TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e
Loading






e-tourisme en 2010 : les grandes tendances et 9 prédictions pour 12 mois

Le m-tourisme poursuit sa croissance


Rédigé par Christophe DOURNAUX le Lundi 4 Janvier 2010

Je cède à la mode qui veut qu'en début d'année les consultants se fendent de leurs prédictions pour l'année nouvelle attestant ainsi de la pertinence de leur compréhension des grandes tendances. Mais bon, l'horizon étant à un an, on trouve généralement dans ce genre d'exercice plutôt des confirmations de tendances émergentes.



En 2010

e-tourisme en 2010 : les grandes tendances et 9 prédictions pour 12 mois

Le m-tourisme poursuit sa croissance

Le mobile est indéniablement une plate-forme extrêmement prometteuse pour le e-tourisme, ce n'est pas une prédiction, mais d'ores et déjà une évidence.

Aussi, il ne faut pas être grand devin pour prévoir que le mobile va rester en 2010 le support privilégié de nombreuses nouvelles applications et de nouveaux développements.

La géolocalisation va permettre de proposer d'avantage de services toujours plus personnalisés. Mais les coûts de développement seront encore assez élevés en 2010 et il faudra attendre vraisemblablement 2011 pour qu'ils aient suffisamment baissé pour permettre à de nombreux protagonistes de suivre le mouvement en proposant leurs applications mobiles.

De plus, le mobile est porteur de nouveaux usages. Cela requière un certain temps d'apprentissage et de diffusion auprès du grand public qui se fera progressivement au fur et à mesure de l'arrivée de nouvelles applications.

Aussi, 2010 sera une année de transition vers l'explosion du m-tourisme attendue plutôt pour 2012.

Les sites de ventes de voyages ne sont plus de simples sites de distribution

Le prix ne peut rester le seul critère de sélection dans le choix d'une prestation touristique, du moins pas pour les grosses agences en lignes qui doivent désormais se préoccuper de proposer d'autres services pour tâcher de conquérir leur clients plus en amont du tunnel de conversion.

Ntamment en proposant d'avantage de contenus et des outils comme les assistants/gestionnaire de voyages ou d'itinéraires, pour se différencier de leurs concurrents et faire la différence.

Le voyage est appréhendé dans toute sa durée

Un voyage, cela se prépare bien à l'avance (sauf amateurs de dernières minutes), cela se vit sur place et c'est un souvenir que l'on conserve et que l'on entretien parfois à son retour. Il y a donc des étapes du voyage pas, peu ou mal couverte par les opérateurs.

Certains ont compris tous le bénéfice de la fidélisation en développant des sites à tendances communautaires de retours de vacances comme Marmara Fit.

En amont de la décision d'achat du voyage, comme vu dans la prédiction précédente, il va y avoir aussi du mouvement.

De même pendant le voyage, en 2010, certains opérateurs vont se préoccuper de proposer des prestations sur place (via internet plutôt que par le mobile pour éviter le surcoût du roaming quand il s'agit d'un voyage à l'étranger) en tarifs négociés via internet sur le modèle des Desks auxquels on s'adresse dans le hall de son hôtel pour trouver des activités sur place.

On réduit les coûts, on numérise tout et on augmente la productivité

Le "e" de e-tourisme va au delà de l'internet. Il désigne la révolution numérique appliquée au tourisme, un mouvement de numérisation des échanges amorcé qui se poursuivra en 2010.

En effet, sous la pression des coûts, les acteurs se préoccupent d'avantage de productivité, d'optimisation et de contrôle des coûts.

Pas besoin de cost-killer pour trouver facilement d'importants réservoir de productivité pour limiter les échanges papiers, automatiser de nombreuses tâches et émissions de documents, ...

Les acteurs du tourisme se e-professionnalisent

Dans la foulée de la prédiction précédente, l'omniprésence d'internet dans l'univers du tourisme et la part qu'il représente aujourd'hui dans la distribution rend le média incontournable.

En 2010, il n'y a plus le choix: il faut s'y mettre sérieusement, se former pour augmenter son niveau et s'approprier d'avantage l'outil via une meilleure compréhension.

Le phénomène de e-professionnalisation des acteurs du tourisme est déjà visible dans les rangs des institutionnels, il se répand en 2010 sur tous les acteurs de la chaîne de production, même les plus petits.

Arrivée du premier pure mobile-player du tourisme

Là, c'est plus un pari qu'une prédiction. Mais bon, il y a toujours eu des pure-players, donc j'attends l'arrivée d'un pure-player du mobile dédié tourisme, une véritable application mobile conçue exclusivement pour le mobile, dans les situations de mobilités, un peu sur le modèle de Metro Paris Iphone.

A suivre ...

Les ambassadeurs locaux sont plus nombreux

Tous les offices du tourisme de la planète se sont lancés dans une course aux Ambassadeurs, ce n'est pas nouveaux.

Mais avec le succès des ambassadeurs de Montreal ( voir la vidéo édifiante sur la stratégie de Montreal) et d'autres initiatives du même genre très axées 2.00.

On peut parier qu'en 2010 la démarche va se renforcer, s'améliorer encore pour voir l'avènement de blogueurs ambassadeurs quasi-professionnels, de puissants prescripteurs maîtrisant les techniques éditoriales et les "ficelles" du web 2.0, capables de faire vibrer une destination sur la toile au point de devenir presque des figures emblématiques de leur région.

Le marketing s'appuie d'avantage sur les réseaux sociaux pour comprendre la demande

On parle beaucoup des enjeux de la e-reputation avec les derniers épisodes d'United Air Lines ( en savoir plus ) ou de Beckie contre Mark & Spencer ( en savoir plus).

Ces exemples témoignent de la puissance du web 2.0 dans la relation client. Au point qu'en 2010, les directions marketing vont prendre enfin la pleine mesure des potentialités marketing du web 2.0 et de cet outil de proximité qui donne enfin une voix retour simple et directe.

Ils vont donc plus systématiquement intégrer les dispositifs sociaux pour sonder le pouls de leurs clients, définir les nouvelles tendances et les nouveaux produits à proposer pour les satisfaire, valider ou infirmer leurs hypothèses.

Twitter et Facebook continuent de fasciner

Effectivement, les success stories à base de Twitter ou de Facebook fascinent les staffs du marketing et de la communication qui rêvent tous de s'approprier ces outils pour mieux les asservir à leurs besoins.

Mais le chemin est difficile. On est encore largement dans l'expérimental et les succès attendus sont inégaux, pas toujours flagrants et rarement à la hauteur d'autres dispositifs plus matures (oups, je vais prendre une volée de commentaires !).

Mais bon, parions qu'en 2010 les pages "pros" ( c'est à dire non personnelles, mais émanent d'ODT, de régions, de communes et d'entreprises) dans Facebook vont encore se multiplier, que les twitts vont encore abonder, au moins juste parce qu'il y a du monde, que ça bouge beaucoup, que c'est à la mode et qu'il faut bien y céder comme tous le monde...

Bonne année 2010 à toutes et à tous !


e-tourisme en 2010 : les grandes tendances et 9 prédictions pour 12 mois
Christophe Dournaux est Consultant en performance e-business.

Anciennement Directeur On Line du TO spécialisé Nouvelles Antilles, il met désormais son expérience et ses compétences au service des entreprises qui souhaitent améliorer les performances de leur site internet.

Il propose dans cette chronique hebdomadaire un regard critique ou pédagogique sur les enjeux et les acteurs de l'e-tourisme.

En savoir plus : www.alexiaetcompagnie.fr

Lu 15978 fois

Notez


1.Posté par LE BIHAN le 05/01/2010 15:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour,

Vos prédictions ne voient-elles pas l'émergence de nouvelles niches, corrélation entre la nouveauté et la techonologie ? Comme par exemple, l'intégration dans un concept général que les voyages commencent et se terminent au domicile et non à l'aéroport. Et qu'en les rendant accessible à 'une techonologie avancée sur le net (free sale, package dynamique, etc), l'e-tourisme verra ces marchés nouveaux éclore en 2010 ? Je me permets d'attirer votre attention sur ce point car cela existe déjà, depuis peu certes, mais s'inscrit dans une logique incontournable.
Au plaisir de lire vos commentaires.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Ombeline POIRON
publicite@i-tourisme.fr
+33 1 85 74 23 33








Dernière heure











Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com