TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading

TourMaG.com - Destination Espagne


Et toujours une fête pour les gourmands en Espagne !


Savoureuse, riche, colorée, généreuse, la gastronomie espagnole est réputée pour réjouir les palais ! Entre les recettes familiales transmises depuis de longues générations et la cuisine d’avant-garde des tables branchées, il existe des possibilités de dégustation à toute heure et en tous genres.
À accompagner bien sûr de quelques-uns des meilleurs vins du monde.



Et toujours une fête pour les gourmands en Espagne !

LES PRODUITS TRADITIONNELS

Derrière les soucoupes qui fleurissent sur les comptoirs des bars à tapas, au-delà des gazpachos et paellas largement expatriés, il existe d’autres spécialités traditionnelles que les cuisinières se transmettent de mère en filles et qui, à elles seules, peuvent faire l’objet d’un itinéraire plein de saveurs, à conseiller aux gourmands.

L’incontournable jambon, dont il existe, derrière la star qu’est le « pata negra », de nombreuses autres interprétations locales, en fonction de races plus méconnues mais toujours descendantes du cochon noir ibérique d’origine, que chaque région a à cœur de remettre désormais aux goûts du jour. Quatre régions détiennent une appellation d’origine, l’Estrémadure, la région de Salamanca, la sierra de Huelva et los Pedroches de Cordoba.
Plus sophistiquées sont les charcuteries typiques, saucisses, saucissons, caillettes, terrines, chorizos, sans oublier les préparations de volailles, oies et canards, que l’on déguste dans le sud du pays.

Toutes les régions d’élevage, y compris sur les archipels, ont développé leurs propres fromages. Riches en calcium et en lipides, ils sont préparés selon des techniques ancestrales, du plus frais au plus raffiné. En règle générale, on parle de brebis en Castille et en Estrémadure, de vache en Galice et dans les Asturies, et de chèvre en Catalogne, Murcie et sur les îles Canaries.

Coquillages et crustacés font le bonheur des pêcheurs et des restaurateurs de Galice et de Cantabrie. Face au parc marin des Îles atlantique, les rivages, tout à tour rocheux et sableux, délivrent généreusement des moules énormes, des couteaux timides, des ormeaux nacrés et des pouces-pieds iodés. Un régal rare pour amateurs de fruits de mer. A compléter avec les plus classiques salades de poulpe ou les plus rares civelles à l’époque du frai des anguilles au Pays basque.

Luxueux, plus confidentiels, mais qui peuvent intéresser un voyageur gastronome avisé, des produits de niche encore peu diffusés : le caviar de Navarre, le foie gras des Pyrénées, les truffes noires de Soria et de Huesca, le saumon fumé de Vizcaya et des Asturies, ou le safran d’Albacete, qui fait merveille dans les paellas.
Sans oublier les pâtisseries, les chocolats, les fruits confits et autres joyeusetés sucrées sans lesquelles un Espagnol ne se sent pas repu.

Une huile d’olive à la saveur poivrée relie tous ces produits dans un même élan. Qu’elle fasse frire les tortillas, arrose les rôtis d’agneau, mouille les purées de fèves ou de cocos, assaisonne les salades de légumes colorés en toute saison, elle est de toutes les tables !
Cultivée et récoltée sur tout le pourtour méditerranéen, l’olive peut vous raconter l’histoire de l’Espagne à elle seule. Une Route européenne relie les oliviers espagnols à leurs frères français, italiens, grecs et maghrébins.

L’Office de Tourisme Espagnol propose sur son site quelques itinéraires mêlant les principales cités historiques à des découvertes gastronomiques ciblées.

LES TABLES BRANCHÉES

Voilà plusieurs années déjà que les cuisiniers espagnols, formés à l’international, font preuve d’une réelle maîtrise de la haute gastronomie. Les guides spécialisés décernent chaque année des étoiles de plus en plus nombreuses à des chefs de renommée mondiale.
Le plus célèbre d’entre eux, Ferran Adrià, patron de l’ancien El Bulli à Rosas, a été élu cinq fois meilleur restaurateur du monde et parraine aujourd’hui une Université culinaire internationale à San Sebastian.
Sont à recommander sans modération des établissements comme le Celler de Can Roca à Gérone, le Mugaritz et l’Arzak de San Sebastian, qui figurent dans les dix premières adresses, ou le Diverxo à Madrid, une étoile montante parmi d’autres. Le guide Michelin a décerné ses trois étoiles prestigieuses à huit établissements de la péninsule, tandis que 170 autres sont gratifiés d’1 ou 2 étoiles. Comme le Diverxo à Madrid

Créativité, réinterprétation des plats traditionnels, travail des produits locaux sont au menu de tous. De quoi enchanter les palais des voyageurs connaisseurs, et leur permettre de fructueuses comparaisons avec nos Bocuse et autres Troisgros.

LE ROYAUME DES TAPAS À TOUTE HEURE

L’Espagnol mange à toute heure, souvent à l’extérieur, climat oblige. On le rencontre le matin devant un épais chocolat chaud dans lequel il trempe, ou plutôt fait tenir debout, un churro de pâte à beignet frite. La journée peut commencer.
Ensuite il grignotera volontiers au fil de ses allées-et-venues. De minuscules comptoirs dans des ruelles étroites, ou quelques tables en bord de trottoir, l’accueilleront pour quelques instants de réconfort, avec un café, un verre de vin, un xérès, et de purs délices à grignoter.

Plus tard, à l’heure sacrée de l’apéritif, il rejoindra un bar à tapas, ou à pintxos comme on les nomme au Pays basque, et il appréciera leur atmosphère conviviale en même temps que de multiples petites bouchées de tout et n’importe quoi, mais toujours pleines de saveurs et de parfums. Des coupelles de patates, fromages, crevettes, escargots, olives, tomates, chorizo, morceaux d’omelette, de poisson, de viande fumée, posées devant des petites tasses de sauces diaboliques, à l’ail, au piment, à la morue, aux herbes, et il ne reste plus qu’à commander un autre verre de vin.

Les bars à tapas sont une religion en Espagne. Aucun circuit digne de ce nom ne peut faire l’économie d’une soirée à partager dans l’un d’entre eux. Le véritable moyen d’entrer en contact avec les habitants de la ville et d’en sentir battre le vrai rythme.

DES CAVES INOUBLIABLES

Certains des meilleurs vins du monde sont aujourd’hui élevés dans les caves d’Espagne et parcourir leurs itinéraires est un plaisir renouvelé à chaque étape. Il existe plusieurs Route des Vins sur la péninsule, qui peuvent servir de fil rouge à des itinéraires thématiques ou accompagner des découvertes culturelles classiques : les vins de La Rioja, le vin de La Manche, le vin de Navarre, le Ribera del Duero, le vin du Penedès, les blancs doux des Rias Baixas, les vins de Ciudad Real, de Cordoue ou de Murcie, les appellations d’origine de la région de Valladolid comme le célèbre Toro, et tant d’autres, à découvrir au fil des chemins.

L’époque des vendanges est idéale pour parcourir des villages en fêtes, plus joyeuses et colorées les unes que les autres. Le voyageur y est accueilli, dans la plus pure tradition ibérique, avec cœur et chaleur. La garantie d’un voyage réussi !

Rédigé par La Rédaction le Vendredi 22 Mai 2015
Lu 894 fois

Notez

Dans la même rubrique :
< >


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure











TourMaG.com  

Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages, DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et TourMaGEVENTS.com, l'agenda des événements du tourisme.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
TourMaGEVENTS.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com