TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Éductour multi-TO aux Philippines, une formule qui a de l'avenir

100 AGV invités par 4 tour-opérateurs


Rédigé par Yves BARRAUD le Dimanche 22 Novembre 2009

Une destination, 4 TO et 100 agents de voyages réunis pour un éductour d’un nouveau genre, tel est le pari relevé – et gagné – par Interface Tourism, l’agence qui représente l’OT des Philippines en France.



Chocolate Hills à Bohol (elles prennent une teinte chocolatée à la saison sèche)
Chocolate Hills à Bohol (elles prennent une teinte chocolatée à la saison sèche)
Les éductours seraient-ils une espèce en voie de disparition, touchée par la réduction des budgets de promo ? À n’en pas douter quand on interroge les agents de voyages.

Pourtant, comment conseiller une destination quasi inconnue du grand public si on n’y a jamais mis les pieds ? Comment bien vendre un pays aussi complexe et diversifié que les Philippines quand on n'a pas eu l’occasion d’en prendre le pouls ?

Impossible de se faire une idée du fabuleux potentiel touristique de ce pays de 87 millions d’habitants (90% de catholiques), ancienne colonie espagnole dotée de 35.000 kilomètres de littoral (contre 5.000 en France), un archipel de 7.000 îles !

30.000 visiteurs malgré deux saisons de Koh-Lanta

Si des millions de Français ont encore en tête les paysages de rêve de Palawan et de la péninsule de Caramoan, lieux de tournage des saisons 2007 et 2008 du jeu Koh-Lanta, à peine 30.000 d'entre eux auront visité les Philippines en 2009 (1).

Rien ne vaut donc un bon vieil éductour pour sensibiliser les vendeurs, mais encore faut-il que celui-ci donne un aperçu assez complet du potentiel de la destination. Et là, on se heurte à quelques contraintes (qui sont autant d'atouts touristiques).

Comme nous l’avons vu, les Philippines forment un immense archipel qui s’étire sur 2.000 kilomètres et recèle une grande diversité de paysages… et donc d’offres.

Au nord, les rizières de Banaue (classées au patrimoine mondial de l’UNESCO). Au centre, la mégalopole de Manille, ses 17 millions d’habitants et sa région de volcans. Plus au sud, les îles de Bohol, de Cebu et Boracay. À l'ouest, l’archipel de Palawan. Et partout, des îles (par milliers) et des vestiges coloniaux.

Le "Best Of" de la prod' sur les Philippines

Danses et chants sur la rivière Loboc (île de Bohol)
Danses et chants sur la rivière Loboc (île de Bohol)
Une seule formule d’éductour pouvait répondre à cette diversité géographique, culturelle et historique.

Par l’intermédiaire d’Interface Tourism, l’OT des Philippines a réuni 4 TO qui programment la destination (Vacances Transat, Visiteurs, Asia et Jet tours) et formé 5 groupes d’une vingtaine d’agents de voyages chacun (1).

En préambule, les 100 AGV ont participé à un workshop d'une journée au Sofitel de Manille où TO et réceptifs locaux ont pu exposer leurs offres, parfois concurrentes.

Puis, le lendemain, les groupes se sont dispersés pour 5 jours de découvertes, avant de se retrouver à Manille et partager leur ressenti, leurs expériences et leurs coups de cœur (nombreux).

Les AGV invités par l'OT ont exploré le sud de l’île de Luzon. Les "Asia" : l'archipel de Palawan. Les "Jet tours" : la station balnéaire de Boracay. Les "Visiteurs" : Bohol et le nord de Luzon. Les "Transat" : Bohol et Cebu.

Une formule pertinente et plus économique

Ce « Méga Fam Trip » du 11 au 21 novembre a séduit les AGV en leur donnant un bon aperçu sur la destination et la production disponible, et en leur permettant d'échanger leurs sentiments.

En associant 4 TO et une compagnie aérienne (Singapore Airlines), l’OT des Philippines et Interface Tourism inaugurent une formule d’éductours multi-partenaires qui, à l’avenir, pourrait séduire d’autres destinations lointaines par une optimisation et un partage des coûts d’organisation.

Car, e-learnings, brochures et road shows ne se substitueront jamais au contact direct avec un pays comme les Philippines, dont le principal atout touristique reste le remarquable état d’esprit de sa population, chaleureux et respectueux (comme nous le verrons dans un prochain volet).

(1) Le groupe de l’OT a été constitué par des AGV qui ont répondu à l’appel à inscriptions lancé sur TourMaG.com.

Dans les jours à venir, TourMaG.com s’intéressera :

• Au transport assuré en A380 par Singapore Airlines, sur la ligne Paris/Singapour (12 heures de vol), puis Singapour/Manille (3 heures de vol).

• Et nous suivrons le groupe emmené par Patrick Gardin, Chef de produit Asie et Afrique chez Vacances Transat qui, par son exposé, a passionné les 100 AGV présents.

Lu 3942 fois

Notez


1.Posté par natacha le 25/11/2009 09:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
moi je me suis inscrite suite à l'appel de Tourmag et l ot m a repondu 10jours plus tard pour me dire qu il n y avait plus de place...je travaille dans une agence indépendante et je ne reçois jamais les éductours....c bien dommage car nous aussi on a besoin de connaître les destinations..tout comme les autres agents de voyages faisant partie d'un réseau...

2.Posté par Yves Barraud le 25/11/2009 10:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
En effet. L'appel lancé par l'OT sur TourMaG a suscité bcp de réactions, plusieurs centaines, mais les places étaient limitées (une vingtaine).

Comme écrit en introduction de cet article, les éductours sont une denrée de plus en plus rare, surtout en cette période qui voit fondre les budgets de promo comme neige au soleil, pour les raisons qu'on connaît.

Mais il existe aussi des AGV qui refusent (ou ne peuvent) partir en éductour.

Paradoxe !

Ceci dit, des "Fam Trips" comme celui organisé par l'OT des Philippines sont très exceptionnels par le nombre d'AGV invités (100) et le dispositif mis en place.

Ça reste des moments rares dans la vie des AGV… et des journalistes spécialisés.

3.Posté par GREGORY le 25/11/2009 10:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bjr,
Pour ma part j'ai envoyé un mail de demande d'inscription le 1er jour de la parution de l'offre d'éductour (sur Tourmag et sur Interface) et je n'ai jamais reçu de réponse...
Dommage... mais tant mieux pour ceux qui ont pu en profiter !

4.Posté par natacha le 25/11/2009 10:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
oui effectivement çà devient une denrée rare...mais j ai beaucoup d'amies qui y participent régulièrement car elles font parties de réseaux telles que selectour, nous etant une agence indépendante, les T.O ne nous invitent pas.. peut etre qu'ils n ont pas besoin de nous pour vendre leur produit?? faut il obligatoirement faire partie d'un réseau pour qu on prenne en considération notre travail??

5.Posté par Yves Barraud le 25/11/2009 12:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour Natacha,

La qualité de votre travail n'a rien à voir. L'explication est bcp plus "terre à terre". Certains AGV invités doivent, après un éductour, rendre compte de leur expérience, de leurs sentiments et visites d'hôtels…

Ces comptes-rendus circulent souvent, notamment dans les mini-réseaux. Ainsi, pour un AGV invité, les infos de l'éductour sont partagées par plusieurs autres (parfois plusieurs dizaines).

Les TO privilégient ce "critère de sélection" dans le choix de leurs invités. C’est logique.

À cela s'ajoute le volume des ventes réalisées par une agence. Il est certain que les TO ont tendance à inviter celles qui génèrent chez eux le plus de business.

Difficile dans ce contexte, quand on travaille dans une "petite agence" indépendante d'émerger.

Mais il y a aussi une possibilité : Rejoindre un réseau ;-))

Bon courage.

Yves

6.Posté par natacha le 25/11/2009 15:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
en effet, il est clair que c'est par pure stratégie le choix des TO j en suis tout à fait consciente, mais comprenez bien que moi agent de voyages dans une agence indépendante je trouve çà rageant de voir toujours les mêmes voyager sans pour autant faire du chiffre avec tel ou tel TO ...
mon patron veut rester indépendant.... malheureusement pour moi qui ai besoin de connaissance...
cordialement
natacha

7.Posté par Virginie le 02/12/2009 09:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour Natacha
Je fais partie aussi d'une petite agence indépendante dans une petite ville, ma collègue et moi s'étions inscrits suite à l'appel de Tourmag, et ma collègue a été retenue, moi j'étais en liste d'attente. Du coup elle est partie. Il est vrai que nous sommes pas très souvent invité, je dirais même rarement!!! Persévères et tu y arriveras !
Courage..

8.Posté par natacha le 02/12/2009 09:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
bonjour Virginie,

merci pour ton réconfort, c'est déjà dur d'etre agent de voyages alors en plus dans une agence indépendante il faut se battre pas évident d'etre à la page heureusement qu il y a tour mag pour nous instruire!!! nous aussi on a besoin de connaitre les destinations pour mieux les vendre!!!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com