TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Intempéries au Pérou : les voyagistes restent prudents mais confiants

Des services d'assistance et d'information pour les touristes


Rédigé par A.B. le Lundi 20 Mars 2017

Les pluies diluviennes qui touchent plusieurs régions du nord et du centre du Pérou ont entraîné des inondations, des coulées de boue et la mort de 75 personnes. L'accès à l'eau potable est perturbé dans de nombreuses zones. Pour les touristes, des services d'information et d'assistance sont à disposition. Quant aux TO, ils restent alertes, mais ne rencontrent aucun problème pour leurs clients sur place.



Les fortes pluies qui s'abattent sur plusieurs régions du Pérou ces derniers jours, notamment au Nord du pays (Tumbes, Piura, Lambayeque, La Libertad, Trujillo et Cajamarca), au centre (Huanuco, Pasco, Junin) et dans le sud de Lima (région d’Ica), ont entraîné des coulées de boue, des glissements de terrain et des inondations.

Au moins 75 personnes auraient perdu la vie, selon France Info. et l'état d'urgence a été déclaré dans certaines zones.

Le Ministère des Affaires Etrangères français, dans ses Conseils aux Voyageurs, ainsi que le Ministère du Commerce Extérieur et du Tourisme du Pérou, recommandent aux voyageurs de s'adresser à IPeru pour toute question concernant les sites touristiques et les itinéraires prévus par les touristes ou qui sont actuellement sur place.

Les voyageurs peuvent également appeler au tél. +51-1-574-8000 (24h/24) ou envoyer un mail à l’adresse iperu@promperu.gob.pe.

IPeru propose 39 points d’informations et d’assistance aux voyageurs dans 17 régions du Pérou : Amazonas, Ancash, Arequipa, Ayacucho, Cajamarca, Callao, Cusco, Ica, La Libertad, Lambayeque, Lima, Loreto, Madre de Dios, Piura, Puno, Tacna et Tumbes.

D'autre part, pour toute urgence, la police touristique a mis en service le numéro de tél. +51 0800-22221.cp[

Les voyagistes s'adaptent

Les voyagistes, de leur côté, restent alertes sur la situation. "Nous avons eu un retour de notre réceptif local qui nous indique que tout se passe bien pour nos clients, indique une porte-parole du groupe TUI France.

Nos clients se trouvent vers Cusco, sur des circuits Nouvelles Frontières. Il n'y a personne dans le Nord, même pour les circuits prévus début avril. Le seul problème qui nous est signalé concerne des retards de vols".

Un constat confirmé par Audrey Barousse, directrice générale de Terra Andina Pérou. "La zone la plus touristique, les Andes du sud et le reste du pays, ne sont pas affectées par ces intempéries. Je me trouvais a Cusco jusqu’à vendredi dernier ou il n’y eu aucune conséquence.

Nos groupes sur le terrain n’ont pour le moment pas été affectés, à part quelques retards de vols (les vols Lima-Arequipa sont partis sans souci ces derniers jours), mais nous attendons l’évolution ces prochains jours de la situation dans le nord pour savoir si nous annulons ou non nos groupes se rendant dans cette zone en mars
".

"Vous pouvez voyager au Pérou, si vous faites le circuit Lima, Paracas, Nazca, Arequipa, Puno et Cusco, rajoute Thierry Campredon, de l'agence Antipode Travel. La situation est entièrement normale dans les région d'Arequipa, Puno et Cusco. Il n'existe, dans ces régions, aucun risque pour le tourisme.

Par contre, le nord du Pérou, avec les régions de Trujillo et de Chiclayo, ne sont pour le moment pas recommandées pour le tourisme. Les villes et voies d'accès sont fortement touchés.
"

Chez Voyageurs du Monde, "tout se passe au mieux, on réadapte les programmes", précise Jean-François Rial. "Ce n’est pas la haute saison, donc nous avons peu de clients sur place", ajoute Alain Capestan, pour Comptoirs des Voyages. Idem pour Fram, qui ne signale rien de particulier sur la destination, selon Isabelle Cordier.

"Des pluies sont encore attendues cette semaine, ajoute Audrey Barousse, mais elles devraient s’arrêter d’ici la fin du mois de mars et le climat devrait revenir à la normale en avril dans les régions touchées.

Les Péruviens connaissent ce type d’épreuves, auxquelles ils ont déjà eu à faire face par le passé. Ils mettent donc tout en œuvre pour se remettre au plus vite et réparer les dégâts causés.
"

Liste des zones déconseillées par le Quai d'Orsay (au 17 mars)

- Région Nord : éviter particulièrement les zones de Tumbes, Piura, Lambayeque, La Libertad, Trujillo et Cajamarca. Si les vols à destination de ces sites ne sont pas nécessairement annulés, vous risquez de ne pouvoir quitter l’aéroport du fait de routes impraticables vers les centres- villes.

- Région centre : il est également conseillé de ne pas se rendre dans les régions de Huanuco, Pasco, Junin, où l’usage des transports terrestres est également rendu très difficile.

- Région Sud : l’accès par voie terrestre à la région d’Arequipa est très difficile et est donc déconseillé. Les avions n’ont pas décollé depuis Lima ces deux derniers jours.

- Lima : le centre historique de Lima, a été affecté et quelques monuments ont dû être évacués en raison du débordement du Rio Rimac.La zone sud de Lima est à éviter en raison des coulées d’eaux boueuses constatées sur l’itinéraire des plages, dès le premier péage situé à Pantanos de la Villa. Le site touristique de Pachacamac, est également déconseillé pour les mêmes raisons.


Lu 7815 fois

Tags : Pérou
Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure

















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com