TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Voyages affaires : l'impact écologique n'est pas une priorité

Etude menée par KDS et ACTE


Rédigé par La rédaction (CE) le Mardi 13 Février 2007

Selon une enquête de KDS et ACTE, pour les responsable des voyages d'affaires la priorité est le coût et la sécurité des collaborateurs. L'impact écologique n'arrive qu'en second plan. Les sociétés déclarent regretter le manque d'outils de mesure des émissions et la quasi inexistence d'offres « écologiques » de la part des fournisseurs de voyage. Elles précisent ne pas savoir vers qui se tourner.



KDS et ACTE (Association of Corporate Travel Executives) publient à l’occasion du Business Travel Show, les résultats 2007 de leur baromètre annuel. Pour les 206 gestionnaires de voyages d’affaires d’entreprises du monde entier qui ont répondu à cette enquête, les priorités restent la sécurité des collaborateurs en déplacement et le coût des voyages. L’impact écologique des transports demeure une préoccupation secondaire, voire marginale.

Plus de 88% des sociétés déclarent avoir mis en place des règles de contrôle des achats de voyage. 60% disposent d’un système de gestion de ces achats. Mais moins d’un tiers (32,5%) des entreprises déclarent avoir une politique d’achat de voyage comportant des règles en rapport avec le développement durable. Enfin, 35% déclarent travailler à la mise en œuvre de telles règles.

Cependant, les préoccupations liées au développement durable ne semblent pas impacter la logique des déplacements. Seulement 20% des entreprises disent être influencées par une politique voyage favorisant les transporteurs émettant moins de CO2 ou respectant une charte environnementale. Plus de 77% des entreprises n’ont pas envisagé de réduire leurs déplacements pour éviter des pollutions inutiles.

Priorité coût et sécurité

Les responsables d’entreprise ne semblent pas encore avoir pris en compte l'impact sur l'environnement, des déplacements professionnels. En effet, seul 19,8% des responsables voyage doivent produire des rapports sur les émissions de carbone générées par les voyages de leurs collaborateurs.

En définitive, l’enquête démontre que les priorités des entreprises restent avant tout la sécurité de leurs collaborateurs et le coût des voyages d’affaires.

Selon la Mission Interministérielle de l'Effet de Serre (Mies) "l'aviation commerciale ne représente guère que 5% au maximum du réchauffement climatique dû aux activités humaines. Mais le trafic aérien augmente de 4% par an en moyenne et on estime que ses émissions seront multipliées par quatre d'ici à 2050".

Les sociétés déclarent regretter le manque d'outils de mesure des émissions et la quasi inexistence d'offres « écologiques » de la part des fournisseurs de voyage. Mais, la grande majorité affirme que ce sujet sera au cœur de leurs réflexions et de leur stratégie en 2007.

Les entreprises ne savent pas vers qui se tourner

Pour preuve, ce commentaire d’un des Travel Manager ayant répondu à l’enquête : "Ma société est une multinationale présente dans 90 pays. Le développement durable est pour nous une priorité. La direction nous a demandé de produire un rapport sur nos émissions de carbone liées aux compagnies aériennes, aux loueurs de voitures, etc. mais il nous a été impossible de produire un tel rapport. Une alternative écologique pour le voyage d'affaires est quasi inexistante : les loueurs n'ont pas encore de véhicules hybrides disponibles et les compagnies aériennes n'offrent aucune alternative. De leur côté, les hôtels n'ont pas grand-chose d'autre à offrir que de ne pas changer les serviettes chaque jour".

Les entreprises ne savent pas vers qui se tourner pour obtenir, de la part de l'ensemble des acteurs de l'industrie du voyage d'affaires, les informations permettant d'établir un audit sur leurs émissions de carbone.

Certaines disent attendre ces rapports de leurs agences de voyages alors que d'autres souhaiteraient que le gouvernement impose des normes. Mais, comme l'illustre l'enquête ACTE - KDS, la plupart des entreprises semblent chercher à mettre en place leur propre système de mesure. Ces informations seront très rapidement essentielles pour les grandes entreprises devant rendre des comptes à leurs actionnaires. Elles leur permettront d’intégrer plus facilement leur politique de voyages et leur politique de responsabilité sociale d’entreprise (RSE).

(1) Enquête réalisée en ligne du 1/12/06 au 31/01/07. 206 répondants dont 51% en Europe, 29% aux Etats Unis et 20% dans le reste du monde. 52% des répondants travaillent pour des entreprises de plus de 5 000 salariés.

Lu 1053 fois
Notez


1.Posté par PETRAMAN le 16/02/2007 17:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Madame, Monsieur,

Les ventes via Internet explosent et vous obligent à sélectionner ce qu’il y a de mieux comme outil technique pour en percevoir le paiement. Vous utilisez aujourd’hui une plate-forme de paiement sécurisé pour proposer vos produits et vos services à vos clients Internet. Il est probable que ce service ne couvre pas la totalité de vos besoins.

Nous avons conçu et nous mettons à la disposition des marchands exigeants, en France et à l’étranger, la plate-forme de paiement sécurisé Klik & Pay. Outre une convivialité réelle et une facilité d’utilisation, Klik & Pay dispose d’un système anti-fraude très performant ainsi que de nombreux modules de gestion que peu de plates-formes proposent. Klik & Pay permet d’améliorer la satisfaction de vos clients et augmente l’efficacité de vos services en facilitant leurs recherches et en améliorant leur réactivité. Par ailleurs, Klik & Pay est d’ores et déjà conforme aux normes PCI DSS qui seront obligatoires d’ici peu.

Nous souhaiterions vous en faire la démonstration afin que vous puissiez « juger sur pièce » de ce que vous apportera Klik & Pay en comparaison de votre outil actuel. Généralement, une simple démonstration suffit.

Nous serions heureux de vous compter prochainement parmi nos utilisateurs.


Respectueusement.
Bernard PETRAMAN
b.petraman@cyberservices.ch
----------------------------------
CYBERservices France
41 rue de la Paroisse
78000 Versailles
Tel : +33 1 39 24 8000
www.klikandpay.com



Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 16:15 Selectour : le congrès s'ouvre ce lundi à Québec


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com