TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





CDT : le budget moyen compris entre 1,5 et 2,5 millions d’euros

étude nationale réalisée par la FNCDT et l'ADF


Rédigé par La Rédaction (CE) - redaction@tourmag.com le Mercredi 14 Décembre 2005

La FNCDT et l'Assemblée des départements de France a publié les résultats de son étude nationale. Il apparaît que pour un conseil général (en chiffres absolus), les dépenses consacrées au développement touristique (investissement + fonctionnement) représentent une moyenne comprise entre 3,5 et 4,5 millions d’euros.



CDT : le budget moyen compris entre 1,5 et 2,5 millions d’euros
L’Assemblée des Départements de France (ADF) et la FNCDT a lancé un questionnaire auprès des 102 Conseils généraux. "Ce dernier couvrait 7 aspects de la mise en œuvre de la compétence « tourisme » par les Départements tels que la stratégie du Conseil Général, ses interventions, ses ressources…" souligne le communiqué.

Voici la synthèse de ces travaux publiée par les 2 partenaires :

Des moyens ambitieux

Le Conseil Général dispose d’un certain nombre de ressources spécifiquement affectées au tourisme. Pour ce faire, il s’appuie sur un organisme d’expertise et de conseil, directement opérationnel au service du département : le Comité Départemental du Tourisme (CDT) qui assure des fonctions de gestion de l’information touristique, de conseil marketing, d’assistance administrative, de promotion, et de conception de produits touristiques. Les CDT témoignent de la volonté des Conseils Généraux d’accorder toute la souplesse et l’efficacité nécessaire aux politiques départementales du tourisme.

Plus globalement, le Département (Conseil Général et CDT) emploie en moyenne plus de 20 personnes. Le CDT dispose d’un budget moyen compris entre 1,5 et 2,5 millions d’euros.

Des ressources financières conséquentes

En 2004-2005, les Conseils Généraux ont consacré environ 1 % de leur budget global d’investissement en direction du tourisme (0,75 % pour le budget fonctionnement). Le Département est de loin la collectivité territoriale qui s’implique le plus dans le financement des projets touristiques.

Pour un conseil général, en chiffres absolus, les dépenses consacrées au développement touristique (investissement + fonctionnement) représentent une moyenne comprise entre 3,5 et 4,5 millions d’euros. 

Le département, échelon pertinent pour la mise en œuvre d’un tourisme concerté

Les interventions du département se caractérisent par une volonté de coordination et de transversalité.

Coordination : le Conseil Général subventionne les acteurs locaux compétents et développe avec eux de nombreux partenariats. Ces objectifs sont établis dans un schéma départemental de développement touristique.

Transversalité : la politique départementale se décline au pluriel : soutien à l’hébergement (hôtellerie et équipements de plein air), développement de voies vertes et de plans de randonnée pédestre, mais aussi la promotion touristique du Département en France et à l’étranger. Le Conseil Général intègre ses actions au service de problématiques plus larges : développement local, transport, environnement et sports de pleine nature.

Le devenir des politiques départementales du tourisme

Le positionnement du département est reconnu par tous comme pertinent pour la mise en œuvre d’une politique de proximité en matière touristique, ainsi que pour l’organisation d’une concertation efficace avec les communes et leurs groupements.

Néanmoins, il apparaît évident que le principe de compétence partagée, en l’absence d’une bonne coordination, ne permet pas une mise en oeuvre efficiente de programmes structurants. Ces problématiques font l’objet d’une vaste réflexion de la part des Conseils Généraux, qui développent un certain nombre de pistes :

- S’appuyer sur le principe de la contractualisation entre les acteurs touristiques.
- Encourager la structuration du département en territoires de destinations, ce qui suppose un resserrement des liens avec les intercommunalités.
- D’autres réflexions sont également à l’œuvre, comme la refonte du dispositif de la taxe de séjour, pour laquelle le département peut lever une part additionnelle.

Source FNCDT et ADF

L’intégralité est disponible sur www.departement.org et sur www.fncdt.net

Lu 1249 fois
Notez

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com