TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e
Loading





Visiteurs : "L’agence de voyages traditionnelle a de l'avenir"

Interview de Patrice Arezina, directeur des ventes et marketing du TO Visiteurs


Rédigé par Johanna Gutkind le Mardi 6 Septembre 2016

Avec la révolution internet et l’Ubérisation galopante, il convient légitimement de se poser la question : que motive encore les clients à pousser la porte d'une agence de voyages ?



Que motive encore les clients à pousser la porte d'une agence de voyages ? © Production Perig - Fotolia.com
Que motive encore les clients à pousser la porte d'une agence de voyages ? © Production Perig - Fotolia.com
L’interrogation est légitime, car le consommateur dispose d’absolument tous les moyens pour acheter lui-même son voyage.

Pourtant, si la distribution souffre, certains acteurs de cette profession affichent chaque année des résultats qui restent probants.

Mieux encore Patrice Arezina, le directeur des ventes et marketing du TO Visiteurs, clame : « l'agence traditionnelle a de l'avenir ! ».

i-tourisme l’a interviewé, car la technologie explique en partie cet optimisme.

Service, réassurance et immédiateté

i-tourisme : Vous déclarez que l'agence, dite traditionnelle, a de l'avenir. Nous sommes heureux de l’entendre, car nous défendons cette profession, mais n'avez-vous pas le sentiment d’être à contre-courant ?

Patrice Arezina :
L’internaute d’il y a 10 ans n’est plus le même aujourd’hui. L’observation des ventes montre qu’un prix agressif ne suffit plus.
Le client a besoin aussi de service, de réassurance et d’immédiateté.

Si l’agence propose les trois, elle emporte le marché.

i-tourisme : Mais les prix ?

Patrice Arezina :
Il a fallu s'adapter à l'agressivité tarifaire et à la rapidité de l'information.

Mais le curseur se déplace en faveur de l’agence si elle parvient à s’adapter aux exigences actuelles qui tournent autour, je le répète, du service, du juste prix et avec de bons délais.

i-tourisme : Comment Visiteurs parvient à accompagner les agences dans ce contexte ?

Patrice Arezina :
Nous avons développé un outil qui va dans le sens de l'histoire. Vous savez que nous sommes spécialisés dans les circuits accompagnés en petits groupes.

Nous avons fait évoluer notre technologie afin de permettre d’acheter, en 4 clics, les mêmes circuits en version privative, sur une majorité de nos itinéraires.

i-tourisme : Ça marche ?

Patrice Arezina :
Mais bien entendu, car l’agence de voyages à toutes les cartes en main : c’est du temps réel, la réservation est donc immédiate.

Plusieurs prestations peuvent être ajoutées, modifiées, ça devient du à la carte, conçu par un spécialiste, avec une recherche intuitive.
Les prix sont raisonnables, les clients disposent donc d’une offre compétitive et d’un voyage garanti sans mauvaise surprise.

i-tourisme : Et le service ?

Patrice Arezina :
L’agent joue son rôle. A l’aide de notre site BtoB il peut répondre ou orienter son client vers un voyage en circuit privatif parfaitement optimisé, avec chauffeur et guide privés en quelques minutes.

Si son client voulait monter son voyage lui-même, il aurait besoin de plusieurs jours avec une obligation assez fastidieuse de prendre en compte les multiples paramètres pour réussir son circuit.

Ses chances de succès sont loin d’être assurées.

i-tourisme : Avec vous si !

Patrice Arezina :
C’est notre métier. Nous ne ciblons pas en priorité les internautes « purs et durs » qui adorent et qui s’amusent à passer des heures sur le net pour monter leur voyage.

Nous nous adressons à la majorité des voyageurs pour qui réussir un voyage est la première priorité. A ces derniers, les agences vont pouvoir exercer leur expertise, proposer différents choix de la formule du repas, des excursions, ou encore de la catégorie hôtelière.

i-tourisme : C’est flexible ?

Patrice Arezina :
Parfaitement. C’est pour cette raison que je disais que notre outil allait dans le sens de l’histoire.

Il permet au conseiller de proposer plusieurs modules à la carte durant sa démonstration. En quelques minutes, le devis est réalisé avec une proposition à la carte, à la date choisie par son client.

i-tourisme : Vous revenez régulièrement sur cette notion de rapidité. Les clients sont donc si pressés lorsqu’ils rentrent dans une agence ?

Patrice Arezina :
La question n’est pas là. Il faut se resituer dans le contexte. Les consommateurs, comme vous et moi, ont désormais l’habitude d’avoir tout tout de suite quand ils sont sur le net.

Un client ne comprendrait pas qu’il faille encore avoir des temps d’attente pour sa réservation de voyage dans son agence.

Il préfère consacrer son temps à recevoir des conseils. D’autre part, la problématique pour les professionnels du tourisme, c’est le taux de concrétisation des devis des circuits à la carte.

Que l'on soit agence ou voyagiste, ce taux reste faible. En sachant pertinemment que ce dernier oscille entre 10 et 30% de chances d’être confirmé, pour une question de productivité, il est préférable d’aller vite.

i-tourisme : Et-vous de votre côté, vous allez vite si l’agence a recours à votre centre d’appel pour avoir un conseil ?

Patrice Arezina :
Notre outil doit pouvoir répondre à l’ensemble de ses questions.

Si ce n’est pas le cas, nous pouvons intervenir sur nos 16 destinations proposées en « véritable » sur-mesure, auprès de sa cellule à la carte, avec un temps de réponse qui varie en fonction de la nature de la demande, de la période de vente, et aussi du profil de l’agence.

Lu 1343 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Ombeline POIRON
publicite@i-tourisme.fr
+33 1 85 74 23 33










Dernière heure










Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com