TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e





Voyages à forfait : nombre de clients en repli de 3,8% en 2013-14

forum du SETO à Deauville


Rédigé par La Rédaction le Mardi 9 Décembre 2014

René-Marc Chikli président du SETO a présenté à l'occasion du forum du syndicat qui se tient actuellement Deauville, les résultats de l'exercice 2013-15. Le nombre de clients recule au global de 7,5%.



René-Marc Chikli, président du SETO : "La baisse du volume n'est pas forcément un mal. Elle correspond pour certains à une amélioration économique qui commence à payer en matière de résultats. La baisse des capacités a permis de contrôler les marges" - Photo CE
René-Marc Chikli, président du SETO : "La baisse du volume n'est pas forcément un mal. Elle correspond pour certains à une amélioration économique qui commence à payer en matière de résultats. La baisse des capacités a permis de contrôler les marges" - Photo CE
Les tour-opérateurs membres du Syndicat des entreprises du tour-opérating (SETO) ont connu une baisse globale de leur activité sur la période du 1er novembre 2013 au 31 octobre 2014.

Selon la dernière édition du Baromètre annuel du syndicat, ce recul s'établit à -7,5 % en comparaison de l'exercice 2012/2013.

"Les résultats sont extrêmement contrastés avec d'un côté un hiver absolument négatif, et un été en très légère hausse +0,4% en volume d'affaires, sauvé par le mois d'août", commente René-Marc Chikli, président du SETO.

En revanche, la recette unitaire moyenne progresse de 2,6 % et atteint 775 €.

Ce qui permet de limiter la diminution du volume d'affaires à 5,1 %. Il est de 5,003 milliards d'euros.

Dans le détail, la chute est nettement plus importante pour l'activité « vols secs ». Avec 2 320 256 passagers, elle est en baisse de 13,4 % à N-1. La recette unitaire se fixe à 374 € (-4,7 %) pour un volume d'affaires en retrait de 17,4 % à 867 millions d'euros.

Voyages à forfait : volume d'affaires en baisse de 2%

En revanche, le repli reste plus limité pour l'activité « voyages à forfait » avec 4 130 747 clients soit 3,8 % de moins en un an.

Globalement la recette unitaire moyenne y est de 1,001 milliard d'euros, en hausse de 1,9 %. Le tout pour un volume d'affaires qui perd 2 % à 4,135 milliards d'euros.

"La baisse du volume n'est pas forcément un mal. Elle correspond pour certains à une amélioration économique qui commence à payer en matière de résultats. La baisse des capacités a permis de contrôler les marges", précise le président du SETO.

Le nombre de voyageurs recule de 3,1 % (748 585) en France avec un volume d'affaires de 388 millions d'euros (-0,1 %) et une recette unitaire de 519 € (+3,2 %).

Le France reste cependant toujours en 1ère position des destination les plus prisées pour les voyages à forfait. Elle est suivie de l'Espagne avec 634 337 voyageurs (+7 %) et la Grèce avec 375 232 voyageurs (+17,6 %).

"Les clients se dirigent vers des destinations "sécurisées" qui profitent aux destinations moyen-courriers avec des reports vers l'Espagne, la Grèce ou l'Italie", ajoute Pascal de Izaguirre, Président de TUI France.

Sur les destinations moyen-courrier, le trafic diminue de 2,9 % avec 2 559 196 clients pour un volume d'affaires de 2,01 milliards d'euros (-1,4 %) et une recette unitaire de 786 € (+1,5 %).

Baisse de l'Afrique du Nord

Le Maroc reste en tête mais accuse un retrait de 12% sur l'année. La Tunisie et la Turquie enregistrent également un recul de respectivement 22% et 15%.

"La baisse est importante sur l'Afrique du Nord. Sur la Tunisie, alors que certains pays européens ont retrouvé leur position de 2010, ce n'est pas encore le cas pour le marché français", indique le président du SETO.

L'Egypte dégringole à 74,7% en nombre de clients et enregistre la plus forte baisse.

Quant aux destinations long-courrier, elles perdent 7 % de touristes (822 966) et leur volume d'affaires se replie de 3,1 % à 1,737 milliard d'euros et un volume d'affaires de 2 110 € (+4,2 %).

Sur l'exercice, les Antilles accusent un recul de -8%, et les Seychelles de -17,5%.

Le Sénégal est en retrait de 16%, le Mexique de 14,4%.

Par canal de distribution, sur le périmètre DATA + composé de 18 TO, 63% des ventes sur l'exercice 2013-14 sont réalisés direct : 20% site web des TO, 5% groupes, 15% centres d'appel, 23% agences en propre ; le solde étant réalisé par des canaux indirects.

Un hiver 2014-2015 compliqué

Pour l'Hiver 2014/2015, le Baromètre fait état de prises de commandes en baisse de 12 % en trafic pour les voyages à forfait et d'une recette unitaire en augmentation de 1%.

"Nous n'avons aucune visibilité et la consommation reste atone", indique René-Marc Chikli.

"On constate une baisse globale de l'activité", ajoute Jean-Pierre Mas, président du SETO, " et les réservations sont tardives. Nous vendons encore en agences, les vacances de Noël"

Pour la France, le trafic s'affiche stable avec une recette unitaire moyenne à +4 %.

Sur le moyen-courrier, il baisse de 8 % alors que la recette unitaire reste stable. Alors que sur long-courrier, la diminution est beaucoup plus prononcée (-21 %) pour le trafic avec, malgré tout, une recette unitaire en progression de 8 %.

Des tendances à nuancer par le fort impact des tensions géopolitiques et leur reprise par les médias actuellement en France sur les réservations des derniers mois.

Une situation à laquelle s'ajoute un attentisme des consommateurs lié à leur perception de la situation économique en France.

Toutefois, "nous avons espoirs que nos carnets de commande s'améliorent", conclut le président du SETO.

Lu 810 fois
Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure

















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com