TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Voyageurs du Monde et ses filiales surfent sur une vague porteuse

Les stratégies gagnantes d'un groupe atypique


Rédigé par Michèle Sani le Jeudi 11 Octobre 2007

Voyageurs du monde et ses filiales surfent sur une vague porteuse. Dans un marché stable le groupe a réalisé au cours du premier semestre 2007 un chiffre d’affaires en augmentation de 9,1 % par rapport à 2006. Il devrait terminer l’année avec un CA de + 13 %. Faut-il voir dans les stratégies de ce voyagiste et de ses filiales la clé du succès ? Hier, Lionel Habasque, directeur général délégué de Voyageurs du Monde (et PDG de Terres d’Aventure) en a fait la démonstration.



Le groupe s’est spécialisé sur deux métiers : les voyages individuels sur mesure et les voyages d’aventures.

Il vend en direct. Les agences bénéficient d’une identité forte, les « Cités des Voyages » et leurs vendeurs sont d’authentiques spécialistes des destinations.

Les ventes sur le Net se développent avec l’objectif de réaliser rapidement 50 % du volume d’affaires.

Les vols secs qui n’apportent pas de valeur ajoutée sont doucement mais sûrement abandonnés (- 45 % au cours du premier semestre 2007). Les hébergements exclusifs, de préférence de petite taille, sont privilégiés.

Voyageurs sait aussi créer l’événement. Horizon 2010, il sera le premier agent de voyage spatial français agréé par Virgin Galactic. Il a obtenu l’exclusivité de la vente des billets aux JO de Pékin. Les ventes ont d’ailleurs débuté.

Le « sur mesure » et l’aventure : les deux socles de Voyageurs

Pour exercer ses deux métiers le groupe dispose aujourd’hui de six marques. Aux côtés de Voyageurs du Monde, il y a Comptoir des Voyages, spécialiste des voyages individuels sur mesure, « @tout prix », une nouvelle formule qui permettra d’élargir la gamme des prix et la base de la clientèle. Pour l’aventure quatre spécialistes sont sur les rangs. Terres d’Aventure, Déserts, Nomade et Grand Nord Grand Large (GNGL).

Terres d’Aventure qui fait partie du Groupe Voyageurs depuis 2001 emploie à lui seul 85 salariés à plein temps et 100 guides et accompagnateurs. Il possède 12 agences intégrées et 4 partenaires (Strasbourg, Bruxelles, Genève et Lausanne).

Acquis à 89 % par Terres d’Aventure, GNGL est spécialisé sur les destinations et les mers polaires. Comptoir des Voyages va ouvrir quatre nouvelles destinations : Comptoir des Indes et de l’Himalaya, de la Grèce, des Pays Andins et des pays Slaves. Un second point de vente est prévu à Paris.

Au 30 juin dernier, les voyages sur mesure avaient augmenté de 19,5 % et les voyages d’aventure, de 12,3 %. L’objectif du voyagiste qui programme plus de 80 destinations à travers le monde est de réaliser à terme la quasi-totalité de ses ventes avec ces deux types de productions.

Une Cité des Voyages à Bruxelles

La dernière Cité des Voyages s’ouvrait à Montpellier en mai dernier
La dernière Cité des Voyages s’ouvrait à Montpellier en mai dernier
Le groupe emploie 500 collaborateurs en France, 140 à l’étranger où il possède ses propres réceptifs sur certaines destinations (Maroc, Egypte, Brésil, Islande). 13 Cités des Voyages sont d’ores et déjà ouvertes dans les grandes métropoles régionales.

Cette tendance est amenée à se développer au vu de la répartition des ventes : les régions représentent 70 % de l’activité du groupe et l’Ile-de-France, 30 %. La dernière Cité des Voyages s’ouvrait à Montpellier en mai dernier.

Caen ouvrira début 2008. Une première s’ouvrira à l’étranger. Ce sera Bruxelles en 2008. Genève suivra certainement puis, avec certainement des partenaires, l’Italie, l’Espagne, l’Allemagne…

Une croissance à deux chiffres

« Le résultat au 30 juin est, tous les ans, structurellement déficitaire. Dans le groupe la proportion de départs intervenant au cours du second semestre est systématiquement supérieure à celle du premier semestre alors que les charges d’exploitation sont linéaires » a expliqué Lionel Habasque.

Le taux de départ au cours des 6 premiers mois 2007 a été de 38,5 % contre 40 % l’année dernière. Ce fléchissement serait dû aux élections du printemps dernier mais aussi aux délais de réservations qui seraient en augmentation.

Ce retard devrait être rattrapé et les perspectives pour le deuxième semestre semblent bien assises. Et la croissance devrait être de l’ordre de 13 % en raison, notamment, de l’accroissement de l’activité et de l’amélioration des marges. A ce jour, le voyagiste a acquis en porte feuille 95 % des départs de l’année.

Le capital du groupe Voyageurs est détenu à 58,5 % par ses dirigeants et à 3,2 % par ses salariés. Rappelons que Kuoni est, pour une très petite part (1 % ?) dans le tour de table.

www.vdm.com
www.terdav.com
www.voyageursdanslespace.com
www.comptoir.fr

Voyageurs du Monde et ses filiales surfent sur une vague porteuse
* non audité et hors acquisition de GNGL Productions
** certifié

Lu 5762 fois

Notez


1.Posté par vialfont le 12/10/2007 10:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
fgfgf


Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com