TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Europe : Internet sur toute la ligne

Mais des différences selon les pays


Rédigé par Hervé Ducruet - herve.ducruet@tourmag.com le Lundi 3 Octobre 2005

Face à la montée en puissance d'Internet dans la consommation de tourisme et de loisirs, Le CRT Ile-de-France et ses partenaires régionaux et extra-régionaux ont réalisé une étude sur les comportements des internautes européens sur les sites de tourisme vendant la France.
Une étude qui confirme les divergences de comportement d’une Europe pas si unie que cela.



Si les pratiques différent selon les pays, Internet est désormais bien présent dans la vie des européens.
Si les pratiques différent selon les pays, Internet est désormais bien présent dans la vie des européens.
« L’Europe compte 934 millions d’internautes et ceux-ci ont un taux de départ supérieur à la moyenne. Il était important de comprendre leur comportement car nous voulons mettre Internet au cœur de notre développement », explique Henriette Zoughebi, la présidente du CRT Ile-de-France.

Un développement qui passera obligatoirement par la diversité des sites. « Le site chinois sera complètement différent de celui des USA. » Une quasi obligation confirmée par les dernier résultats de l’enquête annuelle d’Opinionway et drivée par le CRT Ile-de-France mais aussi l’ARTESI (Agence Régionale des Technologies et de la Société d’Information – Ile-de-France) et l’ARDESI (Agence Régionale pour le Développement de la Société de l’Information – Midi-Pyrénées).

Réalisée auprès de 4 631 internautes ayant réalisé un voyage en France au cours de ces 12 derniers mois, « l’enquête démontre l’irruption d’Internet dans la préparation des vacances. A l'exception des Pays Bas et de l’Allemagne qui ne totalisent que 89 et 85 % de taux d’utilisation au Web dans la préparation de leurs vacances, tous les autres pays (F – GB – Esp – Bel) dépassent les 90 % », détaille Nicolas Saintagne d’Opinionway.

La France et la Belgique totalisent même des taux d’utilisation de 97 %. « Cette recherche d’information est complétée par une autre, toujours gratuite, de brochures, guides, conseil d’amis et d’offices de tourisme. »

En France, le taux d’utilisation d’une agence de voyage pour préparer ses vacances en France intervient (quand même) pour 19 % des internautes. Mais c’est toujours le bon vieil office de tourisme qui tient la corde, précédé par les brochures, dépliants ou guides gratuits le plus souvent édités par ces mêmes OT ou IS.

Besoin de voir les lieux

Dans les 5 autres pays étudiés, le recours à une agence de voyages dépasse les 30 %. Il est même de 50 % en Espagne. « Depuis 2003, on assiste à une évolution notable des pratiques de recherche d’information avec un recours plus marqué aux sites Internet et un recul du bouche à oreille. Parallèlement, on constate une prise en compte plus forte des médias, presse écrite, radio ou télévision dans tous les pays…sauf en France. »

La visualisation des lieux de séjour, la recherche d’information pour préparer ses vacances et la préparation de l’itinéraire sont les 3 premières motivations des internautes européens. « Mais il sert aussi à comparer. C’est une pratique courante des allemands, des néerlandais et des britanniques », explique Nicolas Saintagne.

Pour l’achat en ligne, ce sont les britanniques qui se révèlent les plus grands utilisateurs de l’achat ou la réservation en ligne. « Les français, hormis pour l’achat de billets de train, utilisent peu ces services. La vente de voyages, séjours ne représente que 12 % en France, pour des séjours en France. »

Mais elle n’est que d’un tiers pour les allemands et les espagnols. « Les freins du non achat en ligne demeurent globalement identiques à ceux rencontrés en 2003. « On n’achète pas en ligne parce que l’on n’en a pas l’utilité. Seuls les espagnols se distinguent en ne contestant pas l’utilité de ce média. »

Retrouver sa place sur l’échiquier

L’autre argument est d’ordre sécuritaire avec deux angoisses : celle de transmettre les données personnelles et la méfiance envers les systèmes de réservation ou d’information. « Les freins sont diversifiés selon la nationalité des internautes. Les français redoutent de donner leur n° de carte de crédit ou n’accordent qu’une confiance relative dans les systèmes de réservation en ligne. »

Dans cette configuration, ceux qui pensent que l’agence de voyage a encore bel et bien un avenir peuvent se réjouir. La méfiance des français mais aussi des européens pour le 100 % Internet est une brèche dans laquelle il faut s’engouffrer pour occuper enfin la place que devraient avoir les agences dans l’organisation des vacances de nos compatriotes.

C’était l’une des pistes avancées dans l’enquête d’Odit France présentée par Antoine Cachin du cabinet Itac. Une piste que l’on signale pourtant régulièrement depuis de nombreuses années. Etait-ce trop tôt ? Car, l’irruption d’Internet a changé la donne. « Elle commence à s’affirmer en France alors qu’en Europe, tous demandent des sites un service concret comparable à une agence de voyages », analyse Nicolas Saintagne.

Selon l’étude, la possibilité de réserver et payer en ligne auprès d’un OT/IS est bien accueillie par la majorité des internautes français qui juge la démarche utile et pratique. Les institutionnels vont ils entendre le chant des sirènes ?

Lu 3674 fois
Notez


1.Posté par Landais Yannick le 04/10/2005 12:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour,

Merci pour avoir repris les informations sur votre site, l'étude est disponible sur notre site à l'adresse suivante :
http://www.artesi.artesi-idf.com/public/article.tpl?id=10070

Cordialement

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com