TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Workshop : le Sénégal fait contre mauvaise forture bon coeur...


Rédigé par Yves BARRAUD le Mardi 21 Avril 2009

« C’est au bout de la vieille corde qu’on tisse la nouvelle ». Ce proverbe africain résume l’état d’esprit du workshop « Le Sénégal autrement », plombé par une fréquentation de la destination en chute libre, mais ragaillardi par quelques notes plus encourageantes et plus festives.



Appréciations de la situation très contrastées chez les professionnels du tourisme sénégalais réunis à Paris, le 21 avril, pour un workshop fort sympathique.

« Pour 2009/2010, la demande d’incentives sur le Sénégal est 10 fois supérieure à l’année dernière », avance sans complexe Jean-Michel Juloux, Président de Savanna Tours & Safaris.

Un discours optimiste qui tranche avec le contexte général évoqué par Éric Philibert (Directeur des exploitations Lamentin Beach Resort & SPA et Delta Niominka) : «-20 à -30% de fréquentation globale sur le Sénégal ».

Une destination incentive très compétitive

Éric Philibert - Lamentin Resort  Spa
Éric Philibert - Lamentin Resort Spa
Essayons de démêler l’écheveau ! « En cette période de réduction de budgets, le Sénégal offre de réelles opportunités d’organisation d’incentives à un coût super compétitif.

Pour 1.000 € par personne (aérien compris), on propose un 4 jours/3 nuits avec un choix d’activités variées, comme l’accro-baobab (parcours dans les arbres), un séjour dans le désert de Lompoul (entre Saint-Louis et Dakar), la découverte du delta de Saloum (parc national) ou la visite de la réserve animalière privée de Bandia.

Le Sénégal est une très bonne approche de l’Afrique Noire, pour un prix comparable à Marrakech. De plus, le pays est francophone et l’on paie en euros »
, assure Jean-Michel Juloux.

Le Sénégal tire son offre vers le haut

L'équipe du styliste Sadio Bee
L'équipe du styliste Sadio Bee
Si Éric Philibert enregistre -10% de fréquentation sur le Lamentin, il reste confiant : « Le Lamentin Beach Resort & SPA (aujourd’hui 5 étoiles) va entrer dans les productions TUI, Thomas Cook, STI, Royal Tours…

Et le Delta Niominka, un 4 étoiles implanté sur une île entre mangrove et océan, séduit les passionnés d’écotourisme et de nature».


À l’écouter, le Sénégal monte en gamme. Et pour donner un peu plus de valeur ajoutée aux attraits de la destination, les organisateurs du workshop ont convié le styliste Sadio Bee, pour un défilé de mode sur le thème du mix-tissage, redonnant un peu de couleur à un Sénégal qui tente de se construire, non sans difficultés, un avenir touristique digne de ce nom.

Les participants

Ministère sénégalais du tourisme, Air Sénégal International. Les hôtels : Lamentin Beach Resort & SPA, Lodge Delta Niominka, Royal Lodge. Les agences : AFS, Africars, Africa Travel Group, CTA, Origin’ Africa et Savanna Tours & Safaris.

Lu 5075 fois

Notez


1.Posté par Dumonceau le 22/04/2009 11:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le problème pour le Sénégal, c'est le prix du billet d'avion, trop cher.

C'est moins cher d'aller en thailande ou à St-domingue et c'est deux fois plus loin!!!

2.Posté par Jean-Pierre de Nantes le 29/07/2009 18:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le Sénégal a besoin de faire de gros efforts pour faire venir les touristes. Tout d'abord ne pas prendre un toubab pour une vache à lait, les nombreux banas-banas harcelant les touristes les dégouttent à tout jamais de revenir dans ce pays, idem pour le lac Rose.Le problème aux frontières, le racket (bien connu) des douaniers et des policiers, sont aussi très dissuasifs. Les tracasseries aux frontières( Rosso) pour venir en voiture ou en camping car, le voyage ne devient plus un plaisir, mais une angoisse!Le touriste n'est pas reçu en ami, mais comme pigeon un bon à plumer, heureusement qu'il existe des endroits ou l'accueil est sincère, mais il faut aller loin des zones touristiques...En matière d'hygiène, il y a encore beaucoup de choses à revoir, c'est un pays à risques, et ne parlons pas des urgences médicales.Attention aussi aux arnaques en tous genres prêts d'argent à des "amis" sénégalais achat de terrains,françaises d'un âge certain trouvant l'amour de leur vie, et l'utilisation de western union: Toubab cadeau! beaucoup de personnes continuent à se faire plumer. Un prise de conscience de l'état sénégalais doit se faire au plus vite, ainsi que de la part de toute la population vivant du tourisme. Un pays a le tourisme qu'il mérite! une destination ne tombe pas par hasard, il n'y a pas que la crise mondiale qui en est responsable.Il suffit de voir se qui se passe au Maroc, en Tunisie, en Thaïlande, à Saint-Domingue, dans ces pays, ça marche fort. Il y a aussi le coût du transport aérien, la aussi l'aéroport de Dakar a été surtaxé, donc le Sénégal est une destination qui ne fait plus rêver, malheureusement car c'est un beau pays où il y des gens accueillants et honnêtes, et des hôteliers et restaurateurs compétents. Donc nous attendons que les responsables politiques et touristiques sénégalais donnent un bon coup de balai, et qu'en agissant en professionnels, ils redynamiseront leur pays...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com