TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Bouches-du-Rhône : les professionnels du tourisme veulent capitaliser sur les bénéfices de MP2013

table ronde à l'occasion du 13e forum "13 à Propos"


Rédigé par Pierre Coronas le Jeudi 14 Novembre 2013

Comme prévu, MP2013 a permis de booster la fréquentation touristique à Marseille et en Provence en 2013. Mais au-delà des chiffres, les professionnels du territoire ainsi que ses habitants constatent que l'année a également permis aux Bouches-du-Rhône et, plus particulièrement, à sa préfecture d'enregistrer d'importants bénéfices en terme d'image et de notoriété. En France comme à l'étranger.



Le MuCEM est certainement l'équipement le plus emblématique de "Marseille Provence 2013, capitale européenne de la culture" - Photo P.C.
Le MuCEM est certainement l'équipement le plus emblématique de "Marseille Provence 2013, capitale européenne de la culture" - Photo P.C.
Dans quelle mesure « Marseille Provence 2013, capitale européenne de la culture » (MP2013) a-t-il été bénéfique pour le tourisme dans les Bouches-du-Rhône ?

C'est afin de répondre, en partie, à cette question, que plus de 220 professionnels du secteur étaient réunis ce jeudi 14 novembre 2013, dans l'auditorium du MuCEM à l'occasion de la 13e édition du forum « 13 à Propos ».

La journée a débuté par une table ronde à laquelle participaient, entre autres, Isabelle Brémond, Directrice de BDR Tourisme, Bruno Suzarelli, Directeur du MuCEM, Bertrand Collette, Directeur de projet à MP2013, Didier Cerboni, Directeur de l'Office de Tourisme (OT) de Martigues, et Cécile Wanko, Directrice de Lumières et Patrimoine.

Leurs échanges, auxquels se sont ajoutés les interventions de collaborateurs de l'OT du département, ont permis de dresser le bilan touristique de MP2013 et de présenter les orientations pour 2014.

+ 6 % de nuitées et +10 % de touristes

L'assistance a notamment pu apprendre que l'année de la culture a, avant tout, permis de booster l'activité des hôteliers marseillais et provençaux : entre début janvier et fin août 2013, le nombre de nuitées dans les établissements des Bouches-du-Rhône a augmenté de 6 % (2,44 millions au 31 août 2013).

Si le démarrage de l'année a été poussif jusqu'à la fin du premier trimestre, la fréquentation a grimpé en flèche à partir d'avril 2013.

Avec des pics enregistrés autour de l’ascension et du pont du 8 mai mais également au moment de gros événements entrant dans le cadre de MP2013 comme « Le Vieux-Port entre Flammes et Flots » les 3 et 4 mai 2013, le Feu d'artifice du 14 juillet et Trans'Humance les 7, 8 et 9 juin 2013.

Les prix des chambres ainsi que le revenu par chambre disponible (RevPAR) ont connu des courbes analogues. Un pic à +11,9 % du RevPAR a d'ailleurs été enregistré en juin 2013.

Parmi les clients des adresses du département en 2013, 69 % sont Français et 31 % étrangers. Parmi ces derniers, 70 % viennent d'Europe ; il s'agit en grande majorité d'Allemands, mais aussi des Italiens, des Belges, des Espagnols ou des Britanniques.

Les Américains représentent 13 % des voyageurs étrangers qui ont dormi au moins une nuit dans un hôtel bucco-rhodanien entre janvier et août 2013. Par ailleurs, avec la montée en gamme de l'offre hôtelière de la zone, de nouvelles clientèles sont apparues : on compte ainsi 13 000 nuitées de Chinois et autant d'Australiens.

Sur la même période, le nombre de touristes a connu une hausse de 10 % par rapport à 2012. Quant à la fréquentation étrangère dans le département, elle a progressé de 17 %. Des résultats globalement très positifs mais qui varient selon les territoires.

Si Aix-en-Provence, Marseille ou Arles ont largement profité de MP2013, d'autres zones comme la Camargue, la Côte Bleue ou les Alpilles constatent aussi des retombées positives mais à un niveau moindre.

1,5 million de visites en 5 mois pour le MuCEM

Mais au-delà de l'aspect purement statistique et des effets en terme de fréquentation touristique, MP2013 a surtout permis à la destination d'agir sur son image et sa notoriété. Et, sur ces points, l'impact est plutôt très bon, à en croire les résultats de divers travaux présentés dans le cadre de la table ronde.

Ainsi, selon une étude de BVA pour BDR Tourisme réalisée début septembre 2013 auprès d'un panel représentatif de la population française, 63 % des Français ont entendu parler de MP2013 – la majorité par le biais de l'émission "Des Racines et des Ailes" diffusée sur France 3.

Parmi les personnes interrogées, 33 % déclarent avoir envie de venir à Marseille et en Provence et 70 % estiment que l'année a permis de renforcer la dimension culturelle de la destination.

L'OT avait commandé à l'institut une autre enquête auprès d'un panel représentatif de la population résidente des Bouches-du-Rhône. Elle révèle que pour 82 %, MP2013 a permis de parler de la destination sur un nouveau registre.

Par ailleurs, 80 % des sondés considèrent que l'événement a diffusé une image positive du territoire. Ils sont autant a constater qu'il a dopé la fréquentation touristique et qu'il a créé une dynamique qu'il faut veiller à prolonger après 2013.

Sur ce point, les habitants du département partagent le point de vue de professionnels locaux du tourisme. Tous s'accordent à dire qu'il est indispensable de capitaliser sur les bénéfices de MP2013 et que l'impact de l'année de la culture doit perdurer en 2014.

Ainsi, selon Bertrand Collette, Directeur de Projets à MP2013, "un nouveau paysage culturel est apparu à Marseille et en Provence en 2013. Et il va perdurer".

L'année n'est pas encore terminée mais on compte déjà 3,8 millions de visites pour les musées et les expositions du territoire, soit plus du double qu'en 2012. A lui seul, le MuCEM en compte 1,5 million, cap franchi le 7 novembre 2013, soit 5 mois jour pour jour après son ouverture au public.

Le site figure d'ailleurs désormais au Top 50 des musées les plus visités au monde. Une fréquentation qu'il est nécessaire de nuancer en précisant que seul un tiers des visiteurs ont payé pour voir les expositions. Les deux autres tiers n'ont fait que visiter le bâtiment.

Faire de Marseille "une véritable destination de tourisme culturel"

Les professionnels du tourisme ont toutes les cartes en main pour poursuivre la dynamique en 2014. Pour Bruno Suzarelli, Directeur du MuCEM, Marseille et la Provence devraient profiter de l'offre en matière de musées et d'expositions dans l'avenir.

Selon lui, MP2013 a permis de créer "un réseau de musées qui s'ils travaillent ensemble, peuvent faire un tabac et permettre à Marseille de devenir une véritable destination de tourisme culturel."

Pour son site, il s'est fixé l'objectif d'augmenter la part d'étrangers parmi les visiteurs – elle est de 20 % pour 2013 – et d'enregistrer au moins autant d'entrées en 2014 qu'en 2013. Pour cela, deux nouvelles séries d'exposition sont prévues.

De son côté, Isabelle Brémond, Directrice de BDR Tourisme, estime qu'il est nécessaire de faire en sorte que les acteurs touristiques et culturels, ainsi que les institutions publiques et les entreprises privées puissent continuer de travailler "main dans la main".

Une transition 2013/2014 qui sera symbolisée par une nouvelle grande fête populaire programmée dans divers lieux du département le 31 décembre 2013. Elle sera animée, comme les soirées d'inauguration par le Groupe F.

Des retombées médiatiques de grande ampleur

Lors du forum « 13 à Propos », BDR Tourisme a également dévoilé les résultats d'une étude sur les retombées médiatiques, en France et en Europe, sur Marseille et sa région entre janvier et fin juin 2013.

On y constate qu'en moyenne 462 articles leur ont été consacrés chaque mois, contre 90 en 2012. Ce qui correspond à environ 1,3 milliards de lecteurs touchés.

Après un départ sur les chapeaux de roue avec l'inauguration, en janvier, la couverture est retombée en février. Elle a ensuite connu une montée en puissance jusqu'en juin 2013.

Les villes les plus citées dans les journaux français et européens sont, dans l'ordre : Marseille (2 097), Aix-en-Provence (609), Arles (394), Aubagne (259), Martigues (2013), Istres (143), Salon-de-Provence (123), La Ciotat (115), Cassis (83) et port-de-Bouc (79).

Les responsables de BDR Tourisme estime que pour bénéficier d'une visibilité équivalente, il aurait fallu dépenser un total de 37 millions d'euros en achat d'espaces publicitaires pour l'ensemble du territoire.

Lu 2196 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com