TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Voyageurs du Monde maintient le cap avec des résultats en hausse en 2013

Un chiffre d'affaires de 335,5 M€ en croissance 17,3%


Rédigé par Laury-Anne CHOLEZ le Mercredi 30 Avril 2014

Fort d'un exercice financier particulièrement positif, le groupe Voyageurs du Monde espère se développer en Europe via l'acquisition de marques à l'étranger. Il souhaite également limiter sa dépendance à Google, alors que 41% de ses ventes se font aujourd'hui en ligne. Pourtant, il croit toujours au modèle de l'agence physique et ouvrira bientôt une nouvelle boutique Comptoir des Voyages à Lille.



Le groupe réalise 41% de son activité sur internet. Une proportion qui a doublé depuis 2006 - DR
Le groupe réalise 41% de son activité sur internet. Une proportion qui a doublé depuis 2006 - DR
Le rachat d'Allibert en novembre 2012 est une bonne affaire pour Voyageurs du Monde.

Grâce à cette acquisition, le groupe termine l'année 2013 avec un chiffre d'affaires de 335,5 M€ en croissance 17,3%. A périmètre comparable, son chiffre d'affaires reste stable à 285,7 M€.

L'activité sur les comités d'entreprises (-15%) et les circuits (-7%) a le plus souffert. En revanche, le voyage d'aventure progresse de 1,8% et les séjours sur-mesure de 0,5%.

Le groupe a également amélioré sa marge brute de 18,2% en termes réels et + 4,2% à périmètre constant, notamment grâce à la bonne tenue ses charges d’exploitation ( +0,2% en pro forma et +14,4 % en termes réels).

Des chiffres qui réjouissent Lionel Habasque, le directeur général. "Dans un contexte économique compliqué, alors que le CETO annonce un marché en baisse de 8,2% nous avons bien résisté".

Acquisition clients : le coût est quasiment similaire

Lionel Habasque, le directeur de Voyageurs du Monde croit encore au modèle de l'agence de voyage physique. DR
Lionel Habasque, le directeur de Voyageurs du Monde croit encore au modèle de l'agence de voyage physique. DR
Aujourd'hui, le groupe réalise 41% de son activité sur internet. Une proportion qui a doublé depuis 2006.

"Désormais, 20% des clients achètent leur voyage uniquement en ligne. Il s'agit surtout des plus fidèles " précise-t-il.

S'il préfère rester discret sur le montant total de ses investissements en achat de mots-clés, il évalue sa dépendance à Google à 30%, une proportion qu'il estime raisonnable.

Des arbitrages ont été consentis pour augmenter son budget web, en supprimant par exemple les brochures papier chez Nomades et Comptoirs des Voyages.

De quoi renforcer ses équipes rédactionnelles et référencement pour chaque marque.

D'un autre coté, il projette d'étendre le réseau d'agences de Comptoir des Voyages (47M€ de CA) "Nous avons fait un arbitrage entre le coût d'acquisition d'un nouveau client sur internet et celui via une agence physique. Il est aujourd'hui quasiment similaire" assure le directeur.

Déjà présente à Paris, Toulouse, Lyon et Marseille, Comptoir devrait prochainement s'implanter à Lille et sur d'autres villes de province si les résultats sont au rendez-vous.

Précisons au passage que Voyageurs du Monde réalise aujourd'hui près de 56% de son chiffre d'affaire en dehors de Ile-de-France.

Ses marques séduisent chaque année environ 30% de nouveaux clients, qui viennent principalement via le web. Le noyaux de fidèles représente 35% et le reste est attiré par le bouche à oreille (30%).

Une croissance externe dans les pays européens

Du coté du palmarès des destinations, les Etats-Unis trustent la première place du podium, suivis par l'Italie, la France et le Maroc. Notons le retour de l'Argentine et de la Grèce dans le Top 15, contrairement au Brésil.

La vente de packages pour la coupe du monde devrait tout juste compenser le recul des séjours des voyageurs individuels.

Quant à l'Egypte, elle reste marquée l'arrêt temporaire du Steam Ship Sudan et de la Flâneuse du Nil, qui a couté 1 million d'euros. Toutefois, l'activité semble doucement repartir cette année, avec un taux de remplissage des bateaux autour de 35%, juste assez pour ne pas perdre d'argent.

Rappelons que les destinations du monde arabe contribuaient pour 1,074 M€ au résultat d'exploitation en 2010, alors qu'elles l'amputent aujourd'hui de 500 000 euros. Un déficit qui devrait s'équilibrer cette année.

Ainsi, grâce à son excellente santé financière, Voyageurs du Monde souhaite monter en puissance sur la niche de l'aventure qui représente 40% de son activité. Il désire acquérir des sociétés à l'étranger, en Italie, en Angleterre et en Allemagne.

Car après Allibert fin 2012, il a racheté toutes les parts de Chamina Voyages 2013 et vient d'investir en totalité dans le voyagiste La Pèlerine,‎ spécialisée sur le Chemin de Saint Jacques de Compostelle (3M€ de CA pour environ 6000 clients).

Rappelons qu'il possède également la marque Terre d'Aventure (60M€ de CA).

Ce vaste conglomérat devrait lui permettre de poursuivre sa croissance.

Les inscriptions enregistrées pour les départs de l’année en cours sont en hausse de 11,6 %
à la fin du mois d'avril (+7,7% hors effet Coupe du Monde) et représentent 67,2% du chiffre d’affaires 2013.

Sauf événement exceptionnel, Voyageurs du Monde devrait donc terminer encore une fois l'année en beauté, confirmant ainsi la réussite de son modèle.

Lu 1682 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com