TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone

La Côte d'Opale, un littoral délicieusement sauvage



C'est la plus septentrionale des côtes françaises. L'une des plus sauvages aussi et plus méconnue. Mais plus pour longtemps ! Avec ses plages à perte de vue et sa nature luxuriante, la Côte d'Opale promet dépaysement et lâcher prise.


Rédigé par Ludivine Fasseu le Mercredi 22 Septembre 2021

Une palette incroyable de couleurs

© F. Coisy Hardelot
© F. Coisy Hardelot
L'anecdote est souvent racontée lorsque l'on évoque la façade maritime du nord de la France.

C'est un peintre qui a baptisé ainsi la Côte d'Opale, fasciné par sa lumière si particulière. « Y a-t-il dans la nature quelque chose qui possède cette diversité de coloration sans cesse changeante ? Oui, il y a l'Opale, cette pierre précieuse aux tons laiteux, qui jette tour à tour la série des éclats de vert et de rouge », écrivait-il au début du siècle dernier alors qu'il participait à la naissance du Touquet-Paris-Plage.

Édouard Lévêque n'est pas le seul artiste à avoir été subjugué par l'atmosphère singulière de la Côte d'Opale. « Le trajet de Calais à Boulogne est une ravissante promenade. La route court à travers les plus beaux paysages du monde », témoignait Victor Hugo dans une lettre à sa fille Adèle en 1837.

Des grands espaces

Wissant © Eric Desaunois - Les Deux Caps
Wissant © Eric Desaunois - Les Deux Caps
Quels paysages en effet !

De Dunkerque tout au nord, à Berck-sur-Mer aux portes de la baie de Somme, la Côte d'Opale a quelque chose d'absolument singulier, d'indéfinissable même. Longtemps oubliée au profit des plages méditerranéennes, elle a échappé à un bétonnage massif. Et c'est bien ce qui fait son charme aujourd'hui. On respire sur la Côte d'Opale. A pleins poumons même ! On se délecte de son authenticité, de ses anciens villages de pêcheurs et de ses grands espaces. Cette lumière, si caractéristique, illumine des contrées sauvages encore préservées.

Les plages s'étendent à perte de vue. Lorsque la mer se retire, elle semble se confondre avec le ciel. Le spectacle est permanent, grandiose. Les enfants peuvent courir comme bon leur semble, faire virevolter leur cerf-volant, construire des châteaux de sable titanesques, sans se soucier de savoir s'ils vont gêner les voisins. Les marcheurs (et ils sont nombreux) peuvent s'adonner à leur sport favori sans slalomer entre les serviettes !

Une destination bien-être

© Y. Cadart
© Y. Cadart
Il souffle un vent de liberté sur la Côte d'Opale.

A l'heure du slow-tourisme, voilà une destination bien-être, idéale pour lâcher prise et faire le plein de nature. La rencontre entre la mer et la terre a donné naissance à des trésors naturels insoupçonnés. A quelques kilomètres de Calais, les caps Blanc-Nez et Gris-Nez jouent les vedettes sur les cartes postales. Labellisés Grand Site de France, ils sont parcourus par des sentiers de randonnée et offrent des points de vues imprenables sur les falaises britanniques. Au phare du Gris-Nez, vous êtes au point le plus proche de l'Angleterre !

© Nausicaá
© Nausicaá
La Côte d'Opale foisonne de sites remarquables. Citons les Dunes de Flandre, près de Dunkerque qui étalent 1 000 hectares de dunes jusqu'à la frontière belge, la réserve naturelle du Platier d'Oye à Oye-Plage et ses airs de petite Camargue avec ses oiseaux, la forêt et le massif dunaire d'Ecault près d'Hardelot qui mêlent nature et histoire, sans oublier les baies de Wissant, de Canche et d'Authie, précieux corridors écologiques !

De la mer aux marais

Marais © K. BRUNIX
Marais © K. BRUNIX

Marais © F. Legris
Marais © F. Legris
A une trentaine de minutes en bus, le marais audomarois dévoile un décor tout aussi enchanteur.

Cette fois, c'est la conquête des hommes dominant les eaux qui se lit dans les paysages. Imaginez plus de 700 kilomètres de canaux et de parcelles cultivées à sillonner en barques ! Entre marais et cours d'eau, on privilégie la rencontre des petits producteurs et on savoure les spécialités locales.

Labellisé par l'Unesco, le marais audomarois abrite la Réserve naturelle nationale du Romelaëre, un petit paradis vert né de l’exploitation des tourbières. La visite emmène au fil d’un cheminement sur pilotis à travers des roselières, des prairies humides et des bois tourbeux. Une nature florissante avec plus de 1 000 espèces végétales et animales dont 160 espèces d’oiseaux rares et protégées

Authentique et dynamique

Kitesurf © E. Desaunois
Kitesurf © E. Desaunois
Pittoresque, la Côte d'Opale jouit aussi d'un vrai dynamisme.

A deux heures de Londres, Paris et Bruxelles, les stations balnéaires rivalisent de fantaisie pour proposer des activités tout public. Les grandes cités historiques telles que Dunkerque, Calais et Boulogne-sur-Mer possèdent de belles capacités d'hébergement et se prêtent à tout un panel de visites thématiques : culturelles, gastronomiques, sportives, insolites, etc.

Les chiffres parlent d'eux-mêmes. Depuis 10 ans, la courbe des séjours est exponentielle en Côte d'Opale. Ses voisins Belges, friands de nature et de culture, sont d'ailleurs très nombreux à franchir la frontière, dès qu'un rayon de soleil éclaire cette fabuleuse destination.


Lu 1805 fois
Notez

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 22 Septembre 2021 - 21:20 Nausicaá, une expérience absolument inoubliable





CONTACTEZ-NOUS
Pour toute demande concernant Nausicaá :
03 21 30 99 99
resa@nausicaa.fr

Site web :
www.nausicaa.fr





































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Nos Médias
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • TravelManagerMaG
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias