TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e
Loading






Vidéos : Crop the block, une communauté de réalisateurs au service de la promotion d'une ville

La start-up e-tourisme de la semaine


Rédigé par La Rédaction le Vendredi 10 Avril 2015

La "Start-up de la semaine", rubrique lancée par TourMaG.com et i-Tourisme, braque chaque vendredi ses projecteurs sur une jeune pousse innovante, proposant un concept nouveau et/ou une nouvelle approche d'une thématique tourisme ou loisirs. Aujourd'hui, nous vous présentons Crop the block, agence de production audiovisuelle, basée sur une communauté de réalisateurs répartis dans le monde entier. Leur point fort ? Apporter un point de vue, frais, authentique et créatif pour faire découvrir ou mettre en avant une destination.



Le concept initial ?

"Nous allons ouvrir la ville de Sydney prochainement sur notre site. " (c) Crop the block
"Nous allons ouvrir la ville de Sydney prochainement sur notre site. " (c) Crop the block
Crop the block est une agence de production audiovisuelle, présente aujourd'hui dans plusieurs villes à travers le monde.

Nous travaillons avec des créatifs passionnés que nous avons fédérés autour d'un projet créatif sur les villes à découvrir sur www.croptheblock.com.

Comme dans un "Paris, je t'aime" en version digitale, chaque réalisateur, "cropper" dans notre jargon, y propose un court métrage sur son quartier : les internautes et les clients peuvent donc y découvrir la ville d'une manière authentique.

Et - s'ils le souhaitent - sélectionner le ou les créatifs avec lesquels ils ont envie de travailler.

Quel « plus » pour le tourisme ?

Notre valeur ajoutée vient de la richesse et de la diversité de notre communauté de réalisateurs.

A l'image de ce qu'ils proposent librement sur le motif de la ville sur notre site, à travers des points de vue personnels et originaux sur leur quartier, ces "croppers" apportent à nos clients la fraîcheur et l'originalité nécessaire pour créer l'émotion sur les canaux digitaux.

Or la dimension émotionnelle - plus encore que dans d'autres univers - est fondamentale dans le tourisme.

Des précurseurs comme Airbnb l’ont compris en jouant la carte visuelle dès qu'ils le peuvent.

Par ailleurs, nos "croppers" résident dans plusieurs villes à travers le monde et sont dans la plupart des cas des globe-trotters avertis.

C'est là une de nos forces quand il s'agit de produire du contenu vidéo simultanément à différents endroits de la planète.

Quel est le cœur de cible ?

Nous nous adressons aujourd'hui principalement à des plateformes web dans le tourisme.

Nos interlocuteurs sont des responsables digitaux ou marketing, qui savent que le contenu vidéo est la prochaine étape indispensable pour donner envie de voyager à leurs clients.

A l'avenir, nous pensons aussi avoir beaucoup à apporter à des acteurs publics comme les offices de tourisme désireux de rafraîchir leur communication.

Nous commençons à être sollicités dans ce sens.

Quel est votre élément différenciant ?

Contrairement à nos concurrents, nous avons une structure très horizontale : nous sommes le point d'accès sur une formidable communauté de talents.

Nos chefs de projets sont diplômés de grandes écoles, ils baignent dans le digital et la vidéo et sont donc en mesure d’accompagner les clients sur leurs problématiques business.

Ils font ensuite le lien avec des "croppers" doués et passionnés qui ont maintenant l'habitude de travailler ensemble.

Des brainstorming sont même organisés afin de mettre cette énergie et cette créativité collective au service des clients.

Quel est le marché potentiel ?

La vidéo est un média qui a le vent en poupe : tout acteur qui a intérêt à raconter une histoire y pensera aujourd'hui et fera potentiellement appel à nous.

Le champ des possibles est quasi-illimité et ne s'arrête d'ailleurs pas au tourisme : les lieux et leur atmosphère sont notre domaine de prédilection mais nous ne nous interdisons pas des collaborations dans d'autres domaines.

Quel est votre business model ?

Nous avons un business model d'agence relativement classique.

Nous produisons du contenu pour les clients pour lesquels nous facturons le temps passé en création et en gestion de projet.

Il est à noter que notre modèle horizontal et la relation privilégiée établie avec nos "croppers" nous permettent d'être sensiblement moins chers que la majorité des agences de productions.

Faites-vous partie d'un incubateur ?

Nous avons été soutenus depuis notre lancement par l'incubateur HEC, l'incubateur ESSEC, et le Welcome City Lab de la Ville de Paris.

Où en est le lancement de votre start-up ?

En 2013, nous avons créé une première plateforme, avec des réalisateurs sélectionnés à Paris.

En 2014, nous avons démarré notre activité de production de contenu sur mesure pour nos clients digitaux, tout en continuant à déployer le projet créatif à Berlin, Sao Paulo et Tel Aviv.

Enfin, en 2015, nous avons pour objectif de doubler notre chiffre d'affaires.

Cette croissance organique passera par du recrutement et des investissements en communication (nous miserons évidemment à ce titre sur la vidéo...).

Cherchez-vous actuellement des financements ?

Non.

Une actualité à annoncer ?

Nous allons ouvrir la ville de Sydney prochainement sur notre site.

Vous pouvez découvrir les films de Sao Paulo et Tel Aviv.

Et l’équipe ?

- Diplômé d’HEC, Adrien a eu l'opportunité de se familiariser avec la gestion de projets créatifs au sein de l'agence TBWA Paris.

Il remarque alors le besoin d'un écosystème de création plus horizontal et plus flexible, nécessaire pour répondre aux nouveaux besoins clients.

Au cours d’une expérience au sein de la stratégie du groupe Pages Jaunes, il a également développé une fascination pour les plateformes digitales.

- Diplômé de l'ESSEC et attiré par la réalisation depuis le plus jeune âge, Nicolas s'est formé en parallèle de ses études.

Il a produit de nombreux films institutionnels pour de grands groupes.

Ses différentes expériences dans le conseil en stratégie ont stimulé son esprit d'analyse, mais c'est dans un environnement créatif qu'il m’épanouit véritablement.

Le « + » de l’info

Nicolas Merlaud, cofondateur de Crop the block (c) Crop the block
Nicolas Merlaud, cofondateur de Crop the block (c) Crop the block
i-tourisme : Ce qui vous a donné envie d’entreprendre ?

Nicolas Merlaud :
"Crop the block est davantage né d'une idée et volonté de construire quelque chose ensemble que d'une véritable vocation pour l'entrepreneuriat.

C'est au cours d'une année passée à étudier en Russie qu'Adrien a eu l'idée, et à son retour à Paris, il m'en a parlé.

En présentant le projet lors de nos cours d'entrepreneuriat, celui-ci a rencontré un véritable intérêt qui nous a donné envie de creuser. "

i-tourisme : Quelles qualités doit avoir un entrepreneur ?

N.M. :
"A mon sens, un entrepreneur doit être avant tout passionné par ce qu'il fait. Il doit croire en son "produit" plus que quiconque.

Je pense aussi qu'un bon entrepreneur est aussi un bon associé.

Trouver la bonne équipe est la clé du succès. Dans notre cas ce que nous avons fait, nous n'aurions ni l'un ni l'autre pu le faire seul."

i-tourisme : Quelle ambition ?

N.M. :
"Nous avons trouvé une "recette" qui semble fonctionner - les clients sont satisfaits, les "croppers" aussi - alors pourquoi ne pas imaginer la même chose mais à plus grande échelle ?

Notre rêve est de continuer à ouvrir la plateforme dans les principales villes du monde, et de gérer pour nos clients des projets toujours plus ambitieux et internationaux."

Lu 2310 fois

Notez


1.Posté par Ayla le 10/04/2015 13:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Tres sympa!
J'ai ete voir les videos de Tel-Aviv et les ai trouvees tres touchantes (enfin sauf celle avec les deux danseuses, mais je suppose que d'autres peuvent tout a fait apprecier), rafraichissantes et totalement different de ce qui se fait en terme de promotion touristique.
On y retrouve la veritable ambiance multi-ethnique et super dynamique de la ville blanche (qui ne dort jamais...).
Je suis pas sure que cela convienne a toutes les plateformes, mais c'est une belle innovation! Chapeau les jeunes!

2.Posté par Nicolas le 13/04/2015 16:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Merci beaucoup !
Nous avons laissé libre court à nos réalisateurs sur les courts-métrages de quartier, mais pour nos clients nous cadrons d'avantage les choses, pour produire un contenu à la fois dynamique et authentique mais aussi correspondant aux enjeux business.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Ombeline POIRON
publicite@i-tourisme.fr
+33 1 85 74 23 33








Dernière heure











Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com