TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading

Travel in France





Vacances : les 12 tendances qui font bouger la montagne !

la chronique de Patrick VICERIAT, Directeur Expert Tourisme-Loisirs-Culture


Rédigé par Patrick VICERIAT le Vendredi 12 Décembre 2014

Patrick VICERIAT, Directeur Expert Tourisme-Loisirs-Culture nous présente les grandes tendances à venir pour les vacances d'hiver 2014-2015. Clientèles à la recherche de nouvelles expériences, avancées technologiques, mobilité et réseaux sociaux, préoccupations écologiques et environnementales, et manque d’enneigement, les préoccupations ne manquent pas pour les professionnels de la montagne.



Une douzaine de tendances en termes d’innovation et de différenciation se dessinent pour 2014-2015, au niveau des marchés, des produits, des équipements, et des stratégies des opérateurs DR : © Belle Plagne - Ph Royer
Une douzaine de tendances en termes d’innovation et de différenciation se dessinent pour 2014-2015, au niveau des marchés, des produits, des équipements, et des stratégies des opérateurs DR : © Belle Plagne - Ph Royer
Quelques chiffres d’abord : 11 à 12 millions de français partent en vacances en hiver, dont 5 à 6 millions vont à la montagne, soit près de la moitié des partants, 20 % à la mer, et 16% en ville.

6 millions partent pendant la période de Noël, et du jour de l’An. 80% des partants restent en France. 2/3 des partants optent pour le non-marchand, et ¾ appartiennent à des CSP aisées : cadres, professions libérales,…

Malgré les tensions économiques persistantes, en France, et dans les principaux pays émetteurs du nord de l’Europe, le choc fiscal des classes moyennes et supérieures dans notre pays, la saison hivernale 2014-2015 s’annonce plutôt prometteuse, dans la continuité de celle de 2013-2014.

Clientèles à la recherche de nouvelles expériences, avancées technologiques, mobilité et réseaux sociaux, préoccupations écologiques et environnementales, et manque d’enneigement lié aux menaces du réchauffement climatique, les enjeux et défis sont nombreux pour les stations de sports d’hiver françaises.

Une douzaine de tendances en termes d’innovation et de différenciation se dessinent pour 2014-2015, au niveau des marchés, des produits, des équipements, et des stratégies des opérateurs, laissant entrevoir un avenir florissant pour les destinations de montagne :

Tendance N°1 : Sortir du « samedi-samedi », en offrant des forfaits « ski décalé » à la carte pendant et hors les vacances scolaires (cf. skiez-en-decale.com). Plusieurs stations du Vercors, de la Chartreuse, de Belledonne, et de l’Oisans, proposent des forfaits de 2, 3 ou 7 nuits.

Intensifier les réservations de dernière minute

Tendance N°2 : Relier les domaines skiables de plusieurs stations, pour constituer de méga-domaines.

Les Portes du Soleil proposent 285 pistes (32 noires, 100 rouges, 122 bleues, 31 vertes), 196 remontées mécaniques, 400 km², 21 snowparks/ boarder-cross/ ski-cross, 90 restaurants sur les pistes.

Tendance N°3 :
Diversifier et différencier les produits offerts, en offrant des séjours associant ski et bien-être (cf. centres thermo-ludiques stations pyrénéennes), mais aussi ski et paysages grandiose ski et gastronomie/oeunotourisme (cf. Vercors), ski et dancefloor (cf. Faire la fête à Chamrousse), ski et expérience nordique (cf. Vercors),…

Tendance N°4 : Intensification des réservations de dernière minute. Les professionnels de la montagne devraient tenter de s’adapter pour maintenir le niveau des réservations en jouant sur les prix : promotions et offres spéciales, offres de dernière minute, négociations tous azimuts, multiplication des campagnes de communication,…

Il est vrai que l’environnement économique et social morose actuel reste peu propice à la consommation vacancière : persistance de la crise économique, très forte hausse des impôts pour les classes moyennes, forte progression du chômage des cadres, …

Tendance N°5 :
Demande de plus forte des stations d’altitude pour les fêtes de fin d’année : Nouvel An à la montagne,… Outre la structure calendaire favorable, avec des réveillons de Noël et du Nouvel An en milieu de semaine, l’attractivité des stations françaises, parmi les plus réputées au monde, les perspectives d’enneigement (y compris artificiel), ainsi que les efforts de promotion entrepris constituent des facteurs très favorable à ce secteur d’activité.

Remplissage inégal selon les massifs sur la période inter-vacances
(du 5 janvier au 15 février 2015) : un remplissage contrasté selon les massifs, avec des performances supérieures pour les stations nord alpines, jurassiennes et auvergnates,

Attirer de nouvelles clientèles et séduire la génération Y

Tendance N°6 : De nouvelles stratégies des consommateurs pour réduire leurs dépenses. Pour réduire leurs dépenses sur place, plusieurs solutions existent : utiliser son smartphone pour rechercher les prix les moins élevés des restaurants et commerces situés à proximité, partir moins loin, aller moins au bar et au restaurant : suppression des à-côtés: apéritif, vin, café, petit déjeuner, 1 seul plat, voire 1 plat pour 2, au lieu d’aller 2 ou 3 fois par semaine au restaurant le soir les clients n’y vont plus qu’une à deux durant leur séjour.

Tendance N°7 : Utilisation renforcée d’Internet, et notamment depuis les mobiles et les tablettes.

Plus que jamais les touristes devraient utiliser Internet pour préparer et réserver leurs séjours, mais aussi moins dépenser sur place : sites de réservation en ligne (cf. Booking, Promovacances, Groupon, Skihorizon, Skisunweb,…), comparateurs de prix (cf. Liligo.com), sites d’avis et d’opinions (cf. Trip Advisor), …

Également développement de nouveaux services innovants à base de technologies/contenus mobiles: nouvelles applis domaine skiable, géolocalisation, sécurité, visite (cf. Zevisit.com), robotique de service pour la gestion des files d’attente,….

Tendance N°8 : Attirer de nouvelles clientèles et séduire la génération Y pour accroître et même maintenir ses parts de marché. Les stations doivent leur de nouveaux types d’activités : planches à neige, motoneige, et développer des stratégies de storytelling.

Tendance N°9 :
Relancer l’investissement touristique dans les destinations de montagne. On constate un manque d’investissement structurel dans les remontées mécaniques, et dans les hébergements. Les domaines skiables investissent environ 300 M€ par an, ce qui est insuffisant pour moderniser l’offre française, et la rendre plus attractive et compétitive.

Il faut aussi favoriser la création d’hébergements durables, respectueux de l’homme dans son environnement, de type NatureLodge : chauffage par le sol (pompe chaleur air/eau), isolation thermique renforcé (cellulose), énergie solaire, récupérateur des eaux de pluie, poêle à bois, … (cf. Chaîne Biohotels en Autriche), permettant un confort moderne et respectueux de la nature, et afin que les touristes puissent les mettre en place dans leur propre résidence.

Et demain créer des stations de montagne écologiques utilisant toutes les technologies modernes d’économie d’énergie, de recyclage, de transports non polluants,…

Inciter les particuliers à réinvestir à la montagne

Tendance N°10 : Inciter les particuliers à réinvestir à la montagne. En effet, pour les particuliers, investir à la montagne, reste toujours intéressant à condition de respecter certains critères : favoriser les stations reliées à un grand domaine skiable, privilégiez les stations d’altitude (1 800 mètres minimum) qui offrent un bon enneigement sur une plus longue période, prendre en compte la proximité des pistes de ski qui sera un critère important des locataires, penser à la diversité des activités proposées par la station qui sera fortement appréciée des clients (notamment en période estivale).

Tendance N°11 : Favoriser le développement urbain et culturel des « villes de montagne » et des « villes-portes » : Grenoble, Chambéry, Annecy, Tarbes, Gap,…Favoriser les relations entre touristes et habitants par la mise en œuvre de démarches de greeters

Tendance N°12 : Montée en puissance du « staycation » hivernal, qui signifie vacances à la maison, et qui consiste tout en étant hébergé chez soi, à multiplier les loisirs de « l’intérieur » : homesurfing, jeux en ligne, bricolage, jardinage, …, et de « l’extérieur » : ski, découverte de nouveaux lieux et de nouvelles cultures de proximité : fêtes, musées, évènementiels éphémères, parcs de loisirs,…

Patrick VICERIAT
Directeur Expert Tourisme-Loisirs-Culture Artelia Ville & Transport (Détente)
Président de l’Association Francophone des Experts du Tourisme
Membre du Conseil National du Tourisme

Lu 5030 fois
Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 18 Octobre 2017 - 10:07 MGallery : une nouvelle adresse à Versailles


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92









Dernière heure






 

Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com