TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Interface Tourism : l'agence de représentation parie sur 15% de croissance cette année

De nouveaux clients pour de nouvelles perspectives


Rédigé par Laury-Anne CHOLEZ le Lundi 2 Février 2015

L'agence de représentation Interface Tourism fête cette année ses 15 ans. L'occasion pour son fondateur, Gaël De La Porte Du Theil, de revenir sur la révolution qu'a connu le tourisme en ce début de siècle et de s'enthousiasmer sur les perspectives de développement de cette industrie.



L'équipe d'Interface Tourism a soufflé ses 15 bougies - DR : Interface Tourism.
L'équipe d'Interface Tourism a soufflé ses 15 bougies - DR : Interface Tourism.
TourMaG.com - Quel regard portez-vous sur l'évolution de l'industrie touristique ces 15 dernières années ?

Gaël De La Porte Du Theil
: Ce secteur a connu une véritable révolution à plusieurs titres.

Lorsque j'ai créé l'agence, le métier de représentation touristique était encore très peu professionnalisé.

Cela se résumait souvent à distribuer des brochures dans des bureaux, avenue de l'Opéra.

Mais aujourd'hui tout a changé : les médias sociaux, Internet, la globalisation. Nous devons aider nos clients à appréhender ces nouvelles manières de travailler.

Nous avons appris la communication de crise, pour faire face aux troubles sanitaires, politiques et naturels subis par les destinations.

Nous avons également adapté nos services en nous spécialisant, en développant par exemple un département MICE. Nous souhaitons aussi accroître notre expertise dans l'aérien.

Nous diversifions désormais notre portefeuille, en travaillant par exemple avec des attractions ou des comparateurs comme Kayak.

Enfin, nous aidons nos clients à utiliser le tourisme comme un levier dans la création d'une marque globale, afin de rendre leur pays plus attractif.

Gaël De La Porte Du Theil, le fondateur de l'agence - DR : Interface Tourism
Gaël De La Porte Du Theil, le fondateur de l'agence - DR : Interface Tourism
TourMaG.com - Pensez-vous que le marché français ait encore de l'importance aux yeux des destinations étrangères ?

Gaël De La Porte Du Theil
: Je suis persuadé que oui. Bien sûr, certains pays ont la tentation de se concentrer sur leur zone géographique.

Les Indonésiens m'expliquent, par exemple, que les Singapouriens sont plus nombreux à venir que les Français.

C'est indéniable, mais je leur rappelle que nous restons beaucoup plus longtemps et dépensons donc plus.

Il ne faut pas regarder uniquement la quantité. D'ailleurs, les Européens sont appréciés car ils recherchent des sites culturels et ne vont pas uniquement à la plage.

TourMaG.com - Quelles sont vos perspectives de croissance et de développement ?

Gaël De La Porte Du Theil
: Elles sont excellentes. Nous avons réalisé 1,7 million d'euros de marge brute l'an dernier, en hausse de 15% et nous attendons une progression de 15% cette année.

J'espère que notre globalisation va nous permettre de devenir un acteur mondial. Je réfléchis d'ailleurs à l'ouverture d'autres bureaux en Europe, par exemple en Pologne, un pays dont on parle bien peu, mais dont l'économie est florissante.

D'ailleurs, les chiffres prouvent que le tourisme est un secteur en pleine croissance.

L'an passé, près de 1,1 milliard de personnes ont voyagé à travers le monde. Ils n'étaient que 60 millions dans les années 2000.

TourMaG.com - On dit pourtant que le tourisme est une industrie qui souffre de la crise…

Gaël De La Porte Du Theil
: Il est vrai qu'en France, les chiffres annoncés par les professionnels ne sont pas très bons. J'en cherche d'ailleurs les raisons.

En effet, cette année toutes nos destinations, mis à part le Kenya, sont en progression. Même la Jordanie est en croissance de 6,5%.

Les gens continuent de voyager mais ils se rendent moins dans les agences de voyages. Ils préfèrent se débrouiller par eux-mêmes, que nous soyons en France, en Italie ou en Espagne.

Ce qui est intéressant, c'est que la tendance s'inverse en Allemagne, où les clients retournent désormais vers les professionnels. En Angleterre, cette part reste stable. Il s'agit peut-être d'une question de mentalité.

Chez les Anglo-Saxons, un intermédiaire est considéré comme une personne qui apporte un service. Tandis que chez nous, c'est simplement quelqu'un qui prend de l'argent.

Lu 3071 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com