TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Fréquentation : Dubaï ne connaît pas la crise

l'émirat prospère malgré la tourmente régionale


Rédigé par jdl le Jeudi 27 Novembre 2003

Les hôtels à Dubaï affichent quasiment complet pour l'Aïd el-Fitr marquant la fin du ramadan, malgré la tension persistante dans les pays de la région comme l'Irak, l'Arabie et la Turquie. L'émirat, qui accueille 5 millions de visiteurs par an pour 1,1 mi



Avec une industrie du loisir en plein essor, le tourisme est en forte progression dans l'émirat : les plages sablonneuses de Dubaï attirent une clientèle à la recherche de soleil, de plus en plus nombreuse particulièrement en cette période de l'année.

Le ramadan, le mois du jeûne musulman, qui s'est achevé cette semaine, est marqué généralement par un ralentissement des activités dans les hôtels, parallèlement à une baisse sensible des affaires dans l'émirat. Mais cette année, c'était un très bon mois grâce aux efforts soutenus des autorités de Dubaï pour promouvoir l'émirat comme une destination touristique, à l'instar des Caraïbes, indiquent des professionnels du secteur.

Pour le Royal Mirage, hôtel construit dans le style de l'architecture islamique du Maroc, la saison est excellente avec un taux d'occupation oscillant entre 80 et 90%.

Les clients viennent notamment d'Europe, fuyant le début de l'hiver pour s'offrir un bain de soleil à Dubaï qui, après avoir subi sa part des problèmes engendrés par la guerre d'Irak, a réussi à maintenir l'image qu'il veut se donner de destination touristique, exotique et sûre.

80 à 90% de taux d'occupation pour le Royal Mirage

Mina A'Salam, ensemble touristique construit sur la plage dans le style d'un vieux village arabe et qui a été ouvert en septembre, a déjà un taux d'occupation de 70 à 80%. Il doit afficher complet en janvier. "Le ramadan était une période très active, avec une clientèle provenant en majorité d'Allemagne, de France, d'Italie et du Golfe", déclare Helen Zhang du service commercial de ce centre.

Avant l'Aïd al-Fitr, célébré cette semaine à Dubaï, où affluent en grand nombre des ressortissants des riches monarchies du Golfe, le ramadan a été également le mois le plus rentable pour le groupe Jumeirah International, qui gère Burj al-Arab, hôtel sept étoiles construit en forme de bateau sur une île artificielle, ainsi que le Jumeirah Beach Hotel, l'Emirates Towers et nombre d'autres hôtels de luxe.

"Historiquement, les hôtels cinq étoiles s'attendent durant le ramadan à un taux d'occupation de quelque 50%, mais (cette fois) nous avons tourné à notre pleine capacité et nous prévoyons une année record en 2004", affirme Bill Walshe, directeur des ventes du groupe.

A la fin des fêtes de l'Aïd, le tourisme des congrès va reprendre avec une série de conférences prévues en décembre, puis en janvier avec la braderie annuelle du Dubai Shopping Festival. Allison de Pattenden, directeur des relations publiques au Ritz Carlton, affirme que son hôtel affiche complet jusqu'en janvier.

Dubaï table sur 10 millions de visiteurs en 2007

Les multiples conférences, expositions et autres foires, organisées chaque année à Dubaï, assurent une activité permanente aux quelque 280 hôtels que compte l'émirat, où des dizaines d'autres hôtels sont en construction. Dubaï a annoncé en octobre la construction prochaine d'un projet touristique géant, "Dubai Land", doté d'un budget de près de 5 milliards de dollars et devant attirer plus de 200.000 visiteurs par jour.

Centre régional des affaires, Dubaï, qui est l'un des sept membres de la fédération des Emirats arabes unis, s'est lancé, sous la houlette de son prince héritier, cheikh Mohammad Ben Rached Al-Maktoum, dans des projets colossaux de plusieurs milliards de dollars pour pallier le tarissement progressif de ses réserves pétrolières.

L'émirat, qui accueille actuellement cinq millions de visiteurs par an pour une population de 1,1 million d'habitants, table sur 10 millions de visiteurs en 2007 et 40 millions en 2015.

La Rédaction avec AFP - 28 novembre 2003
redaction@tourmag.com

Lu 927 fois
Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com