TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Fréquentation touristique : Paris perd les Etats-Unis et le Japon mais gagne des marchés émergents

Bilan du premier semestre 2008


Rédigé par Anne Lombardo le Mardi 26 Août 2008

Alors que la conjoncture mondiale fait grise mine, Paris et sa fréquentation touristique affichent un large sourire. Au premier semestre 2008, malgré la perte des marchés provenant des Etats-Unis et du Japon, la capitale voit arriver une nouvelle clientèle provenant des pays émergents comme ceux de l’Europe de l'est ou de la "Bric". Ajouté à cela un taux d'occupation record et l'année 2008 pourrait vite se transformer en une année "historique" avec des meilleurs résultats qu'en 2007.



"Nous avions quelques craintes pour 2008 et finalement cette année sera une très bonne année, et sera peut-être meilleure que l'année 2007".

C'est par ces propos que le Président de l'Office du Tourisme et des Congrès de Paris, Jean-Claude Lesourd, a ouvert la conférence de presse dédiée à la fréquentation touristique au premier semestre 2008 dans la capitale, entouré de Jean-Bernard Bros, Adjoint au Maire de Paris, chargé du tourisme et des nouveaux médias locaux ainsi que Paul Roll, directeur de l'OT et des Congrès de Paris.

L'avènement des nouveaux marchés

L'année 2008 est un bon cru pour la ville lumière qui tire son épingle du jeu, en dépit d'une conjoncture mondiale plus morose, et enregistre une augmentation de 2,2 % des nuitées par rapport à 2007.

Ainsi, à l’exception de l’Allemagne, les sept plus importants marchés européens enregistrent une progression totalisant 5,3 millions de nuitées, + 4,6 % par rapport à la même période en 2007.

La capitale voit l’arrivée de nouvelles clientèles provenant des pays de l’Europe de l'est (grâce à l'augmentation des vols low cost) mais également du Brésil, de la Russie, de l'Inde et de la Chine (désignés par "Bric"), auxquels viennent s'ajouter des arrivées mexicaines, argentines, chiliennes, coréennes ou encore thaïlandaises.

Une manne pour Paris car ces marchés émergents viennent compenser la perte de la clientèle provenant des Etats-Unis (crise économique) et du Japon (en récession).

Le recul des Etats-Unis et du Japon

En effet, habituellement au premier rang des visiteurs étrangers, les Américains accusent un recul de 20,1% par rapport à 2007 soit 1 689 242 nuitées au premier semestre. Ce qui leur vaut une 3e place, devancés par les Britanniques dont les séjours dans la capitale ne souffrent pas d’une livre aussi affaiblie (1 761 600 nuitées, +6,2% sur 2007).

Les Italiens (960 229 nuitées, +7,4%) arrivent à la 4ème position suivis par les Espagnols (885 217, +6 %). Les Japonais, quant à eux, cumulent 776 078 nuitées, soit - 8,1% par rapport à l'année précédente et arrivent en 5e position. Significatif également, les Proche et Moyen-Orient font un bond de 23,7 % par rapport à 2007.

Enfin, c'est sans compter sur la clientèle française qui représente 43 % des nuitées et assoit ainsi, comme en 2007, les bons résultats de fréquentation de ces six premiers mois.

L'hôtellerie enregistre un taux d’occupation record

Selon une étude MKG Hospitality, le taux d’occupation moyen des chambres parisiennes, de 78,1 %, a progressé toutes catégories confondues (+1,4 point par rapport à 2007) alors que le prix moyen a augmenté de 6,4% par rapport à 2007, s'établissant ainsi à 151,6 €. Il ressort également d'une enquête de Tri hospitality consulting, que Paris est, avec Budapest, la seule ville parmi 10 capitales européennes à voir son taux d’occupation augmenter.

A contrario, sur les 6 premiers mois de 2008, les taux d’occupation et les prix moyens augmentant en moindre proportion qu’en 2007, le RevPar (revenu par chambre disponible) a évolué moins rapidement (+7,3 % en 2008, + 15,3 % en 2007).

2008, nouvelle année historique ?

Aux vues de ce premier bilan sur la fréquentation touristique à Paris, les tendances du second trimestre 2008 devraient rejoindre celles de 2007 à la même période permettant à la capitale de finir l’année à l’identique, voire en légère hausse sur 2007, considérée comme une "année historique". Affaire à suivre.

Lu 4501 fois

Notez


1.Posté par Lecteur sachant compter le 27/08/2008 23:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Les Britanniques sont 1er, les Américains 2e, les Italiens 3e etc. Votre article décale tout le monde d'un cran (où y sont les premiers?)...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com