TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone

Chausey, histoire, traditions, paysages et nature sur les traces de ses habitants et de ses propriétaires

“On ne choisit pas d’être Chausiais, c’est Chausey qui choisit ceux qui resteront un jour, une semaine ou un siècle."



Plus grand archipel d'Europe (73 km²), avec, selon la légende, 52 îles et îlots visibles à marée haute et 365 à marée basse, Chausey est un de nos derniers paradis naturels aux paysages époustouflants avec une histoire et des traditions tout aussi surprenantes.


Rédigé par Michel Jeanne le Lundi 13 Septembre 2021

Chausey, l’archipel des moines, des carriers, des barilleurs, des pêcheurs et des touristes.

Balade grande île © Michel Jeanne
Balade grande île © Michel Jeanne
La Grande Ile, avec ses 45 ha, permet de se balader sur des falaises de granit et des plages de sable blond, le long de son littoral mais, en prenant le chemin de la Fontaine, on se retrouve dans le bocage normand en moins de 50 mètres.

Le tour de l'île à bord de la vedette Joly France et les commentaires érudits du commandant permettent de mieux comprendre comment Chausey évolue au gré des marées et ce, depuis des millénaires.

Au cours d'une balade intime de 8 km, je me propose de vous raconter le Chausey des moines du Mt St Michel entre 1022 et 1558 puis de la gouvernance des princes de Matignon-Monaco entre 1578 et 1740. A partir de cette date et jusqu'en 1890 environ, ce sont les Blainvillais qui vont donner vie à Chausey avec, pour pionnier, Pierre Régnier.

Le XIXème verra le développement "industriel" de Chausey avec l'arrivée massive de barilleurs pour la production de la soude, des ouvriers carriers pour l'extraction du granit sur 37 des 53 îlots hors d'eau et surtout, des pêcheurs Blainvillais et la construction du village qui porte leur nom.

Le XXème mit fin aux activités des carriers et des barilleurs remplacées par la sédentarisation des Blainvillais, le développent de la pêche intensive au homard et du tourisme de masse pour amener Chausey à ce qu'elle est au XXIème : une zone naturelle protégée.

En plus des ses habitants, je vous parlerai aussi des figures marquantes de l'île : Pierre Régnier, déjà mentionné, l'abbé Nolin, les familles Pimors, Harasse et Hédouin surtout Léonie, la Reine des Iles, qui vendra, en 1919, son paradis naturel à de riches estivants dont Jules Durand Couppel de Saint Front, le père du peintre de la marine, navigateur, conteur et bon vivant, Marin Marie, et aussi du célèbre curé, instituteur, infirmier, mécanicien, pêcheur et dernier gouverneur de Chausey, le Père André Delaby.

En 2021, Chausey est protégée par Natura 2000 et le Conservatoire du Littoral. La pêche au homard survit mais est remplacée par la conchyliculture, l'ostréiculture et la vénériculture. La plaisance et un afflux quelquefois trop important de visiteurs tant pour la pêche à pied que pour le loisir mettent son équilibre naturel quelque peu en danger.

Louis Renault et Chausey : une fascination réciproque

Toutefois, ce paradis aurait pu devenir la proie des investisseurs sans scrupules sans l'arrivée de Louis Renault, créateur des usines du même nom. Ce grand capitaine d'industrie a marqué l'histoire de l'île entre 1921 et 1944. En voici la raison :

En 1918, l'unique propriétaire de l'Archipel de Chausey, la Reine des Iles, Léonie Hédouin, n'a pour descendance qu'un neveu affairiste qui, s'il hérite, risque de faire perdre l'âme à son cher archipel. Le souhait de notre Reine est de le léguer à l'Eglise pour qu'il redevienne le sanctuaire religieux qu'il était au temps des moines du Mont Saint Michel. Cette même église, devant l'ampleur des coûts d'entretien et de réparation à effectuer, déclina poliment l'offre. Toutefois, le Chanoine Caron, confesseur de notre chère Léonie, lui, avait des vues sur la somme que pourrait générer la vente de Chausey et en faire profiter à ses œuvres.

Tout au long de 1918, Caron ne va avoir de cesse de trouver une solution et conclure cette vente surtout que la santé de Léonie déclinait rapidement. Il suggéra à Léonie de vendre Chausey à un visiteur de longue date : Jules Durand Couppel de Saint Front, le père de Marin Marie, le célèbre navigateur-peintre de la marine.

Après avoir essuyé un refus poli mais intéressé de ce dernier, Caron réussit à monter un projet financier de Société Civile Immobilière, signé par 3 investisseurs : Jules Durand Couppel de Saint Front, Pierre Fortin et un prête-nom, Zacharie Gélin.

En Janvier 1919, la SCI des Iles Chausey vit le jour juste à temps car notre chère Léonie fut rappelée par son créateur en mai de cette même année.

Caron avait réussi son coup car il empochait les 90 000 Frs de la vente. Hélas pour les nouveaux actionnaires, Chausey coûtait beaucoup plus cher à gérer qu'ils ne pouvaient investir. En 1920, un quatrième amoureux de l'archipel, visiteur de longue date, Georges Crosnier, entrera dans la SCI.

Dès 1921, nos quatre actionnaires vont de difficultés en difficultés mettant en péril l'avenir de l'archipel. Heureusement, Louis Renault va découvrir Chausey, en tomber amoureux et y investir sans compter après une entrée difficile et tumultueuse dans la SCI en 1922.

Il fut autorisé à relever les ruines d'une forteresse construite en 1558. En 14 mois, Il en fit une demeure tout aussi confortable que ses autres résidences en France. Il y engouffra 23 millions de francs, soit l'équivalent de 95 millions d'euro de 2021 !!

Une fois son humble pied-à-terre terminé, il dota l'église de Chausey d'un autel, d'un clocher et d'une seconde cloche. Il fit surélever les granges de la ferme et rénova complètement les maisons en ruine du village des Blainvillais avec installation de WC communs près de la cale à Vergne.

Louis Renault est sans aucun doute le bienfaiteur que Chausey attendait pour rester ce qu'elle est encore au XXI siècle : un havre naturel de paix d'une beauté exceptionnelle, tant pour les Hommes que pour la Nature.

Le tour de l'île en bateau avec les commentaires du commandant permettent compléter la découverte de la Grande Ile et de visualiser ce que les générations précédentes ont vécu pour faire de Chausey ce qu'elle est aujourd'hui.

Les autres balades possibles

● 3 balades commentées sur Granville de 2 à 3 heures 30 :
• La Haute Ville (3, 5 km - 2 heures),
• la Rocque de Lihou (6 km – 3 heures) et
• la Monaco du Nord (7 km – 3 heures 30)
En savoir plus

● 3 balades dans le Havre de la Vanlée :
• balade commentée des marées de vive-eau ,
• balade pique-nique et
• balade pédagogique (10 km,5 : 7 en voiture – 3 ,5 km à pied – 3 heures
En savoir plus

● Les Iles Anglo-Normandes à la journée ou en séjours 2, 3, 4 ou 5 nuits |plus d’infos]
En savoir plus

Les informations pratiques

Granville est accessible par le train, la voiture, le transport en commun, voire le bateau !

Venir en voiture :
De Paris ou Caen par l4A84 sortie Villedieu les Poeles
De Rennes par la A84 sortie Avranches
Les bateaux pour Chausey partent de la Gare Maritime de Granville

Venir en train :
Granville est desservie au départs de Paris Montparnasse, Caen et Rennes

Il y a 2 restaurants sur Chausey mais Mieux vaut réserver.
Il y a une petite épicerie-magasin de souvenirs.
Un pique-nique importé semble la solution idéale


Pour en savoir plus


Contactez le guide

Chausey, histoire, traditions, paysages et nature sur les traces de ses habitants et de ses propriétaires
Michel Jeanne
185, route de coutances - 50350 - Donville les Bains

Mail : michel.jeanne40@gmail.com
Tél. : + 33 (0) 233 513 042
Tél. : + 33 (0) 665 637 342

Site web : randojersey

linkedin

Lu 1299 fois
Notez

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 6 Octobre 2021 - 11:00 Bayeux la romanesque

Mardi 5 Octobre 2021 - 11:00 Balade méditative à Cabourg, la romantique








































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Nos Médias
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • TravelManagerMaG
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias