TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Zurich, cœur vibrant de la Suisse

En direct de... Zurich


Rédigé par Nicolas Langis le Mardi 4 Octobre 2016

La ville n’est pas que la capitale helvétique de l’économie et de la finance. C’est d’abord une jolie cité, riche en musées, débordante de créativité et d’énergie. Idéal pour prolonger un voyage d’affaires...



© DR
© DR
Quatre heures de train pour rejoindre Zurich au départ de Paris, c’est rapide ; mais suffisamment long pour se faire un film !

En chemin, on s’imagine donc une ville sans âme où se succèdent les banques et les compagnies d’assurances, désertée par les voyageurs d’affaires dès la nuit tombée ; une cité aux trottoirs propres comme un franc suisse neuf, aussi ennuyeuse qu’un coffre-fort.

En débarquant dans la gare centrale, le choc n’en est que plus conséquent ! La capitale helvétique de la finance est d’abord une délicieuse ville plantée de jolis monuments, câlinée par une rivière tempétueuse (la Limmat) et un charmant lac de montagne...

Et surtout une cité de 400 000 habitants débordante d’énergie qui attire créateurs, artistes et designers ; une ville à la «night life» électrisante !

Voilà qui justifie, après une journée de travail, d’y séjourner pour profiter de ses délices ; même si le coût de la vie élevé incite souvent à rentrer au plus vite.

Des banques aux médias...

© DR
© DR
Zurich est d’abord un pôle économique européen majeur, notamment pour la finance (UBS, Crédit Suisse) et l’assurance (Swiss Life, Swiss Re), mais aussi l’industrie pharmaceutique, des médias (Tamedia, Ringier) ou de l’horlogerie.

Ainsi, sur la célèbre Bahnhofstrasse (les Champs-Élysées locaux), Rolex, Breitling, Longines, Tag Heuer ou Bucherer se partagent les trottoirs avec les enseignes internationales les plus prestigieuses de la mode.

Près de la moitié des plus grandes entreprises du pays ont d’ailleurs installé leurs sièges sociaux dans la ville, et le nouveau quartier qui pousse sur les friches industrielles de Zürich West s’impose comme la nouvelle place financière du pays.

Zurich est par ailleurs le siège de plusieurs organismes internationaux, comme la Fédération internationale de football (FIFA)...

De quoi drainer un fort trafic de voyageurs d’affaires, qui plébiscitent l’aéroport. Avec 22 millions de passagers par an, il est l’un des hubs majeurs d’Europe, connecté à plus de 150 destinations.

Il suffit ensuite de 10 minutes pour se rendre (en train) de l’aéroport à la gare centrale, située en plein centre-ville. C’est là qu’arrivent notamment les TGV Lyria en provenance de Paris.

Toutes les cultures...

Au-delà de cette économie en pleine forme, la ville peut mettre en avant ses lieux universitaires de tout premier plan ; comme l’École Polytechnique Fédérale de Zurich qui peut se prévaloir de liens étroits avec 21 lauréats du prix Nobel.

Ils attirent une jeunesse dynamique et créative, qui bénéfice de surcroît d’un terreau artistique fertile.
Car Zurich a toujours été un lieu de refuge pour les artistes et les diverses communautés (étrangers exilés, homosexuels...).

Elle est ainsi le berceau du dadaïsme, ce mouvement intellectuel qui a vu le jour en 1916 dans le Cabaret Voltaire, transformé aujourd’hui en un lieu culturel et un café alternatif.

Il complète une offre culturelle large. La ville concentre plus de 50 musées et une centaine de galeries qui font de Zurich une place majeure de l’art en Europe.

Mêmes les nuits se révèlent bien plus animées qu’on ne l’imagine ; d’autant qu’ici, il n’existe pas d’heure de fermeture légale pour les établissements de nuit !

Du quartier chaud d’Aussershil qui se transforme progressivement en un lieu arty, aux friches industrielles de Zürich West en pleine reconversion, de nouveaux lieux « fashion » contribuent à animer les rives paisibles du lac.

À tel point que Zurich compte la plus forte densité de night clubs du pays... Qui a dit qu’on s’ennuyait en Suisse ?

Les incontournables

© DR
© DR
Le Niederdorf

Sur la rive droite de la rivière Limmat, le Niederdorf est le cœur historique, un charmant quartier piétonnier planté d’immeubles baroques ou de style Biedermeier, aujourd’hui totalement réservé aux piétons ; là où trône la mairie du 17e siècle construite sur l’eau, où se dressent les onze maisons des corporations.
Niederdorfstrasse en est l’artère principale, envahie par les restaurants pour touristes... On pourra lui préférer les ruelles tortueuses voisines, livrées aux antiquaires et boutiques trendy.


Grossmünster

Partout les clochers, massifs ou effilés, coiffent les toits de tuiles de la ville. La Grossmünster (cathédrale) est le symbole du Zurich réformé. Ses deux tours néogothiques « casquées » furent surnommées la salière et la poivrière par Victor Hugo.
Aujourd’hui, on en pousse les portes pour admirer les vitraux contemporains dessinés par l’Allemand Sigmar Polke.
Juste de l’autre côté de la rivière, la Fraumünster est quant à elle célèbre pour ses cinq vitraux signés Chagall.


La Kunsthaus et le Musée national

Passé la porte de bronze signée Rodin, on s’extasie devant les œuvres de Munch, Monet, Picasso, Giacometti, Bacon ou Chagall exposées au musée Kunsthaus.
Autre incontournable : le Musée national (hébergé dans un château de conte de fées, à deux pas de la gare), qui raconte l’histoire de la Suisse en une scénographie inventive et dynamique.


Le Lindenhof

Au cœur de la ville, le « Lindenhof » est un jardin public installé sur une colline. De là-haut, à l’ombre des tilleuls, le panorama sur les toits de tuile est exquis, les Alpes en toile de fond.
En contre- bas, au bord de la rivière Limmat, s’étire l’un des plus pittoresques quartiers : la « Schipfe », fameux pour ses ateliers historiques.
Les coquettes boutiques d’Augustinergasse, délicieuse rue piétonne bordée de petits immeubles ornés d’oriels (fenêtres en saillie) complètent le décor.


Zürich West

Haute de 126 mètres (le plus haut gratte-ciel de Suisse), la Prime Tower est le symbole du renouveau de l’ex quartier industriel de Zürich West.
Les usines et entrepôts se sont mués en bureaux mais aussi cafés, théâtres, discothèques et lieux culturels.
Comme l’ex brasserie Löwenbrau, reconnaissable à son énorme cheminée, qui accueille des galeries et le musée Migros dédié à l’art contemporain.


Le lac de Zurich

C’est un immense réservoir de 28 km. Des bateaux cabotent tout autour, pour une croisière apaisante !
On découvre un paysage de train électrique, avec ses douces montagnes moquettées de vert, ses villages de poupées aux clochers effilés et ses riches villas, rappelant que Zurich concentre une bonne partie des richesses de la Suisse.
Tout autour, des plages sont prises d’assaut dès les premiers rayons de soleil.

Notre sélection d'hôtels

© DR
© DR
Park Hyatt

Près du lac et de Bahnhofstrasse, le Park Hyatt se démarque par sa façade en verre. Lumineuses avec leurs baies vitrées, les 142 chambres sont équipées d’une technologie de pointe (télévision Bang & Olufsen, lecteur CD/DVD...) et bénéficient d’un service soigné (corbeille de fruit renouvelée chaque jour, journal gratuit le matin...).
Le restaurant Parkhuus, le bar Onyx et le salon cosy The Lounge (avec cheminée contemporaine) déclinent l’élégance sobre qui caractérise l’enseigne.
Sans oublier le spa et 900 m2 de salles de réunion.
http://zurich.park.hyatt.com


25 Hours

L’hôtel 25 Hours est installé dans Zürich West. Les 126 chambres (wi-fi gratuit, dock pour iPhone...) à la décoration contemporaine et colorée sont le reflet de la mouvance artistique du quartier.
Côté parties communes, on notera le restaurant Neni aux lignes modernes, un sauna avec vue sur la ville et trois salles de séminaire.
Si elle oblige à prendre le tram ou le taxi pour rejoindre le cœur de la ville (ou le vélo proposé gratuitement par l’hôtel), l’adresse séduira les urbains esthètes à la recherche d’une ambiance branchée.
www.25hours-hotels.com/zuerich


Steigenberger Bellerive

Sur les rives du lac, cet hôtel classé monument historique dévoile une vue apaisante et 51 chambres décorées dans le style Art déco.
On profitera du Bellerive Lounge & Bar pour boire un verre dans un cadre stylé ou du restaurant Vivus, à la jolie terrasse, pour déguster des spécialités régionales. L’établissement accueille des séminaires de petite taille dans ses six salles et un espace bien-être, petit mais raffiné.
Idéal pour se mettre « au vert » après une journée de travail, et même faire un jogging sur les sentiers qui longent la rive.
http://fr.steigenberger.com

Nos bonnes adresses

© DR
© DR
Clouds

Au 35e étage de la Prime Tower, le restaurant Clouds attire les Zurichois branchés.
On peut se contenter d’y prendre un verre ou mieux, dîner au restaurant (réservation recommandée), en profitant d’une vue extraordinaire sur la ville, le lac et les sommets des environs.
www.clouds.ch


Zunfthaus zur Waag

Au cœur de la vieille ville, ce restaurant est installé dans une ancienne maison de corporation datant de 1315.
C’est l’adresse idéale pour goûter les spécialités locales : l’émincé de veau à la zurichoise ou le filet de perche meunière.
http://zunfthaus-zur-waag.ch


Gnüsserei

Une adresse décalée et branchée de Zürich West, installée dans une ancienne fonderie dont les machines ont été conservées ; comme cette ancienne cheminée de four qui se dresse au milieu de la salle. On y sert une cuisine du marché et d’excellents tartares. www.gnuesserei.ch


Thermalbad & Spa Zürich

Ce centre thermal/spa a pris possession de l’ancienne brasserie Hürlimann. On vient se prélasser sous ses voûtes de pierre dans d’étonnantes piscines installées dans des cuves en bois, ou y boire un verre.
Sur le toit, une piscine à ciel ouvert permet de se baigner été comme hiver, avec une vue incroyable sur la ville.
www.thermalbad-zuerich.ch

Pour le shopping

Bahnhofstrasse

C’est l’une des avenues les plus chères du monde !
Sur 1,4 km, Zurich aligne les clichés suisses : les banques prestigieuses montent la garde sur Paradeplatz, les Ferrari stationnent devant les boutiques de luxe, les vieilles dames se bousculent chez Sprüngli, le plus célèbre chocolatier de la ville.
En quelques dizaines de mètres, 28 horlogers exposent avec ostentation leurs derniers modèles...


Aussershil

Derrière la gare, ce quartier multi ethnique, autrefois haut lieu de la prostitution et de la drogue, attire aujourd’hui une population à la recherche d’une ambiance festive dans ses bars et pubs – des plus sages aux plus coquins – notamment autour de Langstrasse.
Cette effervescence attire aussi de jeunes créateurs et couturiers, comme Ida Gut ou Amok à qui l’on doit notamment des jupes longues pour hommes !


Viadukt

Les 36 arches du viaduc ferroviaire qui fend le quartier de Zürich West abritent désormais des boutiques design, épiceries fines, ateliers d’artistes, un marché bio et le restaurant Markthalle, pour un brunch gourmand...
À deux pas, 17 containers empilés accueillent le showroom de la marque de sacs Freitag.
Dans cette « tour de fer », la griffe suisse expose ses modèles « fashion » fabriqués à partir de bâches de camion.

Carnet pratique

Où se renseigner ?
Office de tourisme de Suisse : www.myswitzerland.com
Office de tourisme de Zurich : www.zuerich.com

Y aller : TGV Lyria relie jusqu’à six fois par jour Paris (gare de Lyon) à Zurich, en seulement 4 heures. À partir de 50 € l’A/R en 2ème classe, 118 € l’A/R en 1ère classe (repas inclus). www.tgv-lyria.fr
Les compagnies Air France et Swiss relient Paris et plusieurs villes de province à Zurich.

Se déplacer : La Zürich Card permet de se déplacer dans la ville en tram, funiculaire, bateau... et de bénéficier de gratuités dans les musées. En vente aux distributeurs automatiques du tram.

Formalités : passeport ou carte d’identité.

Monnaie : 1 franc suisse = 0,95 €.

Langues : l’allemand principalement, l’anglais et parfois le français dans les sites touristiques.

Climat : continental, avec des hivers froids et des étés chauds mais rafraîchis par le lac.

Lu 1245 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure

















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com