TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e
Loading





Vols, hôtels... bOOlimic GOOgle va-t-il nous manger tout crus ?

Google Hotel Finder en première page des résultats de recherches


Rédigé par Céline Eymery le Mercredi 20 Mars 2013

Google vient de lancer son comparateur de vols en France Google Flight Search. Dans le même temps, le géant de Mountain View vient d'intégrer son outil Google Hotel Finder dès la première page de résultats de recherches juste en dessous des liens sponsorisés. Pour ceux qui n'en étaient pas encore persuadés, Google est bel et bien en train de cannibaliser le web... avec l'aide des professionnels. Mais ont-ils vraiment le choix ?



Google Flights Search fait ses premiers pas en France - Copie Ecran
Google Flights Search fait ses premiers pas en France - Copie Ecran
C'est en catimini que Google Flight Search a pris son envol en France, en début de semaine.

Bien sûr la nouvelle a fait la Une des médias, mais du côté du moteur de recherche, point de tapage, ni de lancement en grande pompe.

Il faut dire que l’outil lancé aux Etats-Unis, fin 2011, n’a pas encore pris toute son envergure dans l’hexagone.

"Google Flight Search est clairement en rodage, il n'est pas du tout mis en avant, et il manque une partie conséquente de l'offre", constate Jean-Pierre Nadir fondateur et PDG d'Easyvoyage.

Absence des charters, des principales compagnies low cost telle que Ryanair... Les résultats de recherches sont encore incomplets, et l'offre est assez basique.

"D'après les premiers tests que j'ai pu effectuer, je n'ai pas trouvé d'open jaw, ni de stop over", ajoute Jean-Pol Leclerc, directeur commercial de Resaneo.

Quant aux prix, ils ne seraient pas encore concurrentiels.

"Les performances tarifaires ne sont pas pour l'instant très compétitives. Il ne faut pas croire que les prix les plus bas sont faciles à trouver. C'est extrêmement compliqué à faire sortir.

Sur un vol long-courrier, il y a tellement de possibilités. Et Google Flights Search n'est pas encore optimisé pour ce type de liaisons,
" constate Fabrice Dariot, PDG de Bourse des Vols.

Google veut la data base !

Du côté d’Easyvoges, de BDV comme de Resaneo, on connaît la puissance de feu du géant de Mountain View. Google

Flight Search est dans les startings block prêt à bondir et à évoluer rapidement.

Pour autant Jean-Pol Leclerc reste serein par rapport à son marché : “Resaneo est dédié au B2B. Notre but est d'apporter des outils qui permettent aux agences de voyages d'assurer un service intégré et de mettre en avant leur valeur ajoutée.

Les plus impactés seront les acteurs du web, pure player et comparateurs”.


Raphaël Torro, directeur de SpeedMedia, partage cette analyse : “Google Flight Search est davantage concurrent des comparateurs et du monde de la pub. Notre valeur ajoutée réside dans la maîtrise des systèmes de réservation.

Quant aux agences, elles ont besoin d’informations précises sur les tarifs, disponibilités, bagages...”


Fabrice Dariot, de son côté, se positionne pour l’heure en observateur curieux et attentif : “Je ne dis pas que je n'intègrerai pas Google Flight Search. J'attends de voir l'ensemble des conditions techniques et commerciales.”

Tout en soulevant une interrogation sur les conséquences de ce nouvel outil sur le référencement : “Est ce que Google Flight Search va avoir une influence sur le référencement payant ou gratuit des acteurs qui l'utilisent ou sur les autres comparateurs ?"

Comment ça marche ?

D'autres questions restent en suspens : comment le comparateur de vols fonctionne-t--il ?

Avec Google, il est difficile de connaître les rouages de la machine... Hélène Barrot en charge de la communication chez Google, se contente de souligner : "l'objectif est d'aider les gens à transformer rapidement leurs intentions en actions en donnant la bonne réponse à leurs questions".

En revanche, pour Jean-Pierre Nadir, l'appétit de Google est sans limite.

"Il s'agit d'une véritable révolution dans le monde des comparateurs. C'est simple Google veut tout garder chez lui", résume t-il. "Pour paraphraser le fondateur d'ITA, Google isn't a search, is a data base..."

Actuellement les comparateurs vont piocher directement dans les données de leurs partenaires, pour faire remonter les prix.

Selon Jean-Pierre Nadir, Google lui, ne se connecte pas aux compagnies et agences en ligne, mais dispose des "data base" ainsi que des règles de pricing.

"Les prix affichés sont basés sur des caches, ce qui consiste à mettre en mémoire un prix à un instant "T" sur un contexte donné (route, date, pax)", poursuit Raphaël Torro.

Un système qui a ses limites : "Dans le monde de l’aérien, où le yield est très automatisé, une information mise en mémoire est très vite périmée.

De toute façon le but de Google c'est que l'internaute clique, il n'est en aucun cas présent ni actif dans l'acte de réservation"
, ajoute le patron de SpeedMedia

Google Hotel Finder en première page depuis une semaine !

La "box" Hotel Finder" de Google s'affiche désormais juste en dessous des liens sponsorisés - Copie écran
La "box" Hotel Finder" de Google s'affiche désormais juste en dessous des liens sponsorisés - Copie écran
"Google vous demande gratuitement vos informations et vous les revends au coût par clics, la machine est bien huilée" ajoute Jean-PIerre Nadir. “Confier ses bases de données à un tiers, c'est le début de la fin !

Pour lui, il est urgent de réguler : "nous devons créer un CSA du Web, cela devient urgent".

"D'ici six mois, un an, Google Flight Search s'affichera dès la première page de résultats des recherches. Tapez météo Paris, Google squatte toute la première partie de l'écran, reléguant les autres résultats bien en dessous", lance t-il, combatif.

"Et je ne parle de Google Hotel Finder qui sans faire de bruit vient de s'installer juste en dessous des liens sponsorisés depuis une semaine... Essayer de rechercher un hôtel dans Google..."

Le test effectué par nos soins est sans équivoque. Demain il est fort à parier que ce sera la même chose pour les vols...

Pourra-t-on alors laisser un seul acteur dominer le web ?


Lu 3159 fois

Tags : google, vol
Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Ombeline POIRON
publicite@i-tourisme.fr
+33 1 85 74 23 33










Dernière heure










Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com