : randonnée, pêche dans les plans d’eau, découverte d'une flore étonnante dont pas moins de 140 espèces sont endémiques, chance d'apercevoir le mouflon local, et descente du Mont Olympe à ski pendant les courts mois d'hiver.

Mais le Troodos est aussi moucheté de villages charmants, lieux de villégiature d’été pour les citadins. On y trouve des chapelles qui recèlent des fresques et icônes de toute beauté, récemment protégées par l'Unesco.

On y savoure aussi la véritable hospitalité chypriote, celle de l'ouzo et du fromage de chèvre, et des fruits confits offerts aux visiteurs avec le café.

Quatre districts entourent le massif et sont autant de buts d'excursions ou de randonnées : la région de Pitsilia (en direction de Limassol) et ses quarante villages noyés dans les arbres fruitiers et les forêts, celle de Solea (en direction de Nicosie) avec ses villégiatures de charme au cœur de villages traditionnels, la vallée de Marathasa (en direction de Pafos) semée de cerisiers et de chapelles peintes, et celle de Krassochoria, les villages viticoles aux portes de Limassol.

Des routes thématiques relient ces villes et régions, balisées et décrites dans les dépliants distribués par l'Office du Tourisme. En particulier : la Route byzantine et la Route culturelle d'Aphrodite.

Mardi 8 Janvier 2008

Dans la même rubrique :

SOMMAIRE - 14/01/2008

LES TRANSPORTS - 14/01/2008

L'HEBERGEMENT - 14/01/2008

LES PROFESSIONNELS - 14/01/2008

UN PEU D'HISTOIRE - 14/01/2008

LE PRODUIT TOURISTIQUE - 08/01/2008

POURQUOI CHYPRE ? - 08/01/2008

BONS PLANS AGV | La case de l'Oncle Dom | Léa, la life de l'agent de voyages (pas si) blonde | Reportages | Bien-être | Editorial | People | Carnet | Réceptifs & Prestataires | Chroniques | Distribution | Réceptif | e-tourisme | Hébergement | Transport | Production | Croisières | Courrier Lecteurs | Docs en Stock | TourMaG TV | Emploi & Formation | Tour Manager | TourMaG.com, le groupe | HONG KONG DESTINATION2 | OMAN DESTINATION | NORVEGE DESTINATION | QATAR DESTINATION | SOS Litiges | PORT AVENTURA DESTINATION | REVUE DE PRESSE | Dossier enquête L'Egypte de Tahrir | SEYCHELLES DESTINATION | REUNION DESTINATION | MYL Sabords ! | SINGAPOUR DESTINATION | SERBIE DESTINATION | Ebook | Club AGV Premium | International Edition | Groupes / CE | GoodBarber Rubrique