TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Yves Jégo : ''Ô combien de marins, combien de capitaines...''


Rédigé par Jean DA LUZ le Mardi 12 Mai 2009



Yves Jégo : ''Ô combien de marins, combien de capitaines...''
Quand les choses partent de travers, on a souvent du mal à les redresser...
Le malheureux Yves Jégo, secrétaire d'Etat à l'Outre mer (en sursis) en sait quelque chose...
La gestion catastrophique de la crise en Guadeloupe le poursuit : chaque fois qu'il essaye de redresser la "barque", une nouvelle vague la fait chavirer.
La dernière opération en date pour tenter de relever le tourisme en Martinique et en Guadeloupe, semble prendre l'eau de toutes parts.
Las, il y a peu de chances, si le radeau venait à sombrer qu'Yves Jégo, médusé, échappe au naufrage, compte tenu des 500 000 euros engloutis dans l'opération.
D'accord, ce n'est pas le trésor de Rackham le Rouge mais cela pourrait se payer cash à l'heure des Européennes.
A défaut de godiller, il faut avoir le pied marin et souquer fort en politique pour maintenir la tête hors de l'eau...

Lu 3280 fois
Notez


1.Posté par Un lecteur le 12/05/2009 10:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Facile de crier à l'hallali et de hurler avec les loups...
Facile de se limiter au seul secteur du tourisme...
Ou de prendre purement et simplement fait et cause en faveur du patronat de l'hôtellerie antillais, comme semble le faire Tourmag entre ses lignes.
Les hôteliers d'Outre Mer firent eux-même chavirer bien des fois la barque pour le compte de leurs intérêts propres : qui se souvient d'ACCOR aux Antilles il y a quelques années ?!
Yves Jego a le malheur d'être un politique qui aura compris bien des choses : hélas, la gestion politicienne (de tous bords) eut raison de sa volonté visionnaire de porter remède à un mal déjà ancien...
N'est-ce d'ailleurs pas parce qu'il entend d'autant mieux les problématiques qu'il se fera sabrer sur l'autel de la présidence sarkozyenne ?

2.Posté par Primea Hotels Guadeloupe le 12/05/2009 16:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Beaucoup de virulence pour un sujet important qui mérite autre chose que de la simple polémique.

Ce n'est pas parce le mal est ancien, que son traitement doit être exempté de critique ; surtout quand les suggestions n'ont pas été sollicitées ou écoutées.

Oui, le politique est exposé, car c'est son métier de l'être ; oui, à l'évidence, Yves JEGO n'est pas responsable de tous les maux de la Guadeloupe et des Antilles.
Mais pour autant, pourquoi un responsable politique, ou ses conseils, devraient-ils s'exonérer des responsabilités sur les actes qu'ils ont entrepris eux-même, et en l'occurrence la récente campagne "Partir aux Caraïbes".

Je l'ai déjà dit, et je le répète une nouvelle fois, il faut mettre au crédit d'Yves JEGO d'avoir tenté une opération de communication ; mais je crains que la critique, si cette campagne de communication devait s'avérer très décevante dans ses résultats concrets, soit d'autant plus virulente que nombre de professionnels ont regretté une très insuffisante concertation sur les moyens les plus efficaces pour entreprendre cette campagne de communication. Quand on décide seul, on assume seul ; c'est la règle ; ce n'est pas Yves JEGO qui est la cible ; c'est la méthode.

Mais dépassons ce stade ; Yves JEGO a indiqué le 5 mai 2009 que cette action ne constituait que la première étape d'une série d'initiatives en matière de développement touristique de la Guadeloupe ; souhaitons simplement qu'une leçon soit tirée de l'expérience en cours, et que les actions à venir fassent l'objet de consultations plus larges.
D'autant plus, qu'une campagne de communication est, par essence, une action éphémère alors que les véritables actions politiques - que l'on espère du gouvernement - seront des investissements structurants, et ceux là sont conçus pour le long terme ; l'erreur, si erreur il y a, serait alors beaucoup plus grave.

Donc, bon vent au marin, qui sait adapter la toile ou le cap, en fonction des éléments.

Yves Brossard
Primea Hotels Guadeloupe
www.primeahotels.com


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com