TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





.travel : les opérateurs étrangers font main basse sur les noms français !

il vous reste la journée pour protéger vos noms de domaine


Rédigé par La Rédaction (JDL) le Vendredi 21 Décembre 2007

C’est ce vendredi 21 décembre 2007 que Registravel, représentant exclusif pour l’obtention de nom de domaines en «.travel », annonce la remise en vente sur le marché de plus de 6 millions de noms concernés par cette extension. Si vous n’avez pas encore déposé le votre, il ne sera plus protégé.



La société Tralliance, propriétaire de l’extension de noms de domaine .travel, sera tenue ce jour de remettre à disposition du marché l’ensemble des noms de villes, de régions, de pays ainsi que certains mots clefs génériques qui avaient été protégés.

Exit donc les 6 millions de noms « bloqués » depuis une année afin de permettre à chacun de faire valoir ses droits.

Plusieurs milliers de noms de domaine à travers le monde ont été achetés par des offices de tourisme, des mairies, des syndicats d’initiatives, qui ont su tirer profit de cette extension réservée uniquement au secteur du Tourisme.

« Mais ce droit de préemption n’existera plus à partir d’aujourd’hui, constate Pierre Duarte, patron de Expertiz.biz, l’un des concessionnaires de cette extension. « Depuis 15 jours nous enregistrons les pré-réservations des noms qui seront disponibles le 21 de ce mois à minuit.

Or, il faut savoir que 97% des noms français ont été réservés par des acteurs du tourisme implantés à l’étranger. Seul 3% ont été réservés par des acteurs francais. Encore plus étonnant : les régions et OT, ne pèsent que 5%... de ces 3% ! »


Résultat : des noms de régions, de stations ou de sites vont partir à l’étranger… en .travel. Des litiges donc en perspective pour les mois à venir, surtout si aucune marque déposée ne protège le titulaire.

Site internet : www.registravel.travel

Plus de renseignements sur le .travel ici (LIRE)

(*) ICANN (Internet Corporation for Assigned Names and Numbers) a fait valoir ses droits dans cette affaire auprès de Tralliance, basée à Fort Lauderdale en Floride, afin que tous les mots-clefs, expressions, noms de villes, de régions et de pays – à l’exception des noms de marques déposées – soient désormais remis en vente et libres d’achat.

Lu 5107 fois
Notez


1.Posté par Guilaume Leroy le 21/12/2007 10:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
A 195 euros l'enregistrement (contre une vingtaine d'euros pour un .fr en général) pour une durée de 1 an chez le prestataire que vous mettez en avant en fin d'article, on comprend que les agences et autres professionnels du tourisme soient frileux...


2.Posté par Vincent V le 21/12/2007 10:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est clair qu'à ce prix là je ne regarde même pas si celui qui m'intéresse est libre...

3.Posté par Laurent Briquet le 21/12/2007 11:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bien vu.
Le prix est bien entendu l'un des facteurs importants de cette extension c'est pourquoi je me permets d'y apporter quelques précisions :

- Il est clair qu'à 195€, la "polution" des noms de domaine est déjà moins envisageable que sur le .fr ou le .com , d'autant plus que cette extension est réservée aux Entreprises du Tourisme, un particulier n'y a pas accès;

- Une question maintenant : Est-ce qu'à "une vingtaine d'euros pour en .fr en général" il reste encore beaucoup de noms de domaine génériques disponibles sur le marché ??? Vous pouvez aussi trouver du .com à 5 ou 10USD ! C'est encore moins cher ... et encore moins disponible. A titre d'exemple, essayez seulement de trouver "thalasso-tunisie", "location-savoie", "hotel-strasbourg", "sejour-thailande", etc, etc...

- Enfin, le développement de .travel passe par un annuaire mondial des professionnels du Tourisme ainsi qu'un moteur de recherche dédié à cette extension... chaque chose à un prix.

Bien d'autres avantages, plus techniques cette fois, concernent le ".travel" mais je vous laisse les décourvrir sur le site de Registravel ou de Tralliance.

Cordialement.


4.Posté par ylinh de NostalAsie - NostaLatina le 21/12/2007 11:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bienvenue dans la jungle du web. J'essaie de comprendre: un organisme a imaginé une extension .travel avec tous les superlatifs des soi-disantes propriétés de ta marque avec cette extension et que si tu ne s'en achèterais pas, celui qui aurait acheter à ta place peut te nuire ?
C'est peut-être là où l'exception française nous sauvera pour les petits TO spécialisés (beaucoup en France): le client français adorera toujours les .fr, il est trop frileux et pas encore assez internationalisé pour taper .travel quand il veut partir en voyage.
Faire valoir ses droits, moyennant finance. Ce ne sont plus des droits, ce sont des devoirs.

5.Posté par Simon Oliver le 21/12/2007 19:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Vous vous souvenez de l'extension .eu? Panique totale il y a 12 mois pour cet appellation qui coutait 200 euros à l'époque du lancement. Aujourd'hui à 12 euros personne n'en veut. Ainsi va le web ...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com