TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Voyageurs d’affaires : time is money !

le temps, facteur déterminant pour les européens


Rédigé par jdl le Mardi 23 Décembre 2003

L’enquête indépendante commandée par Delta permet de mettre en évidence les grandes tendances des habitudes de voyage des Européens lors de leurs déplacements professionnels en avion.



Voyageurs d’affaires : time is money !
Nous avions déjà publié (Lire), une synthèse de cette étude (*). La voici avec beaucoup plus de détails.

La fréquence des vols est un critère décisif pour les voyageurs d’affaires européens dans leur choix entre une compagnie aérienne classique et une compagnie à bas prix, si l'on en croit la récente enquête menée par Delta Air Lines, sur les habitudes et les choix des voyageurs d’affaires, notamment le mode de réservation, le type de compagnie aérienne préférée (compagnies régulières ou compagnies à bas prix) ainsi que leurs habitudes de voyage, leur appréciation des services en vol tels que les divertissements à bord et les repas servis.

Les voyageurs préfèrent les compagnies aériennes classiques

Selon les résultats de l’enquête, le large choix d’horaires est la principale raison qui incite les voyageurs d’affaires européens à choisir des compagnies aériennes classiques. Les autres raisons citées sont la qualité des services offerts, l’étendue du réseau de destinations et la flexibilité des tarifs.

L’enquête de Delta fait apparaître que si les compagnies à bas prix continuent à se développer à travers l’Europe, moins d’un quart des voyageurs d’affaires européens choisissent ces compagnies dès lors qu’il s’agit de déplacements professionnels (17 % en France).

64 % voyagent uniquement avec des compagnies régulières (76 % en France) et 14 % seulement des personnes interrogées déclarent utiliser autant les deux types de compagnies. Seulement 7 % des voyageurs utilisant les compagnies à bas prix mettent celles-ci sur un pied d’égalité avec les compagnies régulières.

Quelles sont les destinations des voyageurs d’affaires ?

La moitié des voyageurs d’affaires interrogés effectue régulièrement des vols transatlantiques. Selon l’enquête, les Européens effectuent en moyenne 16 voyages d’affaires par an (17 pour les Français) et environ 8 d’entre eux s’effectuent outre-Atlantique.

L’enquête indique que les voyageurs d’affaires britanniques effectuent plus de voyages aux Etats-Unis que dans tout autre pays, mais les voyageurs Espagnols sont les plus susceptibles de se rendre outre-Atlantique (60 %), les Français arrivant en dernière position (37 %).

Les voyages transatlantiques sont principalement effectués par les cadres supérieurs de sociétés. Pour ce qui concerne les voyages au sein de l’Europe, l’enquête montre que les voyageurs d’affaires se rendent davantage au Royaume-Uni que dans les autres pays (22 %). Les Français se rendent davantage en Allemagne.

Star, OneWorld ou SkyTeam – notoriété des alliances internationales

L’enquête de Delta révèle d’une part, que les responsables, les directeurs et toutes les personnes voyageant en première ou en classe affaires sont les plus susceptibles de choisir une compagnie appartenant à une alliance et d’autre part, que la plupart des pays favorisent une alliance bien spécifique.

SkyTeam, dont Delta et Air France sont les membres fondateurs et qui comprend Alitalia, est l’alliance la plus populaire auprès des Français et des Italiens avec respectivement 53 % et 42 %.

Les voyageurs d’affaires allemands sont ceux qui utilisent le plus l’alliance Star ; en effet, 76 % des personnes interrogées en Allemagne voyageant avec une alliance ont choisi Star. En Espagne, OneWorld, est, avec 42 %, l’alliance la plus utilisée.

Vols de longue durée riment avec classe affaires

Lorsqu’on leur demande s’ils préfèrent voyager en classe affaire ou en classe économique, la réponse des voyageurs d’affaires varie selon la durée du voyage. Généralement, pour les vols de moins de quatre heures, ils choisissent la classe économique (59 % des personnes interrogées). Sur ces 59 %, les Espagnols sont ceux qui choisissent le plus la classe économique pour les vols de courte durée (78 %).

Un tiers des personnes interrogées déclare voyager en classe affaires même pour les vols de courte durée, principalement les Italiens (41 %) et les Allemands (40 %). Pour les vols de plus de quatre heures, 42 % des personnes interrogées choisissent la classe affaires. En France, 61 % des voyageurs d’affaires empruntent la classe économique pour les courts courriers et 42 % voyagent en classe affaires sur les longs courriers.

b[La majorité des voyageurs ont recours à un collègue ou à un AGV]

Dans un monde en constante évolution technologique, l’enquête de Delta indique que la majorité des voyageurs d’affaires européens font appel à un collègue ou à un agent de voyages pour réserver leurs vols (56 % des Français). Deux pays illustrent parfaitement bien cette habitude : l’Espagne (63 %) et l’Allemagne (64 %).

Le Royaume-Uni, au contraire, est le seul pays où le pourcentage des hommes d’affaires qui réservent eux-mêmes leurs billets est plus élevé que celui de ceux qui passent par une tierce personne (58 %). Pour les voyageurs d’affaires qui réservent eux-mêmes leurs vols via les agences de voyage et l’Internet ; on enregistre dans ce domaine des différences significatives suivant les pays : en France, en Espagne et en Italie, les voyageurs d’affaires privilégient les agences de voyage tandis que l’Internet, est, en Allemagne et au Royaume-Uni, le vecteur le plus utilisé pour l’achat de billets d’avion.

75 % des personnes interrogées réservant leurs billets d’avion via Internet le font directement à partir des sites Internet des compagnies aériennes et non sur des sites de voyages en ligne. Près de la moitié des personnes interrogées ont déclaré ne pas utiliser les bornes libre-service pour leurs opérations d’enregistrement ; cependant, sur les 28 % qui utilisent cette méthode, les Allemands en sont ses plus fervents partisans (71 %).

Les voyageurs d’affaires apprécient les repas à bord

81 % des voyageurs d’affaires européens voyageant en première classe et 79 % de ceux qui voyagent en classe affaires se disent satisfaits des repas servis sur les lignes aériennes. Un peu plus de la moitié de ceux qui voyagent en classe économique sont aussi satisfaits des repas.

À la question : « seriez-vous prêts à payer pour des préparations culinaires de marque (branded food) ? », près de la moitié des Italiens ont répondu positivement, à l’inverse des Français et des Anglais.

La volonté de travailler à bord

Nous avons demandé aux voyageurs d’affaires s’ils souhaitent travailler ou se reposer durant leur vol lors de leur déplacement professionnel et, à l’exception des voyageurs du Royaume-Uni, tous ont répondu positivement. 59 % des voyageurs d’affaires anglais ont déclaré ne pas avoir l’intention de travailler à bord.

Pour ce qui concerne la détente, les Anglais sont les plus adeptes de la lecture et du cinéma et les Français ceux qui dorment le plus. 61 % des personnes interrogées déclarent ne pas souffrir des effets du décalage horaire sur les vols de plus de quatre heures.

20 % des personnes interrogées ayant déclaré souffrir du décalage horaire sur les vols de longue durée, principalement les Allemands et les Français, combattent ce problème par un régime alimentaire plus strict. Plus d’un quart des personnes souffrent du décalage horaire régulièrement et 67 % le combattent par le sommeil.

Home sweet home

Lorsqu’on leur demande ce qui leur manque le plus lorsqu’ils sont en déplacement, 59 % des voyageurs d’affaires répondent que c’est leur famille” (62 % des Français), 22 %, principalement des britanniques et des Allemands, indiquent que c’est leur lit et 10 % mentionnent la cuisine maison.
L’enquête révèle également que plus l’on vieillit, moins toutes ces choses nous manquent.

La Rédaction - 24 décembre 2003
redaction@tourmag.com

(*) La société Martin Hamblin GfK a effectué 450 entretiens téléphoniques, d’une durée de 10 minutes, auprès d’hommes et de femmes d’affaires de cinq pays d’Europe (le Royaume-Uni, l’Allemagne, l’Italie, la France et l’Espagne), âgés de 20 à 65 ans, et prenant régulièrement des vols transatlantiques et intra-européens dans le cadre de leur travail.

Lu 644 fois
Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com