Presse Tourisme > Interview

Jean Da Luz (fondateur et rédacteur en chef de Tourmag) à pressetourisme.com

"l'all inclusive est un vrai danger pour la Tunisie"

( mercredi 29/03/2006 )
Envoyer cet article Jean Da Luz (fondateur et rédacteur en chef de Tourmag) à pressetourisme.com à un ami Envoyer cet article   Imprimer Jean Da Luz (fondateur et rédacteur en chef de Tourmag) à pressetourisme.com Imprimer cet article
Taille du texte : 12px  14px  16px

Il était de passage à Hammamet et à Djerba pour un reportage sur le mégatour organisé par Plein Vent. Jean Daz Luz, le patron et le rédacteur du premier portail des professionnels du tourisme en France  Tourmag, a bien voulu s'exprimer à pressetourisme.com sur le développement touristique en Tunisie et les nouvelles tendances du tourime français
 
Tout d'abord comment jugez-vous le développement touristique tunisien ?
 
Je pense que la Tunisie s'est bien comportée ces dernières années après les évenements de septembre 2001. Elle a intelligement développé le tourisme régional et a également lancé de nouveaux marchés en dehors de ces marchés traditionnels. La Tunisie a su tirer son épingle du jeu en cherchant de nouvelles clientèles comme en témoigne son intérêt pour les marchés chinois et de l'Europe de l'Est. Cependant, je pense qu'il y a un souci au niveau de la stratégie actuelle de développent du all inclusive. A mon avis,il y a un danger qu'on ne voit peut-être pas encore venir et qui risque de s'aggraver dans les années à venir car l'all inclusive gache un petit peu l'environnement économique de la destination.
 
Vous venez de visiter Djerba et Hammamet. Que pensez-vous du produit touristique tunisien ?
 
Je pense que nous avons vu d'excellents produits touristiques à Djerba et Hammamet. Je crois qu'il ait un tourisme de qualité à développer.La période de tourisme de masse est révolue. Aujourd'hui il faut se préoccuper de tourisme  qualitatif notamment culturel et de haut gamme comme la thalassothérapie et le golf.

Mais la demande sur le marché français ne suit pas. A quoi est due cette morosité de l'hiver sur le marché français ?
 
Je pense que le marché français est à la recherche de nouvelles opportunités. La Tunisie ne prend peut-être  pas suffisamment en compte la soif culturelle du touriste français. Je crois que la Tunisie est un pays ami pour la France mais il faudrait étonner de nouveau le touriste français pourqu'il revienne en masse avec de nouveaux produits. La thalassothérapie, le golf et surtout la culture sont des vecteurs d'amélioration des entrées en Tunisie.

Pensez-vous qu'il y a de nouvelles tendances chez le touriste français ?

Je pense que la fibre écotouristique du touriste français est en train de grandir.Il faudrait effectivement trouver en Tunisie des produits qui vont le conforter dans ce sens.
 
Où positionne la Tunisie dans votre site Tourmag ?

Nous avons régulièrement des informations sur la Tunisie. C'est une destination trés importante pour les tours-opérateurs français. Nous en parlons trés souvent davantage sur l'aspect transport aérien qu'au niveau de l'hôtellerie. C'est un marché qui nous intéresse beaucoup. Tourmag du fait qu'il est gratuit et lisible est un vecteur de communication, de lien et de trait d'union entre la Tunisie et ses différents marchés
 
Quel est votre bilan en 2005 ?
 
Tourmag.com se développe trés fortement. Nous sommes aujourd'hui huit salariés. Nous avons 260.000 visiteurs par mois avec deux millions de pages ouvertes. Nous avons une clientèle essentiellement francophone notamment la France, la Belgique, la Tunisie, le Maroc...