TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Didier Leonetti : "La clientèle italienne a fait défaut cet été en Corse...''

L'interview du directeur de l'ATC


Rédigé par Pierre Coronas le Mercredi 29 Août 2012

Comme l'ensemble des destinations françaises, la Corse a connu un mois de juillet 2012 difficile en termes de fréquentation touristique. Défection des visiteurs italiens en proie à la crise, tarifs des liaisons entre l'île et le continent trop élevés... Didier Leonetti, directeur de l'Agence du Tourisme de la Corse, fait le bilan de l'été 2012 pour TourMaG.com. En attendant septembre et la fin de la saison.



Pour Didier Leonetti, directeur de l'ATC, la Corse se doit d'attirer de nouvelles clientèles étrangères - Photo DR
Pour Didier Leonetti, directeur de l'ATC, la Corse se doit d'attirer de nouvelles clientèles étrangères - Photo DR
TourMaG.com - Alors que le mois d’août 2012 touche à sa fin, quel bilan faites-vous pour l’été 2012 en ce qui concerne le tourisme en Corse ?

Didier Leonetti :
"Malgré une baisse significative de la fréquentation pour de nombreuses destinations, la Corse a su résister à cette crise. La fréquentation n’est pas homogène, elle varie selon les territoires et les types d’hébergement qui sont très diversifiés en Corse.

Au mois de juillet 2012, la destination a enregistré une baisse du trafic passagers aérien et maritime de 4% tandis que le mois d’août 2012 devrait être équivalent à 2011.

Quoiqu’il en soit, il faudra bien évidemment attendre le mois de septembre 2012 pour pouvoir dresser un véritable bilan de l’été."

TM.com - 6 millions d’Italiens ne seraient pas partis en vacances cette année. Avez-vous ressenti leur absence sur la fréquentation touristique en Corse pendant cet été 2012 ?

D.L :
"La clientèle italienne a fait défaut cet été en Corse avec une baisse enregistrée en juillet 2012 sur le trafic maritime vers l’Italie de - 14%. Cependant les indicateurs du mois d’août 2012 sont plus positifs."

Une stratégie pour rééquilibrer les clientèles

TM.com - Avez-vous pour objectif d’attirer de nouvelles clientèles en Corse afin de compenser la défection des visiteurs italiens ?

D.L :
"Ces chiffres de l’été confortent l’Agence du Tourisme de la Corse (ATC) dans la stratégie mise en place qui vise à rééquilibrer les clientèles européennes en privilégiant nos actions sur cinq marchés prioritaires : Grande Bretagne, Belgique, Allemagne, Suisse et Scandinavie.

Ainsi, nous avons pu enregistrer une hausse significative des clientèles suisse et scandinave ainsi que le maintien de la clientèle allemande. Bien évidemment, nous allons poursuivre les actions sur les marchés italien et français en adaptant notre marketing à l’évolution de ces clientèles."

TM.com - Certains professionnels dénoncent les tarifs trop élevés des liaisons entre le Continent et l’ile. Qu’en pensez-vous ?

D.L :
"Le Transport est essentiel au développement de notre économie touristique. Il est vrai que l’aspect tarifaire est important, aussi l’Agence du Tourisme s’associe-t-elle aux transporteurs pour proposer des offres tarifaires promotionnelles, essentiellement au printemps et en automne.

Cependant, l’un des objectifs prioritaires de l’Agence du Tourisme consiste à améliorer l’accessibilité de la Corse au départ des principaux marchés européens. L’ATC a donc initié une réflexion et un travail en commun avec les deux Chambres Consulaires de Corse pour proposer un dispositif adapté à nos ambitions de développement."

TM.com - Où en est la Corse au niveau des réservations pour septembre 2012 ?

D.L :
"Les transporteurs et les professionnels de l’hébergement sont plutôt optimistes sur ce mois de septembre 2012. En effet, les niveaux de réservation sont déjà bien engagés."

Coût trop élevé des transports : la réaction de Pierre Mattei, DG de Corsica Ferries

Nos tarifs ont diminué entre 2011 et 2012

"Si on lit la presse touristique, on se rend compte que la fréquentation de la Corse, à l'été 2012, se situe dans la moyenne nationale. La destination est dans la tendance d'un marché globalement en recul en France.

Nous constatons effectivement une forte baisse des visiteurs italiens. Mais ce phénomène est général et ne se cantonne pas à la Corse.

Pour ce qui est des prix trop élevés du transport vers la Corse, je répondrais qu'entre 2011 et 2012, Corsica Ferries a diminué ses tarifs. Si augmentation il y a eu, c'était entre 2010 et 2011 à cause, notamment, de la hausse du tarif du carburant et de la baisse de l'enveloppe d'aides sociales.

Nous restons le moyen de transport le moins coûteux pour relier la Corse et nous sommes de farouches partisans des liaisons Continent-Corse aux tarifs les plus bas possibles."

Lu 2025 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com