TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





e-tourisme : 1,3 million de Belges adeptes du web

l’impact de l'emailing dans le secteur du voyage est très élevé


le Mardi 23 Novembre 2004

Selon une enquête réalisée par InSites, en 2004, 1.300.000 Belges ont réservé leurs vacances (en tout ou en partie) via Internet. Par rapport à 2003, ce sont près de 100.000 Belges de plus qui ont utilisé le web pour organiser leurs vacances annuelles.



C'est la réservation d'un moyen de transport sec vers le lieu de destination de vacances qui s'avère la plus populaire. D’après InSites, plus d’un million d’internautes ont réservé par voie numérique leurs places pour des vols ou des déplacements ferroviaires ou maritime. Quant aux séjours complets, 1 surfeur sur 5 aurait réservé leur voyage entier via le web.

85% s’informe via Internet

La grande majorité (85%) des surfeurs belges qui ont réservé un voyage en 2004 s'est informée sur ce voyage via Internet. Environ un internaute belge sur trois aurait déterminé en surfant sur le web son lieu de villégiature. La majorité a, en outre, cherché une information plus précise sur la destination de voyage après l’avoir choisie.

« C'est lorsque quelqu'un a fixé son choix sur une destination que commence la recherche d'informations complémentaires sur Internet. Cette information est d'une aide précieuse pour faire les choix définitifs en matière de transport ou d’hébergement et régler tous les détails relatifs à la destination. », commente Steven Van Belleghem d’InSites Consulting.

Les chiffres d’InSites Consulting montrent, en outre, qu’un internaute sur quatre a consulté plus de dix fois le web à la recherche d'informations pratiques et utiles à propos de ses voyages.

Les faibles budgets s’abstiennent

Les surfeurs disposant d'un faible budget vacances (moins de € 750 par famille) et de peu d’expérience d'Internet n'ont pas toujours le réflexe "web" pour chercher de l'information sur leurs voyages.

Au hit-parade des informations les plus populaires, les informations touristiques consacrées au lieu de villégiature arrivent en tête, suivies par les informations sur les possibilités de logement et les prévisions météorologiques locales.

Les sites de voyages ne répondent pas encore à toutes les attentes

Si la qualité de l’information proposée s’est améliorée ces dernières années, par contre, le sentiment général reste mitigé. « Dans certains domaines, l’internaute qui voyage ne voit pas encore tous ses besoins pleinement satisfaits. Les sites consacrés à l’hébergement, tels les sites des hôtels, reçoivent le plus souvent l’évaluation plus basse », explique Van Belleghem d’InSites.

Et le consultant de marteler : « Comme les attentes des voyageurs sont également très élevées. Les internautes ne se satisfont plus, aujourd'hui, d'une information disponible dans les brochures des voyagistes. Ils s'attendent, sur le web, à une information plus approfondie... des conseils pour leur séjour, des illustrations interactives et plus de photos d'ambiance, par exemple ».

Selon l’enquête d’InSites, de nombreux internautes sont également dubitatifs quant à la qualité des sites portail généraux consacrés aux voyages et des sites liés au transport public. Les sites des compagnies aériennes et des voyagistes bénéficient, en revanche, de bonnes évaluations des surfeurs.

La confiance, principal frein à la réservation de voyages en ligne

L’enquête que consacre InSites au e-travel démontre, d’année en année, que la réservation en ligne de voyage ou d'aspects spécifiques tels que le transport augmente. Il subsiste néanmoins un frein à la réservation en ligne pour une part importante de la population Internet.

« Les vacances annuelles constituent un événement important dans la vie de tout un chacun. Rien ne doit venir ternir ce moment ni causer de stress. De là, sans doute, le frein plus élevé que suscite la réservation de vacances en ligne chez l'internaute par rapport à l’achat d’autres produits », pense Steven Van Belleghem.

Et d’insister« Cela signifie aussi que les sites qui permettent la réservation en ligne de voyages ou de tickets d’avion doivent être plus clairs, plus ergonomiques et plus simples que d’autres sites de e-commerce pour gagner la confiance du surfeur.

Il est important que les voyagistes mais aussi les chaînes hôtelières en tiennent compte dans le futur s’ils veulent convaincre le public en ligne de réserver un séjour de vacances par leur intermédiaire (ndlr : c’est à dire en se passant des AGV et des TO). »

1 Belge sur 5 réagit aux offres de voyages par e-mail

Les Belges qui ont réservé leurs vacances sur le web cette année considèrent la vitesse et le confort comme deux avantages importants. Ils apprécient, en outre, l'étendue de la gamme de voyages proposée en ligne.

L’impact du marketing par e-mail dans le secteur du voyage est très élevé. Près de 20% des internautes qui voyagent ont déjà réagi à une publicité ou à une promotion reçue par e-mail. 15% ont réagi à des mails proposant des offres de dernière minute.

56% des vacanciers belges sont intéressés par des e-mails comprenant des informations de voyages ou des offres de dernières minutes. 35% des internautes réagiraient favorablement aux bons et tickets numériques. Les messages commerciaux par SMS à propos de voyages sont, en revanche, beaucoup moins populaires. A peine 6% des surfeurs belges manifestent leur intérêt.

Commentaires techniques

Ces conclusions sont issues de l'enquête qu'InSites Consulting a consacré au e-travel. 1.345 répondants ont participé à cette enquête après avoir été invités à y participer par e-mail.

L’enquête est représentative de la population Internet belge. A noter cependant que l’institut ne donne pas dans son communiqué les coefficients d’erreurs de l’étude. Or, rien que les données des compagnies aériennes en ce qui concerne les réservations via internet rendent le chiffre de 1,3 million de résa effectués par internet douteux voire en dessous de la réalité.

Une simple adition des chiffres communiques par Ryanair, Virgin Express, Air Polinia, Bizzair, SNBA et Vueling et ce sans compter les compagnies virtuelles des deux grands TO belges, montrent qu’il y a bien plus de réservations effectuées via Internet.

Michel GHESQUIERE - michel.ghesquiere@skynet.be

Lu 1951 fois
Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 20:14 Prise d'otages à l'agence Asieland à Paris

Vendredi 2 Décembre 2016 - 16:15 Selectour : le congrès s'ouvre ce lundi à Québec


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com