Nos bureaux sont fermés du 01/08 au 21/08. Retour de la newsletter quotidienne le 22/08/2022. Bel été !
TourMaG.com, le média spécialiste du tourisme francophone


République Dominicaine, à la rencontre de plusieurs cultures



Son histoire et son brassage culturel, historique et géographique ont donné à la République Dominicaine un patrimoine architectural et culturel d’une exceptionnelle richesse. Au fil des siècles Taïnos, Espagnols, Africains, Français ont peuplé l’île et ont marqué à jamais de leur empreinte la culture dominicaine. A travers le pays 300 monuments historiques aujourd’hui classés Patrimoine culturel immatériel de l’Humanité par l’UNESCO en sont les témoins . 44 musées par ailleurs sont regroupés au sein d’un réseau national.


Rédigé par le Samedi 2 Juillet 2022

© OT République Dominicaine
© OT République Dominicaine
Un peu d’histoire : lorsqu’il débarque sur l’île le 5 décembre 1492 Christophe Colomb rencontre les Indiens Taïnos, la plus ancienne civilisation des Caraïbes, un peuple pacifique qui vit de la chasse, de la pêche et de l’agriculture.

Cette île il la nomme La Hispaniola (la petite Espagne), un acte qui marque la rencontre de deux cultures et le début d’un échange de coutumes et de croyances encore préservées de nos jours.

Sur les traces de conquistadors à Santo Domingo

© OT République Dominicaine
© OT République Dominicaine
L’histoire des conquistadors se revit en flânant dans les rues de Santo Domingo première cité européenne du Nouveau Monde. Inscrite au Patrimoine Mondial de l’Unesco la ville coloniale abrite de nombreux bâtiments historiques, espaces culturels et musicaux.

La plus vieille ville du Nouveau Monde est fière d’abriter la première rue pavée, la première cathédrale, la première cour vice-royale, les premières maisons royales, la première forteresse de style médiéval, le premier monastère, la première université et le premier hôpital du continent américain...

Expositions photos, galeries d’art... La ville possède le plus grand nombre de musées des Caraïbes et d’Amérique Centrale. En les visitant, à travers les objets, les toiles et documents exposés ainsi que les sculptures, costumes et meubles de différentes époques et religions, on découvre l’origine de l’identité dominicaine.

Parmi les musées et sites incontournables citons le Musée d’Art Moderne, le Musée de l’Homme Dominicain, le Musée du Monde de l’Ambre, le couvent des Dominicains, la Maison de la Monnaie, le Musée des Maisons royales...

De l’art rupestre aux peintures naïves

L’histoire de l’art a débuté avec les peintures rupestres des premiers habitants, les Taïnos. Les peuples européens ont par la suite laissé de profondes influences dans l’architecture, l’orfèvrerie, la peinture et la sculpture dominicaines.

Deux courants artistiques prédominent, la peinture naïve et une autre, plus authentique et « signée ». Parmi ce courant, on peut citer Jaime Colson qui étudia en France dans les années 20, Justo Susana, dont les œuvres sont célèbres jusqu’à New-York, Candido Bidó, promu peintre national, Marcial Báez qui tire son inspiration des Indiens Taïnos ou Guillo Pérez, influencé par le Greco Velásquez...

L’artisanat dominicain se caractérise par un large éventail de styles et de techniques de plus en plus recherchés. Les bijoux sont souvent confectionnés à partir de matières comme l’ambre, le larimar (pierre naturelle bleue veinée de blanc), l’os, la corne et la noix de coco. L’argile, la porcelaine, le bois, le cuir, le chanvre et le guano servent également de matière de base pour l’élaboration d’articles décoratifs, de bijoux ou d’objets religieux.

© OT République Dominicaine
© OT République Dominicaine
Le saviez-vous ? La République Dominicaine est le deuxième producteur mondial d’ambre au monde. Considéré comme un joyau cette résine fossile est formée à partir de la sève d’arbres secs. L’ambre dominicain se différencie de l'ambre de la Baltique par sa transparence constante et le grand nombre de fossiles, témoin de l'existence d'une forêt tropicale disparue. On lui donne un âge de près de 40 millions d’années.
L'ambre le plus ancien et le plus dur provient de la région montagneuse au nord de Santiago de los Caballero. Le Larimar, gemme très rare, de couleur bleu turquoise veinée de blanc, se trouve exclusivement en République Dominicaine, dans la Sierra de Bahoruco, et nulle part ailleurs au monde.
Au Musée de l’Ambre à Puerto Plata, on retrouve la fameuse pièce d’ambre visible dans le film Jurassic Park.

© OT République Dominicaine
© OT République Dominicaine
Le cigare dominicain

La culture du tabac fait partie intégrante de l’héritage dominicain. D’une tradition paysanne, elle s’est transmise de génération en génération pour faire aujourd’hui de la République Dominicaine le plus grand producteur de tabac dans le monde et, depuis 25 ans, le premier pays exportateur de cigares Premium (entièrement fabriqués et roulés à la main).

Plus de 280 millions de cigares Premium sont exportés soit 42% du marché mondial d’exportation.

Considéré aujourd’hui comme l’un des meilleurs du monde le tabac est mis à l’honneur au Musée Dominicain du Tabac dans la ville de Santiago de los Caballeros au cœur d’une région où se trouvent les 250.000 hectares de plantations de tabac. Au programme de la visite, toutes les informations et démonstrations sur le vieillissement, la fermentation et la sélection de tabac depuis sa cueillette dans les plantations jusqu'à sa transformation en cigare ou cigarette.

Parcourez la République Dominicaine


Lu 1836 fois
Notez





CONTACTEZ-NOUS
OT de la République Dominicaine
01 43 12 91 91
france@godominicanrepublic.com

www.godominicanrepublic.com/fr/


































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Google News
  • Nos Médias
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • TravelManagerMaG
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias